X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Coups de cœur 2023 : des humains d’exception

durée 28 décembre 2023 | 06h55
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    ***Un commentaire de François Drouin

    L'année 2023 fut particulière pour moi. Après des mois à travailler à la création de notre nouveau site Internet en 2022, j'ai enfin eu du temps pour écrire. Et je n'ai pas boudé mon plaisir. Avec la toxicité de certains réseaux sociaux, leur climat agressif, voire malsain, j’ai volontairement mis au centre de mes reportages des êtres humains d'exception. Ils ont été nombreux à m'accorder leur confiance et j'en retire une immense fierté. Je vous présente ici quelques-uns de mes nombreux coups de cœur.

    OLIVIER MARTIN

    Olivier Martin est mon grand coup de cœur. Parti trop tôt la veille de ses 40 ans le samedi 16 décembre, Olivier m'a accordé une longue et généreuse entrevue en avril dernier pour son album «Coup de barre». Je me souviens m’être pointé chez lui pour me heurter à une porte fermée, verrouillée. J’ai eu beau sonner et cogner à la porte, le piano enterrait tout. Je suis resté là, quelques minutes, à écouter Olivier laissant ses doigts tantôt survoler, tantôt valser sur les touches de l’instrument. Un exercice de pleine conscience sur la beauté de sa musique, un concert privé auquel j'ai volé un instant de bonheur. Un avant-gout de l’album de piano «Toute ma lenteur» qu’il a présenté le 7 décembre. Je l'ai déjà écrit, la musique chez les Martin-Langlais parfume l’air comme les lilas en fleurs marquent l’arrivée du printemps.

    L'entrevue que m'a accordée le musicien et poète a été aussi généreuse, intelligente et bienveillante que l'est sa musique. L’étincelle dans ses yeux brillants quand il me parlait de création, de musique, de poésie, de son amoureuse Mélanie et de son fils Thomélé sont le souvenir vif et fort que je conserverai de lui. C’est ce regard que j’ai tenté de capturer lors de la prise de photo. Un humain d’exception, brillant, doué, sensible et doté d’un sens profond de l’écoute et qui est parti beaucoup, beaucoup trop tôt.

    À lire sur infodimanche.com : Le coup de barre et les mots qui tremblent d'Olivier Martin, 29 avril et Une levée de fonds pour Olivier et Mélanie, 28 octobre

    JOSÉE VAILLANCOURT

    Les yeux brillants, perçants et parfois moqueurs de Josée Vaillancourt rappellent le titre de cette chanson des sœurs Kate & Anna McGarrigle, «Entre Lajeunesse et la sagesse». J’ai rencontré cette optométriste au cœur jeune alors qu’elle apprivoisait sa nouvelle vie de retraitée. Josée, qui a effectué ses débuts professionnels à Rivière-du-Loup en 1983, a plongé son regard dans des milliers de paires d'yeux, a rassuré, souvent fait rire et surtout, a posé d'innombrables diagnostics qui ont contribué à soigner et à améliorer la qualité de vie de ses patients.

    Notre rencontre m'a permis de mieux connaitre cette femme pétillante, drôle, intelligente et animé d'une énergie qui semble sans fin. Au-delà du portrait que j'en ai fait, j'ai aussi pu mettre de l'avant sa présence auprès des ainés. Josée Vaillancourt offre gratuitement des conférences ciblant les effets du vieillissement sur la vision. Tout groupe ou résidence intéressé à l’accueillir peut communiquer avec elle en écrivant à l’adresse suivante : [email protected].

    À lire sur infodimanche.com : Entre la jeunesse et la sagesse de Josée Vaillancourt, 15 avril

    GASTON ET DANIEL FRANCOEUR

    Quelle histoire que celle de Gaston et Daniel Francoeur. C'est l'ainé, Gaston, qui, à 66 ans, a donné en mars dernier un rein à son frère Daniel, d’un an son cadet, aux prises avec une grave problématique d'insuffisance rénale. J'ai passé près de deux heures en compagnie de cette famille unie du rang 2 de Saint-Louis-du-Ha! Ha! en juin dernier. Leur complicité était manifeste et ce sont les yeux brillants et parfois moqueurs que Daniel et Gaston m'ont partagés leur histoire.

    Les frères Francoeur sont issus d’une grande famille. La fratrie compte neuf autres enfants et les liens qui les unissent sont solides. Mais il y a deux ans, la perte de trois sœurs en à peine plus d'un an les a profondément marqués. Leur disparition a resserré les liens aussi. Gaston n’a donc pas hésité à lever la main quand une transplantation rénale est devenue la meilleure option pour son frère Daniel.

    Parce que parfois, un rein, c’est avant tout une histoire de cœur... et de grand frère.

    À lire sur infodimanche.com : Le rein de mon frère, 16 juillet

    SYNDY APRIL

    Le Carrefour d'Initiatives Populaires de la MRC de Rivière-du-Loup est un organisme essentiel dans la région. Nous avons publié de nombreux articles dans la dernière année pour mettre en valeur ses nombreuses actions, mais aussi, ses besoins. Et c'est dans le cadre d'un de ces reportages que j'ai rencontré Syndy April, co-coordonnatrice en sécurité alimentaire. Syndy souhaitait démystifier et déboulonner certains mythes et préjugés tenaces face aux Cuisines collectives.

    La rencontre est allée au-delà du Carrefour d'Initiatives Populaires, ce fut un réel échange sur l'inclusivité sociale. Syndy est non seulement convaincue et convaincante, mais elle est passionnée. Il faut l'entendre parler du maillage qui s’effectue autour de la cuisine et du partage qui en découle.

    À lire sur infodimanche.com : Pour une cuisine nappée à la sauce collective, 17 septembre

    COUPS DE CŒUR

    Je ne peux aussi passer sous silence ma rencontre avec Gaétan Thériault, alias «pépère» conducteur de bétonnière pour Béton provincial à l’âge de 80 ans. Une entrevue profondément humaine. Que dire de Geneviève Pigeon dont la passion pour l’eau n’a d’égal que son expertise dans son traitement qu’elle met au profit des Louperivois. Sébastien Rioux, reconnu pour ses réalisations artistiques, pensons ici à ses courts métrages, ses photos, sa musique, a trouvé les bons mots pour raconter l’enfer que lui a fait vivre le harceleur Peter Poncak. Claude Duguay, ex-enseignant au Cégep de Rivière-du-Loup est le lauréat du prix Dollard-Morin. Claude est l’incarnation parfaite du bénévole dévoué et un être humain qui sait donner tout son sens au mot partage. Un merci à Joseph-Éric Tremblay pour une entrevue qui est vite devenue une discussion à bâtons rompus, d’échanges et de témoignages. Un merci aussi à Isabelle Marquis de la Maison l’autnid. Vous avez fait de cette année 2023, une année journalistiquement riche. Merci.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    22 février 2024 | 10h37

    Colloque de l’industrie touristique du Bas-Saint-Laurent

    Tourisme Bas-Saint-Laurent invite ses membres et ses partenaires à s’inscrire sans plus tarder au colloque annuel de l’industrie touristique qui se déroulera le mercredi 13 mars 2024 à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, sous le thème « Les temps changent ». Lors du souper-soirée « Découvertes du Bas-Saint-Laurent », un hommage sera rendu à ...

    22 février 2024 | 10h18

    La loterie pastorale est de retour pour une 15e édition

    Les fabriques des paroisses de Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Cyprien, Saint-Clément, Saint-Médard et Saint-Mathieu-de-Rioux se regroupent pour mettre sur pied la 15e édition de la loterie pastorale qui permettra de récolter 42 000 $ et de faire d’heureux gagnants. Les 1400 billets sont disponibles auprès des marguilliers ou des bénévoles désignés des ...

    22 février 2024 | 7h12

    300 000 $ pour relancer les transports collectifs et adaptés de la région

    La députée de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne, annonce au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, une aide ponctuelle de 297 652 $ pour les trois MRC de sa circonscription, afin de contrer la baisse des revenus causée notamment par une perte d’achalandage. Ainsi, la ...