X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Près de 18 M$ pour la construction de 87 nouveaux logements sociaux et abordables à Rivière-du-Loup

durée 19 février 2024 | 14h17
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    La députée de Rivière-du-Loup - Témiscouata, au nom de la ministre responsable de l’Habitation, France-Élaine Duranceaua annoncé l’octroi d'aides financière de 17,4 M$ des gouvernements fédéral et provincial pour la construction de 87 logements sociaux et abordables à Rivière-du-Loup ce 19 février.

    Le projet du Complexe Fraser, totalisant 78 logements abordables à l’entrée ouest de la ville, présenté en septembre 2023 par C4 Immobilier, verra donc le jour dans les prochains mois grâce à des contributions gouvernementales totalisant 13,4 M$. Il a été sélectionné dans le cadre du deuxième appel de projets du Programme d’habitation abordable Québec (PHAQ) de la Société d’habitation du Québec (SHQ). Le montant octroyé provient du Fonds pour accélérer la construction de logements grâce à l’Entente Canada-Québec.

    Deux immeubles de trois et quatre étages seront construits pour aider des familles ou des personnes seules. Les entrepreneurs Guillaume Lavoie et Stéphane Chouinard espèrent accueillir les premiers habitants en 2025.

    «On entend tous les jours qu’il manque de logement. Qu’est-ce qu’on peut faire pour changer ça? Quelle est la petite différence qu’on peut faire comme entrepreneur, comme être humain, comme citoyen? Je pense qu’on a visé juste avec ce projet-là», a partagé M. Lavoie.

    Les partenaires de C4 Immobilier retourneront bientôt à la table à dessin afin de finaliser l’échéancier, mais aussi le montage financier du projet. Ce dernier pourrait tourner autour des 20 M$.

    La Ville de Rivière-du-Loup a aussi soutenu les entrepreneurs en leur offrant un terrain d’une valeur de 956 000 $. Un crédit de taxes étalé sur plusieurs années sera aussi alloué pour concrétiser cette aide. Au total, la Ville participera à 20 % du projet, soit aux alentours de 5 M$. 

    «On déposait avec le sentiment du devoir accompli, mais ça reste qu’il y a tellement de demandes qui ont été faites partout au Québec. Donc on est bien contents que ça tombe [de notre côté], c’est une très bonne nouvelle pour la région, je pense qu’on en a besoin», a conclu M. Lavoie.

    MAISON L’AUTNID

    La Société d’Habitation du Québec (SHQ) a aussi autorisé la reconversion de presbytère Saint-François-Xavier en logements par la Maison L’autnid. Huit chambres pour résidents permanents atteints d’autisme et une de répit seront aménagées. 

    Le projet constitue un investissement de 5,4 M$. Le gouvernement du Canada contribue à la hauteur de 2,9 M$ et le gouvernement du Québec octroie 1,2 M$ provenant de la SHQ. Le prêt de l’organisme est aussi garanti.

    Les travaux ont débuté le 5 février. «Quand [ils] vont être terminés, on va rapatrier nos services dans le presbytère aussi», a indiqué la présidente de L’autnid, Isabelle Marquis.
    Elle se réjouit d’enfin pouvoir partager la nouvelle à tous. Si tout se déroule comme prévu, l’organisme devrait recevoir les clés le 20 décembre 2024 pour un accueil des résidents en janvier 2025.

    La Ville de Rivière-du-Loup a d’ailleurs reçu une aide d’ un million de dollars de la part du gouvernement du Québec pour l’aider dans sa contribution financière de 1,6 M$ dans le projet de L’autnid. Un crédit de taxes de 35 ans a aussi été alloué à l’organisme. Une aide additionnelle permettra aux locataires de débourser seulement 25 % de leurs revenus pour se loger puisque la Ville assumera 10 % des couts, et la SHQ, 90%.

    «La crise du logement touche l’ensemble de nos régions au Québec, mais plus particulièrement celle du Bas-Saint-Laurent, donc bien des défis subsistent», a confié l’élue caquiste en point de presse. Elle travaille présentement sur d’autres projets tels qu’un projet pilote de logements modulaires au Témiscouata, une nouvelle résidence étudiante à Rivière-du-Loup et l’agrandissement de résidence pour ainés dans les Basques et ailleurs sur le territoire afin d’aider à loger convenablement le plus de personnes possible.
     

    commentairesCommentaires

    1

    • YB
      Yves Bérubé
      temps Il y a 2 mois
      Il s'agit de 2 excellents projets; félicitations aux promoteurs ! Le conversion du presbytère St-François vient combler un besoin pour une clientèle particulière, ce qui manquait à notre communauté. Quant à l'ajout de logements abordables à l'entrée de la Ville, cela viendra aider bien des personnes à la recherche d'endroits pouvant se loger adéquatement à des prix raisonnables.
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h57

    Concerts printaniers de l’ensemble vocal Synergie

    Sous la direction de Guillaume Aubertin, l’ensemble vocal Synergie de Trois-Pistoles invite la population à découvrir son tout nouveau répertoire. Deux concerts du printemps seront présentés les 4 et 5 mai. Les citoyens entendront des chansons d’hier et d’aujourd’hui qui pourront plaire à tous. Trois artistes invités de la région participeront à ...

    Publié à 7h04

    Plus de 146 000 $ pour appuyer les actions en faveur des ainés dans Rivière-du-Loup - Témiscouata

    La ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, ainsi que la députée Amélie Dionne annoncent un soutien de 146 500 $, pour appuyer la MRC des Basques et 6 municipalités de la circonscription de Rivière-du-Loup - Témiscouata, afin d’accroître la participation active des personnes aînées au sein de leur ...

    19 avril 2024 | 16h54

    Jour de la Terre : un catalyseur pour sensibiliser à la protection de l’environnement

    Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) invite la population et les organisations du Bas-Saint-Laurent à se joindre aux défis et activités lancés dans le cadre du Jour de la Terre 2024. C’est le thème du transport actif qui est au centre de la campagne nationale cette année, alors que régionalement, des activités de ...