Publicité

5 mai 2022 - 13:06 | Mis à jour : 15:17

CPE de 25 places à Saint-Modeste : l’appel d’offres est lancé

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

L’appel d’offres pour la construction d’une installation de 25 places à Saint-Modeste gérée par le CPE des Jardins Jolis a été officiellement lancé le 4 mai, après plus d’un an d’attente et de délais. Elle se situera sur les terrains de l’entreprise Berger et proposera aux enfants une approche d’éducation par la nature.

«Enfin ! Il a fallu être patients, mais ça a valu la peine. C’est ça qu’il faut se dire», s’exclame la directrice générale du CPE des Jardins Jolis, Mary-Eve Gauvin. Cette dernière fait référence à une orientation préliminaire de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) en juin 2020, qui avait refusé la demande de Berger permettant la construction du service de garde éducatif dans un milieu agroforestier.

La CPTAQ avait incité les parties impliquées au dossier à chercher «une superficie vacante, dotée du zonage approprié et localisée hors zone agricole de la municipalité.» Les différents intervenants avaient donc dû démontrer que la future installation de 25 places ne nuirait pas à l’exploitation agricole de ce site. La décision rendue par la CPTAQ le 15 janvier 2021 confirme que la construction de la nouvelle installation à Saint-Modeste pourrait se réaliser, comme prévu sur les terrains de Berger.

Le CPE des Jardins Jolis travaille sur ce projet depuis 2018. «Le processus devant la Commission de protection du territoire agricole a retardé le projet d’un peu plus d’un an», ajoute Mary-Eve Gauvin.

De plus, l’approbation de cette nouvelle installation a eu lieu avant les changements règlementaires du ministère de la Famille. Il a donc dû passer par 17 étapes avant d’être approuvé. Ce nombre a été assoupli à 9 en mars 2021 pour accélérer la création de places en services de garde dans la province.

L’ouverture des soumissions aura lieu le 31 mai prochain. «Nous avons l’objectif d’être prêts à construire au début du mois de juin et d’en faire l’ouverture officielle à la fin de 2022 ou au début de 2023», explique Mary-Eve Gauvin.

Le recrutement de six nouvelles éducatrices à temps plein n’inquiète pas la directrice générale, qui ajoute que les postes offerts seront attractifs puisqu’ils seront permanents et à temps complet.

Rappelons que ce projet a obtenu une aide financière de 521 000 $ de la part du gouvernement du Québec en janvier 2020. Le projet présenté par le CPE Jardins Jolis à Saint-Modeste prévoit un programme éducatif axé sur la nature, privilégiant les sorties extérieures, avec une possibilité d’intégrer la cour extérieure à la forêt et le développement d’ateliers horticoles en lien avec Berger. La date maximale pour l’ouverture de cette installation, avant la pandémie, était fixée au mois de mai 2021.

À lire aussi :

Publicité


Publicité

Commentez cet article