Publicité

28 janvier 2021 - 06:54

La CPTAQ revient sur sa décision et autorise la construction d’un CPE à Saint-Modeste

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

La construction d’une nouvelle installation de 25 places rattachée au CPE Jardins Jolis sur le site de Berger à Saint-Modeste pourra finalement se réaliser, confirme une décision rendue le 15 janvier dernier par la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ).

«Notre dossier avait été très bien préparé. On a mis le paquet, parce qu’on y croit tellement. Il s’agissait du seul terrain à Saint-Modeste qui correspondait à tous les critères de notre projet d’éducation par la nature», explique la directrice du CPE Jardins Jolis, Mary-Eve Gauvin. Cette dernière confirme la construction de l’installation en 2021. Les intervenants rassemblés lors de l’audition devant la CPTAQ ont démontré que le futur CPE ne nuira pas à l’exploitation agricole de ce site.

Ainsi, Berger a amené la CPTAQ à réviser son orientation préliminaire transmise en juin 2020. Cette dernière indiquait que l’implantation d’un CPE dans cette zone agricole devait être refusée. La CPTAQ avait incité les parties impliquées au dossier à chercher «une superficie vacante, dotée du zonage approprié et localisée hors zone agricole de la municipalité.»

Une agronome consultée dans ce dossier, Laura Thériault, a confirmé que le site de construction du CPE ne contenait aucune perspective d’exploitation à des fins d’agriculture, le sol étant très pauvre en matière organique et présentant de nombreux affleurements rocheux.

«La Commission ne peut être insensible au besoin de la collectivité pour un service comme celui que veut offrir la demanderesse et dans la mesure où pour offrir ce service, elle a choisi un site qui minimise, sur tous les plans, les contraintes sur l’agriculture du voisinage, la Commission estime qu’il serait déraisonnable de maintenir l’annonce faite dans son orientation préliminaire […] la Commission annonce donc qu’elle entend autoriser la demande, sans condition aucune», peut-on lire dans la décision datée du 15 janvier 2021.

Berger emploie plus de 300 personnes à ses installations de Saint-Modeste, dont plus de la moitié ont moins de 35 ans. «On est tous bien content de cette décision rendue par la CPTAQ. Elle va permettre de remettre le projet sur les rails», a commenté la responsable des communications de Berger, Elizabeth Raymond. L’entreprise cèdera le terrain et aménagera un stationnement, un jardin et une aire de jeux. Le site visé comprend un boisé qui servira à des fins éducatives. Une serre située à proximité sera aussi mise à profit au bénéfice des enfants fréquentant le service de garde. Des changements seront apportés à l’échéancier, puisque le processus devant la CPTAQ a occasionné des délais. Une subvention de 521 000 $ a été octroyée par le ministère de la Famille pour la construction de cette cinquième installation du CPE Jardins Jolis.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Très bonne décision

    Michel LEBEL - 2021-01-28 08:09