X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La députée Amélie Dionne s’impliquera dans le dossier de l’église de L’Isle-Verte

durée 21 novembre 2022 | 14h09
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Mise au courant la semaine dernière de la situation délicate dans laquelle se retrouve le conseil de fabrique de Saint-Jean-Baptiste, qui gère l’église de L’Isle-Verte, la députée Amélie Dionne confirme qu’elle agira pour dénouer cette impasse.  

    En raison d’un manque de financement, l’église de La Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste pourrait ne pas être chauffée cet hiver. L’an dernier, la Municipalité de L’Isle-Verte avait défrayé 27 000 $ pour venir en aide à la fabrique. La députée de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne, se dit en «mode solution» afin de préserver cette église patrimoniale.

    «Je vais m’asseoir avec les acteurs, on va identifier certaines pistes de solutions. J’ai des appels à faire pour voir ce qu’il est possible de faire […] On va régler le financement du chauffage qui est assez urgent. Après ça on va voir comment on voit l’avenir de cette église-là», a réagi Mme Dionne.

    Elle ajoute que de plus en plus d’églises sont transférées aux municipalités qui décident d’y développer des projets communautaires, comme à Saint-Modeste ou encore à Saint-Cyprien. Ces deux églises ont été converties en salles multifonctionnelles au cours des dernières années. «Il y a plusieurs aspects à évaluer avant de dire que le ministère de la Culture doit défrayer les frais. Tout le monde a une part de responsabilité là-dedans […] Quand c’est une église classée patrimoniale, il faut essayer de trouver une solution pour la préserver, c’est notre patrimoine bâti», précise la députée.

    Elle souligne le travail qui a été fait dans ce dossier par le comité le Cœur de L’Isle-Verte de 2014 à 2022. Il a été dissous en 2022 sans avoir pu concrétiser sa vision de salle communautaire comprenant des bureaux municipaux et touristiques.

    L’église de La Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste est classée au registre des monuments patrimoniaux par le ministère de la Culture et des Communications depuis 2015. Les travaux de construction de cette église ont débuté en 1846 et elle a été inaugurée en octobre 1855.

    Le conseil de fabrique devrait annoncer sa décision de chauffer ou non l’église aux paroissiens le 27 novembre lors d’une messe. Il pourrait opter pour une fermeture de l’église en laissant la sacristie ouverte au public.

    » À lire aussi : 

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h28

    La MRC de Témiscouata adopte son budget 2023

    Lors de la dernière séance du Conseil de la MRC de Témiscouata tenue le 23 novembre dernier, les membres ont adopté le budget 2023 totalisant 10 423 152 $.  Une augmentation de 1.16% des quotes-parts est dénotée. Toutefois, la MRC mentionne qu’il y a eu une augmentation relativement importante des coûts de services à la carte qui sont offerts à ...

    Publié à 13h00

    La Grande guignolée des médias à Rivière-du-Loup

    C’est le jeudi 1er décembre que se tiendra la Grande Guignolée des médias à Rivière-du-Loup. Les représentants d’Info Dimanche, de CIEL FM et CIBM ainsi que de CIMT collecteront les dons des automobilistes pour cette bonne cause. Les employés d’Info Dimanche seront positionnés à l’intersection des rues Fraser et Lafontaine dès 7 h 30 le matin ...

    Publié à 10h47

    Amélie Dionne siège pour la première fois à l’Assemblée nationale

    La députée de Rivière-du-Loup - Témiscouata, Amélie Dionne, a siégé pour la première fois à l’Assemblée nationale ce 29 novembre lors de la rentrée parlementaire. «Quelle immense fierté et fébrilité de siéger […] au Salon bleu auprès de mes collègues, afin de représenter notre belle région», a-t-elle confié sur ses réseaux sociaux.  La ...