Publicité
16 mai 2019 - 16:49

Vers la transformation de l’église de L’Isle-Verte

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les citoyens de L’Isle-Verte ont voté en faveur de la transformation de l’église de La Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste, le 15 mai, dans le cadre d’une consultation publique organisée par la Corporation «Le Cœur de L’Isle-Verte», en collaboration avec la Municipalité. 

Selon la mairesse, Ginette Caron, une centaine de citoyens s’est présentée afin d’assister à la soirée. Lors d’un vote secret sur papier, 88 personnes, soit 87 %, ont approuvé le changement de vocation du bâtiment religieux, tandis que 12 d’entre elles ont voté contre. Un vote a aussi été annulé. 

«La Corporation travaille depuis environ 5 ans sur le dossier. Il y a eu des hauts et des bas, mais elle y a cru et elle n’a jamais lâché […] Aujourd’hui, je crois que nous allons réussir et c’est parce que tous les intervenants, la Corporation, la Municipalité, la Fabrique et les citoyens, ont travaillé ensemble pour trouver une solution.»

Le projet A qui a été présenté, mercredi soir, prévoit notamment le déménagement des bureaux municipaux, l’aménagement d’une salle multifonctionnelle pouvant accueillir des activités d’envergure et des spectacles par exemple, et même l’installation du bureau d’accueil touristique au sein de l’église. Un espace pour les offices serait également conservé. 

«Les plans ont été réalisés par la firme d’architectes Atelier5 de Carl Charron. Tout a été fait en gardant le caractère patrimonial de notre église. Elle a un style unique et elle ne doit pas être abandonnée. Elle mérite une deuxième vie», a ajouté Mme Caron.

On estime que les investissements nécessaires pour réaliser le projet s’élèveront à environ quatre millions de dollars. Cette somme serait récoltée grâce à une aide financière du gouvernement sur quelques années, ainsi que des campagnes de financement populaire et corporative. 

«Le montage financier doit encore être finalisé et la question du chauffage doit être approfondie. L’idée de la biomasse, grâce à une nouvelle technologie, a été avancée, mais cela doit encore être déterminé. Une chose est certaine, c’est que nous souhaitons faire des économies.»

Toujours selon Ginette Caron, la Corporation «Le Cœur de L’Isle-Verte» espère que le projet voit le jour dans un délai de 24 à 30 mois. 

 

Publicité

Commentez cet article