Publicité

12 février 2022 - 15:17

« On doit faire plus pour le maintien à domicile des ainés » - Michel Lagacé

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, a travaillé dans le réseau de la santé pendant plusieurs années. Aujourd’hui, la priorité des priorités, selon lui, doit être d’augmenter les services pour favoriser le maintien à domicile des ainés et ce le plus longtemps possible.

«La pandémie a bien démontré que les besoins à cet effet sont grands», a commenté M. Lagacé. Le préfet a noté qu’il y a plus d’une vingtaine d’années, les personnes âgées étaient admises en CHSLD avec encore passablement d’autonomie. «Certaines d’entre elles pouvaient y demeurer presqu’une dizaine d’années. Cela a bien changé aujourd’hui, leur séjour est beaucoup plus court», a-t-il noté.

Le réseau de la santé a subi plusieurs bouleversements. Michel Lagacé a souligné que les grands changements ont commencé en 1995 avec le plan de transformation du réseau. Maintenant il juge donc prioritaire d’investir davantage dans le maintien à domicile. «Ça prend plus d’argent, que ce soit pour du lavage, des repas et l’hygiène des personnes», a-t-il souligné.

M. Lagacé pense que le gouvernement doit également supporter davantage les ressources intermédiaires (RI) pour les aînés. «On est chanceux à Saint-Cyprien, on en a une pour nos personnes âgées», a indiqué Michel Lagacé, également maire de la Municipalité. «Et des RPA (résidence privée pour aînés), c’est important d’avoir ça dans nos milieux», a-t-il ajouté.

Le préfet a indiqué que le Bas-Saint-Laurent, qui a un vieillissement de sa population plus élevé qu’ailleurs au Québec, pourrait servir de modèle. «Le Bas-Saint-Laurent est en avance sur les autres régions», a-t-il renchéri.

AUSSI À LIRE :

  >> Portrait des ressources intermédiaires et des résidences privées pour aînés

  >> À Dégelis, on souhaite ravoir une ressource intermédiaire

  >> RPA et RI : un problème de main-d’œuvre avant tout

  >> Ressources intermédiaires : coûts de projets très élevés et manque d’employés

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Accorder un congé de taxes foncières municipales = 50 % ou plus, qui pourrait être reporté
    sur le coût de la vente de la maison au frais de l'acheteur, par exemple ...


    Richard Dumont - 2022-02-12 16:55