X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La microbrasserie Le Secret des Dieux lauréate d'un Prix excellence tourisme

durée 21 octobre 2022 | 13h01
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    La microbrasserie Le Secret des Dieux a remporté un prestigieux Prix excellence tourisme lors du dévoilement des lauréats du Sommet du tourisme par l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, le 21 octobre. L’entreprise de Pohénégamook se distingue dans ce qui est considéré comme le plus important concours en tourisme.

    «C’est une grande fierté», indique le copropriétaire Daniel Blier, en mentionnant qu’il n’est pas encore retombé de ses émotions. Le Secret des Dieux partage cette distinction à ex aequo avec Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal dans la catégorie Communication et marketing. «On reçoit le prix avec grands honneurs, puis on le partage avec nos employés, notre clientèle et les organismes avec lesquels on a travaillé aussi. Ce n’est pas quelque chose qui se fait seul gagner un prix d’une telle importance», confie-t-il

    Le jury a vanté la créativité et l’originalité des entrepreneurs Nellie et Véronique Levasseur ainsi que Daniel Blier pour leur campagne Boire le Témiscouata avec les Brassins Témiscouatains. Les partenaires d’affaires ont brassé des bières en collaboration avec le Parc national du Lac-Témiscouata, le Fort Ingall, le Festival du Bootlegger, le 100e de Saint-Athanase et le Verger patrimonial du Témiscouata, notamment, en mettant en vedette des ingrédients propres à eux et au territoire. Ainsi, des bières au sirop d’érable, aux pétales de rose, aux aiguilles de pin rouge et aux pommes ont été concoctées par la microbrasserie.

    «On ne fait pas ce qu’on fait pour gagner des prix, on le fait par cœur, par passion. C’est toujours plaisant de se faire reconnaitre pour ce qu’on fait et ce qu’on offre», affirme M. Blier. Les copropriétaires ont mentionné leur fierté d’avoir un impact significatif pour le tourisme du Bas-Saint-Laurent. Ils sont heureux que leur travail ait été récompensé par la mise en lumière du territoire du Témiscouata et ses richesses par leur brassage des bières spéciales utilisant majoritairement des ingrédients du coin.

    Dans le Bas-Saint-Laurent, le Festival des Champignons Forestiers du Kamouraska a gagné le prix dans la catégorie Innovation et développement de l'offre, budget moins de 100 000 $. Le jury a relevé la mobilisation exceptionnelle de la 6e édition du festival sur une période d'un mois ainsi que les retombées significatives de l’évènement sur son territoire. Le festival vise, notamment, à faire découvrir la richesse mycologique du Bas-Saint-Laurent en saison.

    Au total, 12 lauréats ont été récompensés parmi 45 finalistes.
     


     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    3 décembre 2022 | 6h05

    Parcourir la province pour dénicher de nouveaux talents

    Du 16 au 30 novembre, l’entreprise Premier Tech basée à Rivière-du-Loup a fait le tour du Québec dans le cadre de la troisième édition de sa Tournée d’embauche. Partout dans la province, les recruteurs ont rencontré plus de 150 personnes à fort potentiel pour se joindre à l’équipe toujours grandissante de la compagnie. «On a eu de beaux échanges, ...

    2 décembre 2022 | 6h00

    Près d’un demi-million versé en 15 ans par le Fonds Jeunesse Témiscouata

    Le Carrefour jeunesse-emploi de Témiscouata a présenté, mercredi dernier, la 26e remise des bourses du Fonds Jeunesse Témiscouata. L’initiative créée en 2007 a permis d’offrir 1132 bourses totalisant une somme de 446 475 $ à des jeunes ayant choisi d’effectuer un stage de formation, ou de venir s’établir et travailler ou démarrer une entreprise au ...

    30 novembre 2022 | 7h02

    Le Groupe Lebel en attente dans deux projets majeurs

    Le Groupe Lebel attend toujours des 
nouvelles à la suite de sa demande faite 
il y a un an au bureau régional du 
ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à Rimouski pour son projet de 40 M $ à l’usine de Saint-Michel-du-Squatec.  «Quand j’ai rencontré Amélie Dionne, elle m’a fait ...