X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Conseil municipal de Rivière-du-Loup en bref

durée 13 février 2024 | 10h25
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Adjudications de contrats, projet de réfection de la rue du Rocher, demande de prolongation au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, voici quelques sujets abordés lors de la séance du conseil de la Ville de Rivière-du-Loup du 12 février.

    Un contrat de 269 400 $ taxes en sus a été accordé à l’entreprise Kamco Construction de La Pocatière pour la modernisation de la station de relèvement Taché. Deux autres soumissions ont été reçues dans le cadre de cet appel d’offres de la part d’AGM construction de Saint-Antonin pour une somme de 284 589 $ et de Construction béton 4 saisons (CB4S) pour un montant de 295 975 $.

    RÉFECTION DU THÉÂTRE DE LA GOÉLETTE

    À LIRE AUSSI »Rénovations majeures au Théâtre de la Goélette en 2023

    Théâtre de la Goélette : des travaux souhaités avant l’été

    À la suite de l’appel d’offres lancé pour rénover le Théâtre de la Goélette, quatre soumissions ont été reçues par la Ville de Rivière-du-Loup. C’est l’entrepreneur CB4S qui a obtenu le contrat pour un montant de 768 880 $ taxes en sus.

    «On est content, mais il faut quand même prévoir de futurs frais de contingence ou autres. Au moins on entre dans notre enveloppe et on a une subvention de près de 380 000 $ qui va venir appuyer ce projet-là, donc on va avoir au moins 50 % de la facture qui va être payée», soutient le maire de Rivière-du-Loup, Mario Bastille.

    Une enveloppe d’un peu plus de 817 000 $ avait été réservée au Programme triennal d’immobilisations pour le projet. Rappelons que la subvention provient du Fonds du Canada pour les espaces culturels de Patrimoine Canadien.

    Trois autres soumissions ont aussi été analysées, soit celles d’AGM construction à la hauteur de 813 995 $, d’Excavation Bourgoin Dickner de Rivière-du-Loup chiffrée à 915 456 $ et de Construction Unik de Boischatel pour une somme de 996 209,33 $.

    TRAVAUX SUR LA RUE DU ROCHER

    Un projet de règlement de 2 974 354 $ sera présenté à une prochaine séance du conseil de la Ville de Rivière-du-Loup concernant des travaux à venir sur la rue du Rocher à partir de la rue Lafontaine jusqu’à la rue du Domaine.

    Le projet compte notamment de la démolition, la remise à neuf des installations d’aqueduc et d’égouts, la mise à niveau de l’éclairage ainsi que du resurfaçage. Le stationnement de l’église Saint-Patrice a aussi été inclus dans le projet. «Il y avait une notion qu’en étant déjà sur le chantier, on aurait un meilleur prix pour qu’il soit fait, c’est pour ça qu’on l’ inclus. On le sait, le stationnement de l’église Saint-Patrice, il est magané, donc il y a des travaux quand même majeurs-là», a souligné M. Bastille.

    PROLONGATION DEMANDÉE AU GOUVERNEMENT

    La Ville de Rivière-du-Loup tente à nouveau de prolonger l’échéance de son plan d’urbanisme auprès du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. La même demande avait été adressée en 2023 pour une prolongation jusqu’en octobre 2024. «Ça nous avait été refusé», confie M. Bastille. 

    Indiquons qu’à la suite de l’entrée en vigueur du schéma d’aménagement et de développement révisé (SADR) de la MRC de Rivière-du-Loup le 1er mai 2020, les municipalités ont 24 mois pour adopter des règlements de concordance afin de s’assurer de leur conformité avec le SADR de la MRC.

    Étant sur le point de terminer la révision de son plan d’urbanisme et la refonte des règlements qui y sont associés, la Ville de Rivière-du-Loup pourrait ne pas être en mesure de respecter les délais, et demande donc un report de 12 mois au gouvernement. L’échéance serait donc portée au 28 février 2025.

    Le maire a bon espoir que cette prolongation soit acceptée «car il y a vraiment beaucoup de municipalités au Québec qui ne sont pas prêtes», partage-t-il.

    Si tel est le cas, la ville aura une marge de manœuvre pour finaliser son plan d’urbanisme dans les prochains mois. 

    Si la demande est refusée et qu’«on n’est pas conformes au SADR de la MRC, il pourrait y avoir des choses qu’on veut faire qui nous seraient refusées carrément. En même temps on pourrait se priver de futures subventions pour des programmes», indique Mario Bastille.

    Une première ébauche du nouveau plan d’urbanisme pourrait être présentée aux citoyens en avril. Rappelons que le plan présentement en vigueur a été adopté en 2000, soit il y a près de 25 ans. La Ville travaille sur son nouveau plan depuis 2015, soit depuis près de 10 ans.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    24 février 2024 | 7h24

    Randonnée et exposition de motoneiges au lac Témiscouata

    Pour ceux qui souhaitent faire le plein d’adrénaline, une randonnée de motoneiges antiques et hors-pistes est prévue le samedi 2 mars à 10 h à l’Éco-site de la tête du lac Témiscouata, suivi d’une exposition. Les amateurs et propriétaires de motoneiges antiques et hors-pistes intéressés à sortir leurs bolides sont conviés à la station d’essence ...

    24 février 2024 | 6h56

    À l’ile aux Basques en voiture

    «Je vous parle d'un temps, que les moins de vingt ans, ne peuvent pas connaitre», chantait Charles Aznavour avec La Bohème. Ce bon vieux temps, diront les plus vieux, s’étiole comme la banquise sur le fleuve. Une banquise qui autrefois, permettait de gagner l’ile aux Basques, en face de Trois-Pistoles… en Renault 5, rien de moins ! C’est ...

    24 février 2024 | 6h37

    La 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré

    C’est le 27 février prochain qu’aura lieu la 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré. Lors de cette journée, 100 % des ventes de pizzas seront redistribuées. Les cinq frères et sœurs à la tête de Pizza Salvatoré renouvelle cette campagne, dont la moitié des ventes de pizzas réalisées ce jour-là seront offertes en bonus salarial à tous les ...