X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Conseil municipal de Rivière-du-Loup en bref

durée 12 décembre 2023 | 10h06
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Travaux majeurs dans le secteur de la rue Saint-André, octroi d’une aide financière pour la réfection du Théâtre de la Goélette, nouvelles du parc canin, voici quelques sujets abordés lors de la séance du conseil municipal de Rivière-du-Loup ce 11 décembre.

    La Ville de Rivière-du-Loup se prépare à effectuer des travaux majeurs dans le secteur de la rue Saint-André à l’été 2024. Les infrastructures souterraines seront refaites sur la rue Saint-André à partir des rues Frontenac à Saint-Elzéar ainsi que sur la rue Laval des rues Lafontaine à Saint-André.

    La réfection des services d’aqueduc et d’égouts à ces endroits en plus du resurfaçage est estimée à 4 467 321 $. Mario Bastille, maire, a indiqué que la Ville procédait par phases. «Probablement qu’en 2025 on complètera Saint-André pour se rendre jusqu’à la rue Saint-Cyrille», souligne-t-il.

    «Ça peut faire penser un peu à la côte Saint-Pierre quand les travaux se sont faits. Ça va être un travail quand même ardu», partage l’élu. Ce projet est admissible Programme d'infrastructures municipales d'eau, une demande sera donc effectuée dans les prochains mois.

    Le conseil municipal prévoit aussi des travaux majeurs sur la rue Durocher. Sans compter les travaux de la Place Carrier, ce seront les chantiers routiers les plus importants à Rivière-du-Loup à la saison estivale.

    THÉÂTRE DE LA GOÉLETTE

    Mario Bastille a confirmé l’octroi d’une subvention fédérale d’environ 380 000 $ pour les rénovations à venir en 2024 au Théâtre de la Goélette. Cette somme, qui provient du Fonds du Canada pour les espaces culturels de Patrimoine Canadien, représente environ 46 % des couts estimés du projet.

    Un montant de plus de 817 000 $ a été réservé dans le plan triennal d’immobilisation de la Ville pour le projet. Le conseil espère un début des travaux le plus tôt possible, peut-être au printemps, pour profiter un peu du théâtre pendant l’été. «Mais peut-être qu’on ne pourra l’utiliser en 2024», soutient M. Bastille.

    La Ville devra aussi coordonner les travaux du théâtre avec ceux de la rue du Rocher.

    PARC CANIN

    Le parc à chiens de Rivière-du-Loup situé à l’ancien site de l’écocentre ouvrira ses portes au printemps 2024. «Il restait quelques travaux à faire avant l’hiver, mais qui vont être terminés au printemps. Ça va s’ouvrir en 2024», affirme l’élu.

    Une séance extraordinaire du conseil se tiendra le 18 décembre à 20 h afin de présenter le budget 2024 de la Ville aux citoyens. Mario Bastille partage que les Louperivois peuvent s’attendre «à plein de surprises, mais de bonnes surprises, je pense». Tout en restant mystérieux, il a laissé échapper que la hausse de taxes se tenait dans les 3 %, non loin du 4%.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h53

    Entre douleur et rémission, le chemin se nomme action pour Charlène Dupasquier

    Imaginez votre quotidien quand des gestes aussi simples que marcher ou courir représentent un défi important. Imaginez vivre cette réalité quand votre vie est axée autour du mouvement, du plein air et de l’activité physique. Un cauchemar éveillé. C’est pourtant ce que vit la guide d’aventure et biologiste Charlène Dupasquier depuis qu’elle cohabite ...

    Publié à 6h32

    Lancement du Golf en santé Hôtel Levesque

    La Fondation de la santé de Rivière-du-Loup a annoncé, le 23 mars, que les inscriptions pour son activité de Golf en santé Hôtel Levesque du 7 juin prochain sont ouvertes. L’évènement se déroulera au Club de Golf de Rivière-du-Loup et, par la suite, à l’Hôtel Universel pour un souper en santé Aliments Asta, incluant un encan à la criée présenté ...

    Publié à 6h07

    Interdiction de dégriffer les chats au Québec : «C’est une bonne nouvelle que tout le monde partage» -Heidi Pomerleau

    Après des années à demander des changements quant aux chirurgies mineures chez les animaux, les professionnels du monde animal ont obtenu gain de cause. La Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal, entrée en vigueur le 10 février, interdit notamment le dégriffage chez les chats. Une nouvelle qui réjouit les vétérinaires dont Heidie Pomerleau, ...