Publicité
25 juillet 2019 - 07:47 | Mis à jour : 10:08

Quatre conseillers municipaux démissionnent en bloc à Saint-Paul-de-la-Croix

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 7

Le climat tendu qui règne au conseil municipal de Saint-Paul-de-la-Croix depuis quelques mois a mené à la démission de quatre conseillers municipaux, soit Julie Bélanger, Jérôme Dancause, Johanne Charron et Christine Malenfant. 

Dans une lettre envoyée aux médias le 24 juillet, les élus démissionnaires décrivent une «ambiance malsaine» au conseil municipal qui l'a emporté contre leur bonne volonté. Ces conseillers se disent «exaspérés par l'attitude du maire» Simon Périard, qui fait souvent cavalier seul. Ils ajoutent que le lien de confiance entre les conseillers et le maire n'a jamais été au rendez-vous. 

«Ce qui motive notre départ, c'est principalement le fait que nous ne sommes plus capables travailler dans une telle ambiance et on en a assez. On comprend que ça ne changera pas, après 24 mois. C'est important que la population soit écoutée et entendue. La population de Saint-Paul-de-la-Croix est tannée d'entendre parler d'elle dans les médias», explique le conseiller démissionnaire Jérôme Dancause. 

Ce dernier aurait souhaité recommencer à zéro avec la démission de tout le conseil municipal. «Ce qui se passe, c'est beaucoup de démagogie et de mesquinerie. Après être resté là pendant deux ans, on pensait pouvoir en arriver à des compromis», déplore M. Dancause. Il croit que le maire Simon Périard n'est pas capable de travailler en équipe. 

Une élection partielle devrait pouvoir permettre de remplir les postes laissés vacants par les démissions des cinq conseillers et des démarches sont d'ailleurs effectuées en ce sens puisque le conseil municipal de Saint-Paul-de-la-Croix n'a plus de quorum. «Nous sommes très conscients que ce ne sera pas facile de remplir les postes, mais on pourrait être surpris. Ce n'est pas la situation idéale. Si M. Périard fait preuve de maturité, il va accepter ce qui se passe et remettre sa démission lui aussi», conclut Jérôme Dancause. 

RÉACTION DU MAIRE

Le maire de Saint-Paul-de-la-Croix, Simon Périard, a appris la décision des conseillers vers 20h le 24 juillet. Il entend rester en poste malgré ces départs. «Il est clair que je vais rester là. J'ai été élu et je me suis engagé pour quatre ans. Lors des élections, j'ai proposé du changement. C'est dommage que le conseil n'en ait pas tenu compte. Le travail de compromis n'a jamais été possible malgré mes propositions», explique le maire. 

Il ajoute qu'il y a un an, il a proposé l'intervention de la Commission municipale du Québec afin de faire un état complet des procédures de la municipalité, ce qui a été refusé. «C'est un gros morceau d'où tout part», ajoute-t-il. 

Questionné à savoir si la démission de cinq conseillers en un peu plus d'un mois affecte son leadership, M. Périard est catégorique : «Comment développer un leadership avec quatre personnes qui font tout pour que je démissionne? On travaillait plus fort à faire de la désinformation.» Il confirme également qu'aucun compte rendu des finances de la Municipalité n'a été fait aux élus depuis le 1er janvier 2019, et que cette demande a toujours été refusée. 

Cette vague de démissions a commencé le 10 juin dernier, lorsque la conseillère Micheline Gagné, en appui au maire, a claqué la porte. Cette dernière déplorait l'attitude agressive de certains de ses collègues. Avant la fin de l'assemblée en juin, les conseillers Jérôme Dancause, Julie Bélanger et Christine Malenfant s'étaient levés et avaient quitté la salle.

» À lire aussi : 


 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

7 réactionsCommentaire(s)
  • Oh! Mais c'est que ce monsieur Albert écrit sur un nom d'emprunt...... Intéressant! De plus qu'il semble être citoyen ou citoyenne de st Paul ... En tous cas, un maire d'une municipalité qui n'est même pas capable faire acte de présence aux événements qu'organisent bénévolement SES citoyens est très mauvais signe. Je peux dire que je suis de l'extérieur et que je suis présente à une grande majorité des évènements de St Paul et que je n'ai pas eu l'occasion de lui voir la face encore. Alors Monsieur Albert, osé donc votre vraie identité 😉

    Linda Létourneau de Trois-Pistoles - 2019-07-26 21:48
  • Être un bon maire est de concilier le travail d'équipe. Parfois il doit accepter que ses idées ne passe pas. Être un bon maire demande d'être conciliant et accepter que son idée primaire soit parfois modifié pour une meilleure force. Un maire doit aimer ses citoyens et être respectueux. Il doit participer à la vie social du milieu. Être un bon maire n'ai pas de dicter se qui dois être fait, il faut le proposer et travailler en équipe pour ke bien de la population. Si vous avez voulu être en poste pour règlement de compte vos motifs sont pas les bons. Bravo pour la violance créer dans votre milieu

    Anonyme - 2019-07-26 18:49
  • Mme Charron, j'ai une question simple à vous poser: Est-ce qu'il vous manque quelques contribuables pour les intimider. Ne vous en faites pas, je ne me présenterai pas à vos élections , donc soyons sages et recherchons des citoyens qui ont le gout de travailler en équipe, car St-Paul-de-la Croix en a grandement besoin afin de rattraper le tempos perdu. Je suis solitaires de tous les gens qui s'impliquent dans le monde municipal. Bonne retraite

    Albert - 2019-07-26 14:21
  • Je trouves dommage ce qui se passe à St-Paul-de-la-Croix. On est en région rural et on ne veut pas travailler en équipe pour faire prospérer sa municipalité. Avec tout les commentaires entendues a gauche et droite des médias tout le monde a un méa culpa a faire. Ce n'est pas en partant en bloc qu'on fait avancer les choses. Aujourd'hui on met tout le monde dans le même bateau et plus qu'on avancera on foncera les municipalitées à se fusionner pour éviter ses chicanes et selon moi ce n'est pas la solution. Le bsl régresse d'année en année alors retroussons nos manches et travaillons ensemble pour avancer et pas rester sur place.
    bonne chance a vous tous.

    Marin Lebel - 2019-07-26 10:58
  • J'ai une simple question à vous poser :
    Dans les deux opinions et commentaires que je j'ai lus, pourquoi le nom complet de la personne émettrice n'est pas écrit? C'est facile d'accuser quand c'est anonyme ou presque.

    Johanne Charron - 2019-07-25 17:28
  • En passant... M. Périard, vous êtes venus vous installer à St Paul sans doute car vous y avez aimiez l'atmosphère, l'endroit et la bonne entente entre les citoyens. Pourquoi alors êtes-vous entrain de briser ce qui vous a plus au départ et qui vous y a fait vous y installer?

    Linda - 2019-07-25 14:19
  • Voilà un geste que vous auriez du faire il y a plusieurs mois. A présent dans le but de vous faire pardonner vos geste très graves que vous avez posés depuis quelques séances, et bien vous venez nous expliquer avec un langage de miel que les fautes sont toutes sur le maire, pourtant élu par la majorité de vos concitoyens. Il y a des manques de tous maire compris et la sortie d'un monsieur Castonguay, selon les explications que j'ai entendues cela était illégal de ne pas inclure la tps et les taxes dans les demandes de soumissions, ce qui ne changeait en rien votre soumissions en égard des autres. Je souhaite que ces quatre démissionnaires on signé un pacte à l'effet qu'ils ne se présenteront pas à l'élection prochaine, si non, c'est un acte de sabotage envers le maire élu démocratiquement et tous les citoyens qui ont votés pour lui.Des uns diront que c'est courageux et d'autres , un bon débarras.

    Albert - 2019-07-25 12:25