Publicité

14 août 2022 - 06:04

Mathis Bourbonnais établit un nouveau record au lac Témiscouata

Lydia Barnabé-Roy

Par Lydia Barnabé-Roy, Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Le nageur rimouskois, Mathis Bourbonnais, qui fracasse des records au lac Témiscouata chaque été depuis 2020, a maintenant établi un nouvel exploit à battre. L’athlète âgé de seulement 17 ans a effectué une distance de 32 kilomètres en 7 h 18 minutes.

Le jeune homme a commencé la traversée, qui se compare à celle qui se déroule au lac Saint-Jean, à 7 h 30 à l’écosite de la tête du lac Témiscouata pour se rendre à la plage municipale de Notre-Dame-du-Lac.

«Je n’étais pas juste fier de moi par le temps, j’étais fier de moi de le finir parce que c’est déjà un gros défi de terminer ce genre de distance-là», se réjouit Mathis Bourbonnais qui s’attendait à effectuer un temps entre 7 h 30 et 8 h 30.

Il raconte que les premiers kilomètres se sont bien passés. Il s’est même mis à accélérer, puisqu’il se sentait bien. Après les vingt kilomètres, la douleur a commencé à se faire sentir. «J’arrivais à Cabano. En voyant tout le monde m’encourager, ça m’a donné un petit regain d’énergie pendant cinq minutes. Par la suite, j’ai eu une grosse descente pas à peu près. J’avais l’impression que ça n’avançait plus, ça faisait mal. Un moment donné, justement, ça a tellement fait mal que j’ai engourdi. Je ne sentais plus rien, mais j’avançais quand même», raconte le nageur.

Établir un nouveau record constitue une grande fierté pour lui. Il espère inspirer des gens à faire de même et leur montrer que les jeunes sont capables de faire de longues distances. Il souhaite que d’autres nageurs tentent d’essayer de battre son nouveau record et les précédents pour se dépasser, puis qu’ils soient fiers d’eux-mêmes.

Depuis maintenant trois ans, Mathis Bourbonnais a fait du lac Témiscouata sa routine estivale pour relever de nouveaux défis à la nage en eau libre. Il sera probablement de retour l’an prochain avec une nouvelle distance à parcourir. Pour l’instant, il mijote sur un 45 kilomètres où le départ serait à l’écosite de la tête et se terminerait à la plage municipale de Dégelis.

»À LIRE AUSSI:

Mathis Bourbonnais bat le record de 2019 au lac Témiscouata

Un autre record battu par Mathis Bourbonnais au lac Témiscouata

 

 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article