Publicité

7 août 2021 - 13:15 | Mis à jour : 14:59

Un autre record battu par Mathis Bourbonnais au lac Témiscouata

Lydia Barnabé-Roy

Par Lydia Barnabé-Roy, Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Mathis Bourbonnais s’est encore dépassé, mais cette fois en exécutant une grande traversée de 20 kilomètres au lac Témiscouata ce 6 aout. Pour une deuxième année consécutive, l’adolescent de Rimouski a battu un ancien record, soit celui de Guy Dumais réalisé en 1987.

Le nageur qui a commencé son épreuve en matinée à partir de l’Éco-site de la tête du lac Témiscouata s’est rendu jusqu’à la plage municipale de Cabano en 4 h 45. Il a surpassé le temps de M. Dumais de 2 h 30, lui qui avait accompli l’exploit en 7 h 15 alors qu’il avait environ quarante ans.

«Ça a super bien été, même mieux que ce que je pensais», confie le Rimouskois qui s’attendait à enregistrer une durée entre 5 h et 5 h 30. Il est vraiment content de sa performance, lui qui ne pensait pas battre le record aussi rapidement puisqu’il a fait face à des vagues 6 ou 7 kilomètres après son départ. Passé les 10 kilomètres, l’athlète commençait à trouver que le temps passait lentement, donc lorsqu’il est arrivé et que Guy Dumais lui a annoncé son chrono, il n’en revenait pas.

M. Dumais évoque qu’à l’arrivée de l’adolescent, il était un peu épuisé, mais que ça n’a pas été long avant que son énergie réapparaisse. «Il va évoluer et grandir dans la natation, il prend ça à cœur, relate Guy Dumais avec fierté, quand il s’en va, c’est comme une flèche dans l’eau. Il nage 4 kilomètres par heure, il a une bonne poussée». Le sexagénaire confirme que Mathis a les trois qualités qu’un nageur devrait avoir lorsqu’il fait de longues distances soit la persévérance, la volonté et la détermination. «Lui, il a tout mélangé ça ensemble et ça a fait une petite bombe», dit-il en riant.

Défi pattes palmées

Guy Dumais en collaboration Laurence Bérubé, représentante du servie des loisirs à Cabano, ont développé, cette année, le défi pattes palmées afin de faire participer les jeunes à des activités qui demande de se surpasser. L’épreuve consiste en la réalisation d’un défi personnel en exécutant un trajet sur le lac Témiscouata, peu importe la distance.

La première édition se déroulait cette année avec la traversée de Mathis. L’activité se réitérera chaque année durant l’été. Les personnes intéressées à participer doivent contacter la ville qui les redirigera ensuite vers M. Dumais qui organisera l'évènement. Des médailles et des prix sont d’ailleurs remis à la suite de la réussite de l’épreuve, et ce, même si aucun record de vitesse n’est battu.

Mathis Bourbonnais se réjouit de cette initiative : «M. Dumais a vraiment confiance en la jeunesse d’aujourd’hui. Il encourage les gens à battre ses records, alors que d’autres personnes dans la même situation pourraient ne pas en parler pour conserver leur titre».

On peut s’attendre à revoir l’adolescent nager dans le lac Témiscouata dès l’an prochain, lui qui avait réalisé un 12 kilomètres en 2020, battant le record de Cindy Castonguay établi en 2019. À l’été 2022, le jeune athlète tentera donc d’effectuer un 32 kilomètres à partir de l’Éco-site de Cabano, et ce, jusqu’à la plage de Notre-Dame-du-Lac.  Ainsi, il serait le premier à instaurer un record pour cette distance à Témiscouata, M. Dumais n’ayant pas fait lui-même une aussi longue traversée. «Il va établir un gros record l’an prochain», assure Guy Dumais.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article