Publicité

4 juillet 2022 - 16:50 | Mis à jour : 16:59

Prolongation de contrat de cinq ans pour Mike Maclure

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Mike Maclure est à Rivière-du-Loup pour y rester. L’entraineur-chef et directeur général des Albatros M18 AAA du Collège Notre-Dame s’est entendu avec l’organisation louperivoise pour une prolongation de contrat de cinq ans. 

La nouvelle a été confirmée ce lundi 4 juillet, à quelques heures de la première ronde du repêchage de la LHJMQ. L’entente a cependant été conclue dans les dernières semaines, a précisé le principal intéressé. 

«Je suis très heureux», a résumé Mike Maclure. «J’aime la ville et j’adhère vraiment à ce que veut faire l'organisation, soit prioriser le développement des joueurs […] Elle veut continuer de s’améliorer, avoir une ligne directrice, et c’est quelque chose qui m’allume beaucoup.»

Depuis son arrivée avec l’équipe en 2019, le trentenaire a permis à plusieurs Albatros d’atteindre le niveau suivant, mais aussi de connaître plusieurs succès. Après une conquête du Challenge CCM en décembre 2019, la formation a connu sa meilleure saison en près de 10 ans en 2021-2022. 

«On a fait de bonnes choses ces dernières années, mais on veut que ça se poursuive et on veut faire encore mieux. Il y aura des défis, mais je sens que je suis sur la même longueur d’onde que le conseil d’administration et je trouve ça stimulant. Je veux faire partie de la suite pour les cinq prochaines années.» 

Fort d’une réputation enviable dans le milieu du hockey de développement élite, Mike Maclure a été approché par différentes équipes de la LHJMQ au terme de la présente saison. Si les discussions ont été plus sérieuses avec l’une d’entre elles, il confirme qu’aucune offre n’a été déposée. «On n’a jamais atteint l’étape des négociations. Je n’étais simplement pas prêt à partir», a-t-il assuré, soutenant avoir pensé à sa famille et à son bien-être dans l'organisation des Albatros.  

«Prioriser ma famille, c'était évidemment au cœur de la réflexion. Pouvoir être avec eux tous les soirs, c’était quelque chose de très important», a-t-il dit. 

«En même temps, si tu me disais que j’allais passer les 20 prochaines années ici, et que ça ressemblerait aux trois dernières années, je serais très heureux», a-t-il plus tard ajouté. 

Derrière le banc de l’équipe, l’entraineur-adjoint Brendon Baribeau, l’entraineur des gardiens Pierre-Olivier Lemieux, le physiothérapeute Charles Bélanger et le responsable de l’équipement Pierre Mercier devraient tous être de retour. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article