Publicité

24 mai 2022 - 14:18 | Mis à jour : 15:35

Le projet résidentiel de la rue de l’Ancrage obtient le feu vert des citoyens du secteur  

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

Le projet d’ensemble résidentiel visant la construction de maisons de ville et de condos sur les terrains actuels du Motel Loupi, sur la rue de l’Ancrage, n’aura pas à faire l’objet d’un scrutin référendaire.  

La Ville de Rivière-du-Loup a confirmé, mardi en début d’après-midi, avoir reçu 27 avis de renonciation signés par des citoyens habiles à voter des zones concernées et contiguës. Par cette action, ceux-ci affirment qu’ils ne s’opposeront pas à la réalisation du projet du promoteur David Dubé. 

Les citoyens du secteur étaient appelés à se prononcer entre le 18 et le 24 mai, à la suite de la publication d’un avis public. Selon la Ville de Rivière-du-Loup, 14 signatures devaient être compilées pour poursuivre le processus référendaire. À l’inverse, au moins 16 avis de renonciation devaient être signés pour que le scrutin soit évité. Cela a largement été dépassé. 

«Le conseil municipal va reconnaître, mardi soir, les avis de renonciation reçus, évitant au projet du promoteur d’être soumis au processus référendaire. Les élus vont prendre acte en déposant un document qui vient reconnaître qu’il y a plus de personnes en faveur du projet qu’en défaveur», a confirmé Pascal Tremblay, directeur du Service des communications à la Ville de Rivière-du-Loup. 

La résolution adoptée par le conseil municipal sera ensuite transmise à la MRC de Rivière-du-Loup, qui devrait l’entériner, sous toutes réserves, lors de sa prochaine séance du 16 juin prochain.

D’autres étapes – notamment liées au Plan d'implantation et d'intégration architecturale – devront être franchies avant que le promoteur obtienne l’aval de la Ville de Rivière-du-Loup. L’objectif de l’équipe municipale reste néanmoins de finaliser le dossier avant les vacances estivales du début juillet. 

Rappelons que des citoyens du parc de la Pointe avaient soulevé des inquiétudes à l’égard du projet lors d’une consultation publique organisée à la mi-avril. David Dubé avait été à l’écoute des questions, assurant que beaucoup d’efforts avaient été faits ces dernières années afin d’intégrer le projet le mieux possible au quartier de la Pointe et de répondre aux besoins des citoyens à la recherche d’un nouveau milieu de vie. Le processus de consultation s’est aussi poursuivi par la suite. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Bonne chose parce que les gens qui débarquent de la traverse et qui passe devant le Motel Loupi en décrépitude doivent se demander dans quel bled ils arrivent.

    Claude Caron - 2022-05-27 13:33
  • Je vous le dit, prenez au sérieux ceci: ce secteur ne possède aucune infrastructure adéquate pour recevoir autant de nouveaux résidents et avec la circulation qui viendra au quotidien et annuellement.

    Dans un avenir rapproché, après la conclusion du projet, des investissements majeurs devront alors être réalisés pour pallier à cela et ce sera catastrophique. Et c'est sans compter l'aspect de ce secteur qui sera percuté.

    Il faut voir plus loin que le projet en soi.

    Dubé Mario - 2022-05-25 19:06