X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Des iPad dans nos écoles

durée 28 janvier 2012 | 08h22
  • Cathy Gagnon
    Par Cathy Gagnon

    journaliste

    Rivière-du-Loup - Jeudi, le directeur général de la Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup, Yvan Tardif, annonçait la mise en place d’un projet-pilote pour l’intégration des tablettes électroniques dans les programmes d’enseignements des écoles de son territoire.

    La Commission scolaire prévoit faire l’acquisition de 190 tablettes iPad de la compagnie Apple d’ici la fin de cette année scolaire. Le projet-pilote démarrera dès septembre prochain. Une quinzaine d’enseignants se sont portés volontaires pour ce projet et ont déjà l’outil en main afin de se familiariser avec son fonctionnement et ses possibilités.

    La Commission scolaire s'adapte à la réalité


    Cet investissement, évalué à quelque 150 000 $, vise à motiver les élèves et aurait un impact positif sur la persévérance et la réussite scolaires qui sont au cœur des préoccupations immédiates de l’organisation.

    « Nous ne pouvons plus faire fi de la technologie qui fait déjà partie de la vie de nos élèves, souligne M. Tardif. Les iPad s’ajouteront aux portables, projecteurs et tableaux interactifs déjà en place et permettront d’intégrer davantage la technologie dans un contexte pédagogique stimulant. »

    Des formations ainsi que de l’accompagnement personnalisé sont prévus, cette année, avec l’équipe Apple afin d’outiller le personnel sur les plans pédagogiques et techniques.


    « Pour s’assurer de la réussite de ce projet, nous avons développé un modèle pédagogique qui vise les échanges, le partage d’expertise entre les intervenants, expose Pierre Ruest, directeur du Service de l’enseignement aux jeunes, dans un communiqué. La réussite d’une telle expérimentation repose en bonne partie sur notre capacité à arrimer divers partenaires. »

    Les élèves d’une classe de 6e année primaire de l’École Mgr-Boucher de Saint-Pascal et des élèves de secondaire 1 de l’École des Vieux-Moulins de Saint-Hubert, de l’École Moisson-d’Arts de l’Isle-Verte, de l’École secondaire Chanoine-Beaudet de Saint-Pascal, de ;’École secondaire de Rivière-du-Loup et de l’École polyvalente La Pocatière expérimenteront, dès le début de la prochaine année scolaire, le iPad.

    La technologie au service de l'éducation

    Avant de déployer à grande échelle l’utilisation de cette technologie, la Commission scolaire compte bien en observer et évaluer les effets réels sur le plan pédagogique.

    Selon Monic Vézina, secrétaire générale, l’utilisation des tablettes dans un contexte pédagogique est le moment tout indiqué pour montrer aux élèves à quoi servent réellement ces technologies et à quoi elles ne devraient pas servir, faisant référence à la problématique de cyber-intimidation qui sévi dans notamment dans les écoles. Le directeur général se fait rassurant quant à l’utilisation des moyens traditionnels d’enseignements, lesquels sont toujours améliorés : « Nous ne fermeront pas les portes des bibliothèques, au contraire! »

    commentairesCommentaires

    11

    • PP
      Patrick Parent
      temps Il y a 11 ans
      La commission scolaire réplique ainsi à un programme semblable mis en place au Collège de Ste-Anne-de-La Pocatière. Ça n'a rien à voir avec la réussite scolaire, il s'agit d'un exercice de marketing pour éviter une perte de clientèle. C'est pathétique quand on pense que cet argent aurait pu aller à l'embauche de ressources pour aider les élèves en difficulté pour réduire le décrochage, dans l'ouverture de nouvelles classes spécifiques pour les élèves avec des troubles d'apprentissage, ou l'embauche de surveillants pour contrôler les problèmes d'intimidation dans les écoles, par exemple, et j'en passe. Mais c'est beaucoup moins sexy que d'offrir des bébelles électroniques aux jeunes. Le ministère devrait mettre con véto là-dessus et rappeller à la commission scolaire de mettre ses budgets et ses priorités à la bonne place.
    • EERT
      Ex-enseignant retraité toujours en perfectionnement
      temps Il y a 11 ans
      Si l'expérience a déjà été faite ou en train d'être faite à La Pocatière, pourquoi effectivement ce besoin de la répéter? Un rapide calcul me permet d'affirmer que six(6) classes de trente(30) élèves obligent à acheter 180 tablettes. Et comme il y en aura 190, les 10 autres seront pour les professeurs, j'imagine. Pour cette clientèle, le coût de revient de chaque tablette est de près de 800$ sans oublier tous les frais connexes. Et dire qu'il existe des tablettes qui coûtent beaucoup moins chères! Qu'elles sont riches nos commissions scolaires pour dépenser cet argent à même les taxes scolaires des citoyens qui peinent parfois à payer le loyer en fin de mois. Ce que je crains le plus cependant, c'est de voir ces jeunes être déçus de ne pas pouvoir se servir de cet outil le soir venu. Il est tentant dès lors de penser qu'ils voudront acheter la leur? Mais 800$/tablette pour des parents démunis risquent de faire en sorte que ces parents devront se fendre en quatre pour satisfaire la décision de profs qui eux, pourront apporter leur tablettes à la maison aux frais des autres. Et sans oublier aussi la connexion internet que plusieurs n'ont pas. Ne pensez-vous pas, Messieurs de la Commission scolaire, qu'il serait plus urgent d'apprendre à nos jeunes à mieux parler et à mieux écrire que de leur donner le goût de tricher le système afin d'utiliser ces tablettes pour jouer à des jeux bizarres? Pire encore! Avec toutes ces nouvelles technologies sur le marché, j'ai peur que ce soit les élèves qui en apprennent à nos professeurs....malgré leur formation. Et tous ces tableaux électroniques récemment acquis sur la base des superlatifs les plus élogieux, feront-ils double usage? La classe de première secondaire fera les frais de l'expérience. Je vous avoue que je serais frustré si mon enfant venait tout juste d'être promu en seconde. Il me semble qu'il aura lui aussi besoin de cet outil pour naviguer dans ce nouveau monde technique, déjà là. N'est-ce pas en première secondaire que les jeunes choisissent leur école, privée ou publique? Attrayant ce cadeau qui évitera de quitter le public pour le privé où j'imagine, le prêt de tablette existe déjà! Et s'il y a deux première secondaire, comment choissiront-ils les élèves? Non je suis plus que jamais convaincu que les grands se servent des plus petits pour protéger leurs emplois....avec des "bébelles". Et j'approuve entièrement les propos du premier intervenant. Comme dirait Nézime, dans quel monde de fous vivons nous? J'espère que nos gouvernements remettront en cause ces administrations scolaires incapables de dire non à des professeurs inobjectifs et aussi gâtés que les jeunes d'aujourd'hui. Et quant à y être, pourquoi pas les abolir? Nous pourrions revenir aux bonnes vieilles méthodes qui ont fait leurs preuves, en économisant à tout le monde des taxes indues devenues de plus en plus insupportables et qui servent plus souvent qu'autrement à valoriser et à protéger les emplois bien rémunérés de quelques-uns que tous connaissent. Mais pour ce faire, il faut que les profs soient disponibles et dédiés entièrement au métier qu'ils ont choisi....comme les Soeurs et les Frères avant. Mais ça, j'en doute énormément quand on mène de front...un....deux emplois, sans compter les tempêtes de neige.
    • T
      Torp
      temps Il y a 11 ans
      C'est beau les Ipads. J'espère que ça marche pas avec un routeur. Parce que présentement, c'est long, c'est long, c'est looooooooooooooooong internet dans les écoles.
    • MDL
      Misère du Loup
      temps Il y a 11 ans
      Alors que les grandes compagnies de sans-fil autant cellulaire que wifi (en particulier Nokia et Ericson), ont de plus en plus de mal à empêcher la publication des recherches scientifiques dont les conclusions font apparaître la nocivité effective des rayonnements radiofréquences, on s'assure qu'enfants pauvres ou riches se fassent ''cuire'' équitablement dans nos écoles. Pour le même prix que le symbole suprême du sectarisme technologique qu'est le ''I''Pad (AïePad parce que ça fait mal à la santé et au portefeuille?), on peut acheter 2 ordinateurs PC complets ''brancher dans le mur''. Je comprends mal la nécessité d'un appareil ultraportable pour un écolier assis dans une salle de classe. Dans l'univers de la communication en temps réel ou ridiculement les jeunes se ''parlent'' par l'entremise de bébelles alors qu'ils sont assis côte-à-côte, je ne crois pas que ce soit le rôle de l'école de promouvoir la surconsommation électronique et la désocialisation directe que ça implique. Enseignez donc aux jeunes leur histoire avant de les perdre dans le cyberespace et l'univers des jeux en ligne. Il en va de même pour ce qui est de l'enseignement intensif de l'anglais ''international'' (que de plus en plus de spécialistes renomment le ''globish''), alors que les écoliers ont de graves problèmes avec le français justement à cause de leur usage intensif du tchat.
    • C
      Carole
      temps Il y a 11 ans
      Je suis parfaitement en accord avec les autres commentaires. Tant qu'à faire, avez-vous pensé aux cours de conduite pour les élèves de 16 ans (une autre suggestion pour éviter le décrochage scolaire)? L'école, aujourd'hui, est-ce un lieu pour instruire et préparer les jeunes au marché du travail ou pour les mettre au parfum des nouvelles technologies que certains parents n'ont pas les moyens de suivre toutes ces nouveautés? Je crois, que l'argent investit dans ce projet pourrait servir afin d'employer du personnel pour aider tous ces jeunes qui ont besoin plus d'aide pédagogique
    • M
      Manon
      temps Il y a 11 ans
      Concernant le message d'un ex-enseignant... Je ne suis pas certaine qu'il a enseigné bien longtemps. De plus, je ne suis pas sûr que de remettre l'enseignement dans les mains des curés serait une bonne choses non plus. Nous sommes en 2012 tout de même. Je ne crois pas que les enseignants sont si gâtés que vous le croyez, les enfants de nos jours ne sont pas les mêmes qu'il y a 35 ans et même 15 ans.
    • LC
      Luc Chouinard
      temps Il y a 11 ans
      Dépense inutile, faut montrer aux jeunes a écrire et compter. J'ai hâte que l'on supprime les fameuses Commissions scolaires. L'argent pourrait servir aux enfants au lieu de garder des administrateurs qui ne cherchent qu'a conservé leur emploi. Luc
    • EERT
      Ex-enseignant retraité toujours en perfectionnement.
      temps Il y a 11 ans
      @Manon Sachez Manon que les enfants qui naissent aujourd'hui le font exactement de la même façon que voilà des millénaires et ils ont toujours la même apparence. Ce qui a changé, c'est l'habit, le décor. Si vous me lisez bien, je ne recommande pas le retour des Frères et des Soeurs mais le retour à leurs méthodes qui ont fait leurs preuves dans les matières fondamentales. Et surtout l'exemple puisque nous apprenont suivant l'exemple du Maître. Enfin! J'ai enseigné pendant 37 ans à tous les niveaux de sorte que j'ai l'impression non pas d'avoir la vérité, mais d'avoir appris quelque chose du domaine de l'éducation. Je terminerai en précisant qu'Einstein aurait pu être écarté de sa voie s'il n'eut été tenace. Sa reflexion de fin de vie: " Le succès dans un domaine repose sur moins d'intelligence et beaucoup plus de travail". Si chacun dans sa sphère d'activité mettait cet adage à profit, les résultats de toute personne seraient comme il y a 35 années passées. Mais comment savoir quand on n'a pas vécu?
    • FD
      francine dumont
      temps Il y a 11 ans
      oufffff IPAD dans nos école ou les jeune vont garder leur écriture ils ne s auront plus écrire sais beau la technologie mais aujourd hui ils ont de la misère a écrire wowwwwwwwwwwww
    • SG
      Sébastien Gamache
      temps Il y a 10 ans
      1- L'ouverture d'esprit est à l'origine du développement humain. 2- La stimulation est à l'origine du développement humain. 3- L'humain n'est pas entièrement le même que voilà 50 ou 1000 ans. Parce que nous n'avons pas la même alimentation et la même stimulation intellectuelle. 4- Je reprend une phrase précédente : ''Sa réflexion de fin de vie: ' Le succès dans un domaine repose sur moins d'intelligence et beaucoup plus de travail''. Donc, si tu as du plaisir à travailler, tu vas nécessairement travailler mieux et travailler plus. 5- Dans la totalité des recherches que j'ai fait sur le sujet des iPad en milieu scolaire (qui n'est pas une recherche scientifique, loin de là), la réussite scolaire se fait sentir non pas légèrement, mais substantiellement. Pour réussir son apprentissage c'est simple : 1- Bien manger et dormir 2- Un bon encadrement émotionnel et organisationnel des 'parents' 3- Un milieu social sécuritaire et stimulant 4- Des enseignants compétents 5- Un milieu scolaire STIMULANT. La commission scolaire a fait son travail, elle ne fait pas fausse route. Il y a plusieurs chemins pour se rendre au bon endroit. Ils ont emprunté un premier chemin ayant de l'impact. Par la suite, qui sait. Il faudra que certaines personnes arrêtent d'avoir peur du progrès. P.S. : Pourquoi mon enfant de 2 ans avait moins de difficulté à utiliser la souris d'un ordinateur qu'une personne de 60 ans vous croyez? Non, les humains sont certainement ce qu'ils étaient il y a 100 ans...
    • SG
      Sébastien Gamache
      temps Il y a 10 ans
      "oufffff IPAD dans nos école ou les jeune vont garder leur écriture ils ne s auront plus écrire sais beau la technologie mais aujourd hui ils ont de la misère a écrire wowwwwwwwwwwww" Madame, on voit tout de suite que vous avez un iPad.
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 janvier 2023 | 6h00

    Place aux joues rouges, la programmation Boule de neige débarque à Rivière-du-Loup

    L’hiver 2023 marque le retour de la programmation Boule de neige, du 27 janvier au 18 mars. Place aux joues rouges et aux sourires, Rivière-du-Loup invite les citoyens à croquer l’hiver à pleines dents et profiter de ses multiples occasions de jouer dehors. Les festivités s’ouvrent dès ce vendredi avec la toujours fort populaire marche aux ...

    27 janvier 2023 | 13h33

    Avenir incertain pour les ponts de glace de la région

    Même si certains se réjouissent de la température clémente jusqu’à présent, certains seront déçus. Les conditions hivernales douces risquent de faire en sorte que les ponts de glace de la région ne puissent ouvrir. Les prochaines semaines seront décisives quant à l’avenir des ponts de glace de Saint-Juste-du-Lac/Témiscouata-sur-le-Lac et ...

    27 janvier 2023 | 13h01

    Éric Duhaime considère Rivière-du-Loup comme un terreau fertile pour le PCQ

    Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, s’est arrêté à Rivière-du-Loup le 25 janvier dans le cadre d’une tournée de toutes les circonscriptions de la province amorcée à la suite des élections provinciales. Son défi principal sera de maintenir l’intérêt pour son parti pendant quatre ans. Il croit que la région est sensible aux ...