X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La première phase du projet «Destination vers notre parc de rêve» inaugurée à Saint-Épiphane

durée 5 juillet 2024 | 06h57
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Une trentaine d’enfants du camp de jour et une vingtaine d’adultes étaient réunis, le 3 juillet, afin de découvrir la première phase du projet «Destination vers notre parc de rêve» à Saint-Épiphane. Un parc, un bâtiment de services et des jeux d’eaux situés au 220, rue du Couvent, soit à proximité de la Maison des jeunes, ont été inaugurés.

    Malgré une pandémie qui a retardé le projet et augmenté le cout des travaux, «on y est arrivé quand même», se réjouit la mairesse, Rachelle Caron.

    Des investissements de plus de 700 000 $ ont été nécessaires pour concrétiser la première étape du «Parc de rêve» épiphanois. Des subventions gouvernementales fédérales et provinciales provenant de divers programmes de l’ordre de 590 555 $ ont été octroyées à la Municipalité. Ensemble, des partenaires privés ont fourni 84 082 $. Le fardeau municipal, quant à lui, ne se chiffre qu’à 20 000 $.

    L’idée du projet est née sous l’ancien conseil municipal en 2017 et a été poursuivie par les élus actuels en 2019 à la suite de la démolition du centre des loisirs. Les travaux ont commencé en juin 2023 et devaient se conclure fin la fin de l’été, mais du retard a été observé. Les derniers préparatifs ont été réalisés il a y quelques semaines à peine.

    À la suite de la conférence de presse, une fête était prévue avec la population afin de célébrer cette belle concrétisation. Or, cette dernière a été reportée, puisque les tests d’eau des jeux aquatiques n’étaient pas conformes. Les jeunes du camp de jour présents n’ont donc pas pu essayer les nouvelles installations.

    «On a eu beaucoup de retard de la part de notre fournisseur des jeux d’eau […] On trouve ça dommage, mais c’est vraiment hors de notre contrôle», a expliqué Mme Caron.

    La Municipalité annoncera la nouvelle date des festivités par l’entremise de sa page Facebook.
    Cette première phase n’est que le début d’un grand projet. L’équipe municipale continue son travail afin de pousser le projet «Destination vers notre parc de rêve» encore plus loin. Les élus prévoient, notamment, l’installation de modules adaptés à toutes générations. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 juillet 2024 | 6h57

    École d’immersion française : le milieu toujours en attente d’une réponse 

    L’avenir de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles est toujours en suspens. L’Université Western, qui chapeaute l’institution d’enseignement, tarde à éclaircir ses intentions concernant la reprise ou non de ses activités en sol pistolois.  Selon le maire de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert, l’Université Western a récemment reçu le ...

    19 juillet 2024 | 6h31

    Vacances de la construction : la SQ lance un appel à la prudence

    À l’aube des vacances de la construction, la Sûreté du Québec tient à rappeler aux usagers des réseaux routier et récréotouristique que comme chaque année, elle intensifiera ses interventions afin d’inciter à la prudence, autant sur le réseau routier que sur les plans d’eau et les sentiers, et ce, du 19 juillet au 4 août prochain. C’est sous le ...

    19 juillet 2024 | 6h04

    Pluie de médailles pour le Domaine Vallier Robert 

    Le Domaine Vallier Robert, anciennement connu comme étant le Domaine Acer, continue de voir ses produits issus de la fermentation de la sève d’érable briller sur les scènes nationales et internationales. En 2024, l’entreprise d’Auclair, au Témiscouata, a récolté 17 nouvelles distinctions soulignant son expertise dans son domaine.  Au cours des ...