X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La première phase du «parc de rêves» de Saint-Épiphane est lancée

durée 12 août 2023 | 13h28
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Les citoyens de Saint-Épiphane qui rêvent d’un parc où se rassembler et se dépenser pourront bientôt arrêter de l’imaginer. Les travaux de la phase un du projet «Destination vers notre parc de rêves» ont commencé en juin dernier sur l’ancien site du centre des loisirs.

    À LIRE AUSSI »Vers un «parc de rêves» à Saint-Épiphane

    «À Saint-Épiphane ça bouge beaucoup cet été», confie la mairesse, Rachelle Caron. Le projet, sur la table à dessin depuis 2017, prend donc peu à peu forme. La première partie du chantier comprend notamment la construction d’un bâtiment de services ainsi que la mise en place de jeux d’eau.
     
    L’entrepreneur s’est mis au travail au début du mois de juin. Normalement, il aurait dû débuter plus tôt, selon l’élue, mais des délais avec certains fournisseurs ont repoussé le processus. Un retard de production de portes et de fenêtres serait à l’origine du problème.

    Le bâtiment devait être livré et fonctionnel le 8 juillet. «Mais c’est loin d’être ça», déplore Mme Caron. Elle s’attend maintenant à une livraison en automne. 

    Les jeux d’eau seront installés durant quatre semaines à partir de la mi-aout afin de bien installer la tuyauterie, connecter les systèmes informatiques, placer les pompes ainsi que le système de recirculation et de traitement de l’eau à l’intérieur du bâtiment de service.

    Un vestiaire et des toilettes seront aussi aménagés dans la bâtisse de même qu’une salle multifonctionnelle qui pourra être louée par les citoyens. Un espace extérieur avec un toit, annexé au bâtiment, sera aussi construit pour les activités extérieures ou se protéger de la pluie.

    La première phase de ce projet d’envergure s’élève à 700 000 $. Rachelle Caron souligne qu’une majeure partie est subventionnée par le Programme d'infrastructures pour les aînés (PRIMA), le programme Nouveaux horizons pour les ainés et de nombreux commanditaires, dont Desjardins à la hauteur de 50 000 $. Étant un partenaire platine, l’organisation aura son nom affilié au parc.

    La mairesse se réjouit de l’avancée de ce projet pour sa municipalité. Elle croit que le parc Desjardins augmentera l’attractivité de Saint-Épiphane tout en répondant aux demandes citoyennes. Il profitera aussi à la quarantaine d’enfants au camp de jour.


     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h27

    Mettre du soleil dans la vie des aînés en devenant un «Sunny»   

    Le CISSS du Bas-Saint-Laurent, en collaboration avec la Fondation Sunny, lance pour une troisième année consécutive une campagne de recrutement auprès des jeunes de 12 à 17 ans. Le programme de bénévolat Sunny Action leur offre une opportunité unique de s'impliquer dans leur communauté et de créer des liens avec les résidents de nos CHSLD et maisons ...

    Publié à 6h59

    Des priorités de développement à cibler pour le Bas-Saint-Laurent

    Plus d’une centaine d’acteurs du milieu municipal, politique et institutionnel se sont réunis à Rivière-du-Loup le 10 mai à l’occasion du 4e Forum des partenaires du développement régional. Cet événement a pour objectif de définir les priorités du Bas-Saint-Laurent dans le cadre du renouvellement de la Stratégie gouvernementale pour assurer ...

    Publié à 6h03

    Le caucus de la CAQ au Bas-Saint-Laurent à l’écoute des élus locaux

    La ministre des Ressources naturelles et des Forêts, ministre responsable du Bas-Saint-Laurent et députée de Rimouski, Maïté Blanchette Vézina, dresse un bilan positif de la rencontre avec la Table régionale des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent qui avait lieu le 16 mai. Pour l’occasion, elle était accompagnée de la députée de Rivière-du-Loup – ...