X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Des centaines d’aides techniques expédiées vers la Bolivie

durée 20 mai 2024 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Jeudi matin, une petite équipe formée d’employés de Berger, de la physiothérapeute Pascale Brouillette et de sa collègue Linda Cloutier fourmillait dans une remorque remplie d’aides techniques à destination de la Bolivie. Il fallait tout emballer sur huit palettes pour s’assurer que la précieuse cargaison arrive bien à destination.

    L’opération a duré environ trois heures. Les palettes ont été remplies d’équipements de physiothérapie, de marchettes pour adultes et de fauteuils roulants. «J’ai décidé de tout amener pour que ça serve aux adultes et aux adolescents. Je ne pensais pas me faire donner 27 fauteuils roulants à travers le Québec», explique Pascale Brouillette.

    Depuis un an et demi, la Louperivoise Pascale Brouillette a collecté plusieurs aides techniques pédiatriques excédentaires aux quatre coins du Québec, les a transportées dans sa voiture et entreposés chez une amie, à L’Islet. Les dons proviennent autant de centres de réadaptation qui renouvelaient leur flotte que de particuliers qui souhaitaient donner au suivant. Lors d’un voyage humanitaire avec l’organisme de coopération internationale Terre sans frontières, en octobre 2022 en Bolivie, la physiothérapeute avait rapidement été confrontée au manque criant de ressources matérielles.

    Son projet exploratoire de trois semaines visait à développer les soins en physiothérapie dans un hôpital de Pucarani et un centre de réadaptation de Viacha, dans la région rurale de l’Altiplano.

    Les enfants de ce secteur n’avaient pas accès à de l’équipement qui leur permettrait de se tenir debout, de marcher ou de se déplacer, comme des poussettes adaptées, des marchettes, des fauteuils roulants pédiatriques, ou des orthèses, par exemple.

    Une intervention rapide auprès des jeunes limite l’apparition de déficiences motrices secondaires comme des déformations osseuses, des rétrécissements et des faiblesses musculaires, précise la physiothérapeute. De plus, plusieurs familles boliviennes à faible revenu ne pouvaient se permettre de payer des couts élevés pour faire l’acquisition d’équipements adaptés.

    Pascale Brouillette prévoit retourner en Bolivie à l’automne afin d’organiser la distribution des aides techniques sur place. Elle envisage aussi la possibilité de mettre en place un système de prêt de matériel. «L’enfant qui est suivi en physiothérapie doit continuer ses exercices dans son quotidien», souligne-t-elle.

    L’entreprise Berger assurera le transport en mer du conteneur d’aides techniques. Son équipe a accompagné Pascale Brouillette pour l’emballage et la planification de l’expédition de la cargaison vers le Chili. Elle sera ensuite acheminée par voie terrestre vers la Bolivie. Sans cette commandite, le projet n’aurait pu voir le jour. Le bateau devrait prendre la mer à la fin du mois de mai.

    Pascale Brouillette est physiothérapeute en pédiatrie depuis 20 ans. Elle travaille auprès d’une clientèle de 0 à 18 ans avec des atteintes motrices au Centre de réadaptation en déficience physique et au Cinq-90 à Rivière-du-Loup.

    » À lire aussi : Une physiothérapeute louperivoise vient en aide à des enfants en Bolivie

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    18 juin 2024 | 15h10

    Québec octroie 1 M$ pour les corridors cyclopédestres du parc Cartier 

    Rivière-du-Loup ira finalement de l’avant avec de nouveaux corridors cyclopédestres dans le secteur du parc Cartier. Les élus ont été réconfortés dans leur décision par l’appui du gouvernement du Québec qui a annoncé, ce mardi 18 juin, l’octroi d’une aide financière de 1 M$ pour aider à concrétiser le projet.   Le maire Mario Bastille avait vendu ...

    18 juin 2024 | 15h00

    Une chaleur lourde au travail ne se prend pas à la légère

    En cette période estivale, le temps chaud peut représenter un danger pour la santé et la sécurité des travailleuses et travailleurs qui effectuent une tâche physique, à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour prévenir des accidents graves ou même mortels, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) invite ...

    18 juin 2024 | 14h49

    Chaleur extrême: des précautions à prendre pour protéger votre santé

    Saviez-vous que lorsque la température de l'air extérieur est de 23 °C, la température à l'intérieur d'un véhicule peut atteindre plus de 50 °C? De nombreuses régions du Canada connaissent des périodes de chaleur accablante ou des canicules. La chaleur accablante peut causer des coups de chaleur et même entraîner la mort. Il est important de ...