X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Traverse entre le Bas-Saint-Laurent et Charlevoix

Suzanne Rhéaume mène la charge contre la députée Amélie Dionne

durée 24 novembre 2023 | 15h08
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    «Il y a de la houle à Cacouna», lance la mairesse Suzanne Rhéaume. Elle se dit déçue d’avoir appris par l’intermédiaire des médias qu’un appel d’intérêt pour un gestionnaire privé serait publié dans le dossier du lien fluvial entre Charlevoix et le Bas-Saint-Laurent, alors que Cacouna en est directement partie prenante. 

    «Ce qui me déçoit vraiment là-dedans, c’est que le maire de Rivière-du-Loup, Mario Bastille, a eu droit à plus d’information. Cette information-là m’a été cachée. Je suis déçue de la transparence de notre députée [Amélie Dionne] dans ce dossier-là», a déclaré la mairesse de Cacouna, Suzanne Rhéaume.

    Cette dernière a pris connaissance de cet élément important du dossier de la traverse lors d’un point de presse de la ministre des Transports Geneviève Guilbault à Trois-Pistoles la semaine dernière. «Je n’avais aucune idée de cela, assure Mme Rhéaume. Je pense qu’il y a un parti pris. Je ne sais pas pourquoi Rivière-du-Loup est au courant et Cacouna ne l’est pas. On peut peut-être parler de partialité au niveau de la députée.»

    L’attachée politique de la députée de Rivière-du-Loup-Témiscouata Amélie Dionne, Amélie Martineau, a indiqué que la mairesse Suzanne Rhéaume avait eu une rencontre la journée même de l’annonce de l’appel d’intérêt avec le directeur adjoint de la ministre des Transports, quelques heures après la déclaration publique. «On ne priorise ni l’une ni l’autre option», réitère-t-elle. Elle nie le fait que des informations au sujet de la traverse auraient été transmises seulement au maire de Rivière-du-Loup. Ce dernier aurait toutefois été mis au courant de la possibilité de la tenue d’un appel d’intérêt parmi les options il y a quelques mois.

    Ce nouveau développement concernant la traverse a émergé seulement quelques semaines avant la présentation des conclusions de l’étude d’opportunité de la Société des traversiers du Québec. Cacouna attend depuis maintenant trois ans l'issue de ce dossier et l’échéance a été repoussée trois fois.

    «J’espère que l’appel d’intérêt sera la dernière pierre à être retournée parce qu’on a vraiment hâte d’avoir une réponse pour pouvoir avancer», ajoute Suzanne Rhéaume.

    Malgré le manque d’information concernant ce nouveau développement, elle estime que la Municipalité de Cacouna est toujours dans la course. Lors de la prochaine séance du conseil municipal, une résolution sera présentée afin que le service de traverse à l’année soit inclus comme l’un des critères de l’appel d’intérêt.

    «C’est important qu’il y ait un service à l’année, autant pour la rive-sud que pour la rive nord pour le développement économique. La Municipalité de Cacouna est convaincue d’avoir le meilleur projet aux niveaux économique et environnementale.» La résolution sera envoyée aux instances gouvernementales. Elle abordera aussi les couts de dragage liés au service de traverse au quai de Rivière-du-Loup.

    La Société des traversiers du Québec indique que les résultats de l’étude d’opportunité ne sont pas encore publics et que des analyses complémentaires lui ont été demandées. Son objectif est de présenter les conclusions de l’étude d’opportunité d’ici la fin de l’année 2023.

    » À lire aussi : 

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h07

    Interdiction de dégriffer les chats au Québec : «C’est une bonne nouvelle que tout le monde partage» -Heidi Pomerleau

    Après des années à demander des changements quant aux chirurgies mineures chez les animaux, les professionnels du monde animal ont obtenu gain de cause. La Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal, entrée en vigueur le 10 février, interdit notamment le dégriffage chez les chats. Une nouvelle qui réjouit les vétérinaires dont Heidie Pomerleau, ...

    Publié à 6h02

    Lancement du Golf en santé Hôtel Levesque de la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup

    La Fondation de la santé de Rivière-du-Loup annonce que la présidence d’honneur de son Golf en santé Hôtel Levesque du 7 juin sera assurée par Micheline Morneau. «C’est avec une grande joie que j’ai accepté de me joindre à l’équipe de la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup pour l’édition du Golf en santé Hôtel Levesque 2024 à titre de ...

    24 février 2024 | 7h24

    Randonnée et exposition de motoneiges au lac Témiscouata

    Pour ceux qui souhaitent faire le plein d’adrénaline, une randonnée de motoneiges antiques et hors-pistes est prévue le samedi 2 mars à 10 h à l’Éco-site de la tête du lac Témiscouata, suivi d’une exposition. Les amateurs et propriétaires de motoneiges antiques et hors-pistes intéressés à sortir leurs bolides sont conviés à la station d’essence ...