X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Un premier Forum Vélo Bas-Saint-Laurent pour structurer l’offre régionale

durée 23 novembre 2023 | 06h02
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Un peu plus de 80 personnes étaient attendues le 22 novembre pour le lancement du tout premier Forum Vélo Bas-Saint-Laurent afin de développer ce produit d’appel touristique. Tourisme Bas-Saint-Laurent souhaite positionner la région comme un incontournable pour la pratique du vélo.

    Pour le président-directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent, Pierre Levesque, l’organisation du Forum Vélo Bas-Saint-Laurent est un point de départ afin de développer et de structurer l’offre.

    À titre d’exemple, chaque MRC est responsable de la Route verte sur son territoire. Les discussions au forum pourraient permettre d’arrimer les intervenants afin que les initiatives soient mieux concertées.

    «Pour la motoneige, on ne se pose pas la question. Les clubs de motoneige se parlent, travaillent ensemble. Les circuits sont uniformisés d’un club à l’autre. On peut amener le volet vélo un peu plus loin», explique Pierre Levesque. Il souhaite que cette activité de réseautage permette de créer une structure afin de coordonner les efforts des différents partenaires, comme les municipalités, organismes à but non lucratif, les spécialistes du milieu du vélo et les promoteurs.  

    Invité pour le forum, l’entrepreneur en politiques publiques et conférencier Guillaume Lavoie parle du concept de la «véloconomie». «C’est penser le vélo en termes d’activités et de retombées économiques […] Penser le vélo comme un vecteur de développement économique plus payant que les autres modes de transport qui amènent les touristes ici», ajoute M. Lavoie. Il précise que les touristes à vélo se déplacent plus lentement et qu’ils consomment davantage dans les commerces locaux.

    Selon les données d’une étude réalisée par Touriscope, 69 % des cyclistes pratiquent le vélo de route ou hybride dans la région. La majorité des personnes qui pratiquent le vélo le font sur des pistes cyclables (80%) ou sur des routes asphaltées (72 %). La durée moyenne de séjour incluant la pratique du vélo est de 4,7 nuitées.

    D'après Tourisme Bas-Saint-Laurent, le Petit-Témis est la colonne vertébrale du réseau cycliste de la région, à laquelle se rattache la Route verte. Toutefois, Pierre Levesque est d’avis que les deux corporations de gestion de cette piste cyclable devraient envisager une fusion. Les infrastructures de vélo ne sont pas exclusives aux touristes, elles font ensuite partie du réseau de loisirs des Municipalités qui y contribuent pour leurs propres citoyens.

    Un financement de 20 000 $ de Tourisme Bas-Saint-Laurent est disponible pour les MRC qui décident d’élaborer un plan directeur du développement du vélo. Selon Pierre Levesque, la MRC de Témiscouata est en avance sur ce plan. Il lance un appel à la mobilisation s’adressant aux autres communautés de la région. Au Québec, 62 % des villes sont dotées d’un plan vélo.

     » À lire aussi : Tourisme Bas-Saint-Laurent souhaite miser sur le produit vélo 

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h53

    Entre douleur et rémission, le chemin se nomme action pour Charlène Dupasquier

    Imaginez votre quotidien quand des gestes aussi simples que marcher ou courir représentent un défi important. Imaginez vivre cette réalité quand votre vie est axée autour du mouvement, du plein air et de l’activité physique. Un cauchemar éveillé. C’est pourtant ce que vit la guide d’aventure et biologiste Charlène Dupasquier depuis qu’elle cohabite ...

    Publié à 6h32

    Lancement du Golf en santé Hôtel Levesque

    La Fondation de la santé de Rivière-du-Loup a annoncé, le 23 mars, que les inscriptions pour son activité de Golf en santé Hôtel Levesque du 7 juin prochain sont ouvertes. L’évènement se déroulera au Club de Golf de Rivière-du-Loup et, par la suite, à l’Hôtel Universel pour un souper en santé Aliments Asta, incluant un encan à la criée présenté ...

    Publié à 6h07

    Interdiction de dégriffer les chats au Québec : «C’est une bonne nouvelle que tout le monde partage» -Heidi Pomerleau

    Après des années à demander des changements quant aux chirurgies mineures chez les animaux, les professionnels du monde animal ont obtenu gain de cause. La Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal, entrée en vigueur le 10 février, interdit notamment le dégriffage chez les chats. Une nouvelle qui réjouit les vétérinaires dont Heidie Pomerleau, ...