X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Des recommandations pour Saint-Alexandre-de-Kamouraska à la suite d’un accident mortel

durée 3 avril 2023 | 09h50
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    La coroner Renée Roussel a déposé son rapport concernant l’accident qui a couté la vie, le 20 octobre dernier à 6 h 55, à Geneviève Lavoie de Rivière-du-Loup. Si la coroner établit qu’il s’agit d’un décès accidentel, la coroner retient une série de recommandations à apporter par la municipalité.

    Rappelons que la collision latérale est survenue à l’intersection du rang St-Gérard et de la route 289. La victime de 28 ans circulait en direction est sur le rang St-Gérard quand son véhicule a été heurté de plein fouet par un camion tractant une remorque de matériaux de bois et circulant en direction nord après qu’elle est omit de faire son arrêt obligatoire.

    Au moment de la collision, selon l’information recueillie auprès de la Sûreté du Québec le soleil n’était pas encore levé et ne pouvait donc pas éblouir la conductrice. Il a aussi été confirmé que le cellulaire ne serait pas en cause et n’a pas joué de rôle au moment des faits. La victime avait aussi bouclé sa ceinture. Toutefois, sous la force de l’impact, les coussins gonflables n’ont pu se déployer faute de courant puisque le moteur a été arraché de la voiture sous la force du choc.

    La coroner a aussi établi que la victime était en bonne santé et l’expertise toxicologique n’a pu mettre en évidence aucun élément qui aurait pu diminuer ses capacités physiques pour la conduite d’un véhicule.

    Dre Renée Roussel souligne que Geneviève Lavoie était peu familière avec ce secteur et que la signalisation était difficile à apercevoir dû à la présence de branches d’arbres qui ont été coupés depuis l’accident. «Si l’arrêt obligatoire n’est pas vu par le conducteur, il est susceptible de croire que le chemin se poursuit tout bonnement», écrit la coroner. Rappelons que le rang St-Gérard se poursuit vers l’est une fois franchie la route 289.

    «Ainsi, je crois que la cause de l’accident est l’omission de Mme Lavoie de faire l’arrêt obligatoire à l’intersection avec la route 289 parce qu’elle ne l’a tout simplement pas vu», écrit Dre Roussel.

    CIRCULATION

    La coroner souligne que cette intersection est considérée comme un site accidentogène par les policiers et la population locale. Depuis 2000, neuf accidents sont survenus dans ce secteur, dont cinq à cette intersection. Si le nombre d’incident soulève peu d’inquiétude, la présence dans ceux-ci de poids lourd est jugée préoccupante. À noter que les données lui ont été fournies par une agente du bureau régional du ministère des Transports à Rimouski.

    Le rapport révèle aussi qu’aucune reconfiguration du secteur n’est à l’agenda dans les prochaines années. Le feu clignotant retiré il y a quelques années ne sera pas remis en place, car il n’est pas justifié selon les critères actuels.

    RECOMMANDATIONS

    La coroner s’appuie sur les propositions d’une agente afin d’augmenter la perception de l’arrêt obligatoire. Elle cible «l’ajout de lignes d’arrêt, un ajustement de la hauteur des panneaux de signalisation, le remplacement des pellicules de ces panneaux pour en améliorer la visibilité et la rétroréflexion, l’ajout d’un panneau de signal avancé et le contrôle de la végétation dans le fossé.» Ce sont ces propositions qui seront faites à la municipalité de Saint-Alexandre-de-Kamouraska par le Centre de service au Kamouraska du ministère des Transports.

    «De plus, de leur côté, le personnel du ministère des Transports se propose au cours de l'été prochain grâce à l'installation temporaire d'une caméra, d'effectuer à cette intersection le dénombrement et la détermination du type de véhicules qui passent. Cette caméra permettra également de voir le comportement des conducteurs aux approches de la route 289. Ces données pourront éventuellement mener à d'autres mesures pour améliorer la sécurité à cette intersection et ainsi mieux protéger la vie humaine», écrit Dre Renée Roussel.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 7h24

    Randonnée et exposition de motoneiges au lac Témiscouata

    Pour ceux qui souhaitent faire le plein d’adrénaline, une randonnée de motoneiges antiques et hors-pistes est prévue le samedi 2 mars à 10 h à l’Éco-site de la tête du lac Témiscouata, suivi d’une exposition. Les amateurs et propriétaires de motoneiges antiques et hors-pistes intéressés à sortir leurs bolides sont conviés à la station d’essence ...

    Publié à 6h56

    À l’ile aux Basques en voiture

    «Je vous parle d'un temps, que les moins de vingt ans, ne peuvent pas connaitre», chantait Charles Aznavour avec La Bohème. Ce bon vieux temps, diront les plus vieux, s’étiole comme la banquise sur le fleuve. Une banquise qui autrefois, permettait de gagner l’ile aux Basques, en face de Trois-Pistoles… en Renault 5, rien de moins ! C’est ...

    Publié à 6h37

    La 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré

    C’est le 27 février prochain qu’aura lieu la 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré. Lors de cette journée, 100 % des ventes de pizzas seront redistribuées. Les cinq frères et sœurs à la tête de Pizza Salvatoré renouvelle cette campagne, dont la moitié des ventes de pizzas réalisées ce jour-là seront offertes en bonus salarial à tous les ...