X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Québec ralentit l’ouverture des classes de maternelle 4 ans

durée 23 février 2023 | 06h31
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Le ministre de l’Éducation Bernard Drainville doit ralentir le rythme de création des nouvelles classes de maternelle 4 ans en raison du manque de locaux disponibles dans certaines écoles et de la pénurie de main-d’œuvre. La cible de 2 600 classes d’ici l’année scolaire 2025-2026 a été repoussée de quatre ans.

    Le Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup compte présentement 24 classes qui offrent le service de maternelle 4 ans dans 22 milieux. Si les inscriptions sont suffisantes, et les locaux disponibles, il sera possible de maintenir le même nombre de classes l’an prochain.

    «Pour le secteur de Rivière-du-Loup, nous avons toujours un enjeu d’espace, en attendant la nouvelle école, qui nous restreint dans l’ouverture des groupes», explique la directrice des communications du Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, Geneviève Soucy. Aucune ouverture de classe de maternelle 4 ans n’a dû être reportée en raison de cette annonce du ministère de l’Éducation.

    De son côté, le CSS du Fleuve-et-des-Lacs ne se dit pas concerné par cette annonce. Le nombre maximal de classes de maternelle 4 ans possible sur son territoire est déjà atteint, confirme le responsable des communications, Mathieu Dumulon-Lauzière.

    Une des promesses principales du chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, lors de la campagne électorale de 2018, était d’implanter environ 5 000 classes partout au Québec. Depuis 2019, 926 nouvelles classes de maternelle quatre ans ont été créées.

    «On se donne une marge de manœuvre sur le court terme, et ensuite, on pourra envisager l'accélération du déploiement des maternelles 4 ans pour que chaque parent qui le désire puisse inscrire son enfant afin qu'il ait accès aux services éducatifs du réseau scolaire dès l'âge de 4 ans», a indiqué le ministre de l’Éducation, Bernard Drainville, par communiqué de presse.

    » À lire aussi (2019) - Maternelle 4 ans : les commissions scolaires se montrent prudentes

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    14 avril 2024 | 14h28

    La chasse à l’oie, une activité complémentaire à celle des effaroucheurs

    L’oie des neiges est de retour au Bas-Saint-Laurent pour quelques semaines en attente de poursuivre sa migration vers son aire de reproduction dans l’Arctique canadien. L’intervention de chasseurs, en accord avec les propriétaires des terres agricoles et dans le respect de ces dernières, peut être complémentaire au travail des effaroucheurs et ...

    14 avril 2024 | 14h19

    Le Québec et le Bas-Saint-Laurent perdant sur toute la ligne selon Maxime Blanchette-Joncas

    Le député de Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a dénoncé le peu d’investissements de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) au Québec, alors que le Québec est plongé en pleine crise du logement. Selon le Bloc Québécois, quand Ottawa choisit les projets, le Québec est lésé. Des chiffres obtenus ...

    14 avril 2024 | 7h10

    Le Jeune Barreau de Montréal lance sa 42e Clinique juridique téléphonique

    Le Jeune Barreau de Montréal (JBM) lance sa 42e édition de la Clinique juridique téléphonique, qui aura lieu les 20 et 21 avril prochains. Le temps d'une fin de semaine, avocats et notaires se mobiliseront pour offrir des conseils juridiques gratuits par téléphone à la population de partout au Québec. Cette initiative constitue, avec d'autres ...