X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Rivière-du-Loup en éveil reproche à la Ville d'abandonner ses responsabilités

durée 1 février 2023 | 15h54
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    Le regroupement citoyen Rivière-du-Loup en éveil s'est fendu le lundi 30 janvier d'un communiqué dans lequel il reproche à la Ville de Rivière-du-Loup «ses prérogatives et abdique ses responsabilités en s’abandonnant pieds et poings liés à l’expertise d’un promoteur privé».

    Le groupe réagit ainsi à l'étude de circulation que Medway mène actuellement sur la rue St-Louis à Rivière-du-Loup alors que les travaux de construction du complexe de neuf étages se poursuivent depuis plusieurs semaines. L’entreprise souhaite ainsi analyser l’état de la situation dans le secteur, et son environnement.

    Rivière-du-Loup en éveil rappelle qu'il a déjà interpelé le maire et les membres du conseil municipal afin qu’une telle étude soit confiée à une firme indépendante. «Cette étude se devait de plus d’être prospective, c’est-à-dire qu’on devait y analyser les impacts de cet afflux de circulation, maison des ainés inclus, avant la construction dans le but de déterminer les conséquences prévisibles de l’ajout d’un si grand nombre de voitures circulant dans le secteur», écrit le groupe.

    Le groupe reproche aussi à l'entreprise de s'être approprié «tout le quartier» et d'y avoir dégradé la qualité de vie depuis le début des travaux.

    Quant à l'étude qu'elle mène actuellement, contactée la semaine dernière, Medway qui a refusé une demande d'entrevue à néanmoins précisé qu'un rapport officiel des résultats sera produit au printemps 2023.

    De son côté, Rivière-du-Loup, moyennant une contribution financière, disposera des données recueillies. Le directeur des communications à la Ville de Rivière-du-Loup, Pascal Tremblay, a expliqué la semaine dernière que ces données seront utilisées dans le cadre d'une analyse globale des voies de circulation du centre-ville, à moyen et long terme.

     

    commentairesCommentaires

    3

    • GR
      Gaston Roy
      temps Il y a 1 an et 2 mois
      C est pas Medway qui doivent faire l étude de circulation, c est évident que ca va être à leur avantage, donc bidon. Et quand l argent parle, fermer la tout le monde. C est medway qui décide suivi de la mairie. Hic
    • GR
      Gaston Roy
      temps Il y a 1 an et 2 mois
      C est quoi l idée de pas laisser passer les commentaires,est ce qu il y a des préférés. Parler juste pour le maire et jamais contre medway, ce n est pas ca la liberté de parole
    • FD
      François Drouin
      temps Il y a 1 an et 2 mois
      @Gaston Roy Votre premier commentaire a été posté à 22 h 55 ! Prenez votre gaz égal. La modération est assurée par les membres de la rédaction qui à 22 h 55 ont assurément autre chose à faire.

      Deuxièmement, tout commentaire sans élément tangible et vérifiable accusant des individus de fraude ou de corruption sera systématiquement rejeté. Je vous réinvite à lire notre «Nétiquette» qui se trouve sous l'espace où vous inscrivez votre commentaire.
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 15h08

    Saint-Simon-de-Rimouski intentera une poursuite au civil

    Victime d’une fraude de 305 000 $ entre 2020 et 2022, la Municipalité de Saint-Simon-de-Rimouski a finalement mandaté une firme d’avocats de Québec afin qu’elle entame des démarches juridiques dans ce dossier. Les élus ont récemment adopté une résolution afin d’intenter une poursuite au civil contre une ancienne employée.  Le maire Denis Marcoux ...

    Publié à 14h04

    Hausse de 20 cents du prix de l’essence en 24 h à Rivière-du-Loup

    Les automobilistes qui ont fait le plein aujourd’hui ont eu une bonne surprise à Rivière-du-Loup. Le prix de l’essence a augmenté de 1,69 $ le litre à 1,89 $, soit une hausse de 20 cents, en seulement 24 h. Depuis quelques jours, la plupart des commerçants de la ville vendant de l’essence affichaient des taux le litre à 1,69 $, certains autres à ...

    Publié à 6h42

    Consultation publique pour la gestion des matières résiduelles au Témiscouata

    La MRC de Témiscouata a adopté récemment son projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). Les citoyens sont invités à participer à une consultation publique afin de donner leurs idées ou commentaires le 22 avril. Le plan d’action vise la rédaction d’un portrait régional des matières, des services disponibles et des actions à prendre ...