X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Trois-Pistoles ne laissera pas tomber le Parc de l’aventure basque en Amérique

durée 3 novembre 2022 | 10h35
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    La Ville de Trois-Pistoles n’a reçu aucune proposition à son appel de projets lancé le 15 septembre pour l’occupation du bâtiment du Parc de l’aventure basque en Amérique (PABA). «On regarde vers l’avant, c’est sûr que ce n’est pas terminé», lance le maire de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert.

    Selon lui, plusieurs facteurs pourraient expliquer pourquoi les promoteurs ne se sont pas manifestés lors de cet appel de propositions. «C’est un contexte difficile avec la pénurie de main-d’œuvre, les couts des matériaux et la disponibilité des contracteurs. Ce n’est pas évident de monter un projet où il y a des rénovations à faire», ajoute M. Guilbert.

    Il est d’avis que la Ville de Trois-Pistoles a lancé son message et affiché clairement ses intentions quant au PABA. Le bâtiment actuel n’est plus aux normes pour accueillir un événement ou une activité. «On ne va pas laisser tomber le PABA», assure Philippe Guilbert. Le Parc de l’aventure basque en Amérique est situé près de l’accès au quai de Trois-Pistoles et de la piste cyclable, un secteur achalandé.

    Le conseil de ville continuera de travailler sur ce dossier afin de trouver des solutions créatives concernant ce bâtiment, inoccupé depuis 2016. Le maire de Trois-Pistoles se dit ouvert à la discussion avec les entrepreneurs intéressés à y développer un projet d’intérêt touristique avec un potentiel de développement économique, même si l’appel de propositions est maintenant terminé.

    «Nous allons en rediscuter en conseil. Ce n’est pas une catastrophe, ni surprenant que nous n’ayons reçu aucune proposition. Il y a quelques conditions auxquelles on tenait dans le cadre de cet appel», ajoute Philippe Guilbert. Aucun prix de vente n’avait été fixé par la Ville.

    Quant à une possible démolition du bâtiment, le maire de Trois-Pistoles indique qu’aucun scénario ne peut être repoussé du revers de la main, toutes les options sont envisagées. «On ne veut pas le démolir, parce que ça représente aussi des gros couts de le mettre à terre. Il y a aussi une possibilité qu’on découvre que le bâtiment n’est plus en bon état puisque nous n’avons pas de bilan de santé», conclut Philippe Guilbert.

    Une démarche d'appel de propositions entreprise par la Ville de Trois-Pistoles en 2021 avait échoué. Rappelons que le Parc de l’aventure basque en Amérique a été acheté par la Ville de Trois-Pistoles en 2017, à la suite de la démission en bloc du conseil d’administration en décembre 2015 et de la faillite de l’organisme.

    Le Parc de l'aventure basque en Amérique, fondé en 1996, était le centre d'interprétation des marins basques qui ont chassé la baleine dans l’estuaire du St-Laurent et fréquenté l'île aux Basques entre 1584 et 1637. 

    » À lire aussi : Trois-Pistoles encore à la recherche d’acheteurs pour le Parc de l’aventure basque en Amérique

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h59

    Un nouveau mode de taxation ne fait pas l’unanimité à Saint-Mathieu-de-Rioux

    Le conseil municipal de Saint-Mathieu-de-Rioux a adopté le 5 décembre un nouveau système de taxation qui entrera en vigueur en 2023. Une première moitié de la taxation sera perçue selon la valeur foncière des propriétés et l’autre moitié sera divisée par le nombre d’immeubles imposables sur le territoire. Il s’agit d’une taxe spéciale pour ...

    7 décembre 2022 | 11h29

    Amélie Dionne élue vice-présidente à la Commission de la culture et de l’éducation  

    La députée de Rivière-du-Loup – Témiscouata, Amélie Dionne, a été nommée vice-présidente de la Commission de la culture et l’éducation et membre de la Commission de l’aménagement du territoire, le 6 décembre dernier, lors de la répartition des fonctions pour l’ensemble des commissions. Une commission est un groupe de travail composé d'un nombre ...

    7 décembre 2022 | 6h58

    Un toutou et un conte pour les enfants de la région

    Le Clup Optimiste de Rivière-du-Loup a procédé à la distribution de 1150 toutous dans plusieurs écoles de la région ce 5 décembre. Pour cette 22e édition, en plus de recevoir une peluche, les enfants en maternelle obtiendront un petit conte qui raconte l’histoire de leur nouvel ami. Cette nouveauté a été développée par l’enseignante de sixième ...