X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Plus de 32 000 passagers en 2022 pour le navire l’Héritage 1

durée 13 octobre 2022 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Plus de 32 000 visiteurs ont navigué sur l’Héritage 1, assurant le lien maritime entre Trois-Pistoles et Les Escoumins lors de cette saison, qui s’est terminée le 11 octobre. Cet achalandage correspond aux résultats qui avaient été obtenus en 2019 (une année record), avant les restrictions en lien avec la pandémie.

    «Cette année, ça tombe dans les bonnes années prépandémie. Pour un retour à la ‘’normale’’, c’est quand même pas mal. Notre année record était en 2019, nous avions reçu 37 000 visiteurs», explique le capitaine de l’Héritage 1, Jean-Philippe Rioux. Il y a trois ans, la traverse de Matane n’avait pas de bateau fonctionnel et celle de Rimouski n’était pas opérationnelle. L’équipe de Trois-Pistoles avait commencé ses activités un mois plus tôt que prévu afin d’offrir un service de traverse à la population dans l’est du Québec.

    M. Rioux estime que la traverse de Trois-Pistoles/Les Escoumins n’a maintenant plus besoin de prouver qu’elle est un service utile. «Si nous n’étions pas là, ça déborderait à quelque part», soulève-t-il. Dépasser le nombre de 32 000 visiteurs pour une saison serait difficile dans les conditions actuelles, en raison de la capacité du bateau.

    «C’était toujours plein, on ne peut pas vraiment prendre plus de monde. Pour le dernier voyage, en plein milieu de semaine en octobre, c’était plein au bouchon. Normalement en septembre, ça commence à ralentir un peu», explique Jean-Philippe Rioux. Le capitaine terminera officiellement sa saison de navigation le 4 novembre. Les grandes marées prévues les 27 et 28 octobre permettront de déplacer le navire dans la marina de Trois-Pistoles pour son hibernation.  

    Au printemps prochain, la chaloupe de sauvetage et le bossoir seront changés. Une réfection des espaces intérieurs du navire est aussi prévue. À défaut de pouvoir agrandir le navire, une reconfiguration est dans les plans afin d’accroitre sa capacité, tout en procurant plus de confort aux usagers. Les travaux sont évalués à environ 1 M$ et la Compagnie de navigation des Basques a reçu la confirmation en aout dernier qu’elle bénéficierait d’une aide financière de 749 000 $ du ministère des Transports du Québec pour réaliser ce projet. Les appels d’offres seront publiés au cours des prochaine semaines. «Les prix des matériaux ont explosé depuis que nous avons fait la demande d’aide financière. On va travailler pour mener à terme ce projet», complète M. Rioux.

    En 2020, le navire l’Héritage 1 avait passé près de cinq mois en cale sèche à L’Isle-aux-Coudres pour des réparations majeures effectuées par le Groupe Océan. Bien que la classe politique qualifiait ce navire comme étant «en fin de vie», la mobilisation de la population de Trois-Pistoles et des Escoumins a convaincu le gouvernement d’investir un montant de 4,9 M$ pour réaliser les travaux nécessaires. Les dépassements de couts se sont chiffrés à environ 400 000 $.

    Au plus fort de la saison estivale, l’équipe du traversier l’Héritage 1 compte 26 employés.

    » À lire aussi : Aide financière de 749 000 $ accordée pour le navire L’Héritage 1

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 10h20

    L’église de L’Isle-Verte sera chauffée jusqu’au 31 décembre

    Le chauffage de l’église de L’Isle-Verte est assuré jusqu’au 31 décembre, à la suite de mobilisation de gens d’affaires et de la communauté. La nouvelle a été annoncée aux paroissiens le 27 novembre lors de la messe tenue à l’église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste. Stéphane Ouellet de Litière Ouellet, Alexandre Côté de Cotech et XMetal ...

    Publié à 6h58

    L’UPA demande un meilleur soutien pour les producteurs agricoles

    En marge de l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Bas-Saint-Laurent le mercredi 23 novembre à Rivière-du-Loup, le président Gilbert Marquis et le président de l’UPA nationale, Martin Caron, ont demandé aux deux paliers gouvernementaux la mise en place d’un programme d’aide spécifique pour ...

    27 novembre 2022 | 9h25

    Les marchés publics : un maillon important pour l’accessibilité des produits locaux au Bas-Saint-Laurent

    Imaginez 37 producteurs-transformateurs locaux, 14 marchés publics et 36 intervenants du milieu réunis autour des thématiques de la consolidation et du développement des marchés publics au Bas-Saint-Laurent, le tout agrémenté d’un repas mettant en valeur des produits d’ici. C’est ce qui s’est déroulé le 4 novembre dernier lors du Forum sur l’avenir ...