X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Médaille de l’Assemblée nationale du Québec

Une reconnaissance malgré l’incertitude pour la Fabrique Notre-Dame-des-Neiges

durée 30 septembre 2022 | 06h59
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Ce 28 septembre à 10 h, la Fabrique Notre-Dame-des-Neiges a reçu la médaille de l’Assemblée nationale du Québec pour le travail effectué pour la sauvegarde de l’église située au centre-ville de Trois-Pistoles. Cette reconnaissance, remise par Nicolas Lessard-Dupont au nom du député sortant Denis Tardif, est accueillie agréablement, mais aussi tristement par les trois marguilliers en poste.

    «C’est un peu ironique parce que la Fabrique se meurt», laisse tomber Christine Dubé, présidente de la Fabrique. Elle souligne que pour assurer la pérennité de l’organisme à but non lucratif il faudrait trois membres de plus ainsi que plusieurs autres bénévoles. La vice-présidente de la Fabrique, Marie-Christine Rioux, se désole puisqu’«on reconnait ce qu’on a fait au moment où on est plus capables de le faire».

    Malgré les sentiments mitigés que vivent les membres de la Fabrique, ils restent très humbles quant à cette reconnaissance. Ils soulignent que sans les marguilliers précédents et les bénévoles qui donnent de leur temps, l’église Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles ne serait pas reconnue exceptionnelle par le Conseil du patrimoine religieux du Québec et n’aurait pas eu de reconnaissance de l’Assemblée nationale du Québec.

    Selon l’attaché de presse de Denis Tardif, la médaille de l’Assemblée nationale a été remise à la Fabrique en raison de sa durabilité dans le temps et son impact majeur dans la circonscription par ses visites touristiques et culturelles de l’église. L’effet que le bâtiment a sur la communauté est sans équivoque d’après M. Lessard-Dupont.

    OUVRIR LES YEUX DES PISTOLOIS

    Les trois marguilliers, Christine Dubé, Marie-Christine Rioux ainsi qu’Aubin Rioux espèrent que cette médaille va aider les gens à prendre conscience de l’importance de l’église et du travail de la Fabrique. Les membres qui travaillent à temps plein par manque de main-d’œuvre s’occupent aussi du presbytère et du cimetière.

    Ils décrivent l’église comme un point de ralliement pour les gens croyants ou non, autant pour des spectacles que pour des mariages, des funérailles, Pâques, Noël. «Cette église-là, c’est l’affaire de tout le monde. Si on l’enlève du centre-ville, il y a un gros creux», soulève Mme Dubé qui assure que le bâtiment fait partie de l’identité des Pistolois et est une fierté pour eux.

    «Terrifiés» par le sort des autres églises du KRTB, les trois membres clament qu’il faut que les choses bougent maintenant, avant la fin du mandat des postes de présidences en janvier 2023. «Il faut réveiller la population, commence Mme Dubé, on est rendu au bout du bout des limites de nos limites», complète Mme Rioux.

    L’organisme à but non lucratif est présentement en mode survie et espère éviter que l’église soit cédée et désacralisée. Quiconque souhaitant s’impliquer dans la Fabrique peuvent téléphoner à un des numéros suivants : (418) 851-1391 (presbytère), (418) 851-3427 (présidente de Fabrique) ou (418) 851-2061 (vice-présidente de Fabrique).
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    22 février 2024 | 10h37

    Colloque de l’industrie touristique du Bas-Saint-Laurent

    Tourisme Bas-Saint-Laurent invite ses membres et ses partenaires à s’inscrire sans plus tarder au colloque annuel de l’industrie touristique qui se déroulera le mercredi 13 mars 2024 à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, sous le thème « Les temps changent ». Lors du souper-soirée « Découvertes du Bas-Saint-Laurent », un hommage sera rendu à ...

    22 février 2024 | 10h18

    La loterie pastorale est de retour pour une 15e édition

    Les fabriques des paroisses de Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Cyprien, Saint-Clément, Saint-Médard et Saint-Mathieu-de-Rioux se regroupent pour mettre sur pied la 15e édition de la loterie pastorale qui permettra de récolter 42 000 $ et de faire d’heureux gagnants. Les 1400 billets sont disponibles auprès des marguilliers ou des bénévoles désignés des ...

    22 février 2024 | 7h12

    300 000 $ pour relancer les transports collectifs et adaptés de la région

    La députée de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne, annonce au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, une aide ponctuelle de 297 652 $ pour les trois MRC de sa circonscription, afin de contrer la baisse des revenus causée notamment par une perte d’achalandage. Ainsi, la ...