Publicité

4 septembre 2022 - 06:59

Une garderie temporaire ouverte à Saint-Alexandre-de-Kamouraska

Lydia Barnabé-Roy

Par Lydia Barnabé-Roy, Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Le Centre de la petite enfance (CPE) Pitatou, qui s’occupe des installations des Amis d’Alex à Saint-Alexandre-de-Kamouraska, a ouvert une garderie temporaire dans les locaux du Complexe municipal. L’ouverture de ces 16 nouvelles places précède le début des travaux qui auront lieu dans les installations du CPE.

Cette nouvelle fait suite à l’annonce des 21 nouvelles places qui ont été octroyées au CPE Pitatou en janvier dernier. La mairesse de la municipalité de Saint-Alexandre-de-Kamouraska se réjouit de cette nouvelle : «Ça permet à plus de parents d’aller travailler».

À LIRE AUSSI » Le ministère de la Famille octroie 92 nouvelles places en services de garde au KRTB

Il était important pour Sylvie Leblanc, directrice du CPE Pitatou, de rendre le service essentiel de garderie disponible à encore plus de parents, et ce, même avant le début des travaux, puisque ces derniers peuvent prendre plusieurs mois. Elle est très reconnaissante de l’accueil fait par le conseil municipal de la municipalité. «Le développement de l’installation temporaire a été rendu possible grâce à la générosité et à l’implication de la municipalité, sans quoi, cela n’aurait sans doute pas été possible et les places auraient été disponibles pour les familles seulement au moment où les travaux d’agrandissement auraient été complétés», confie-t-elle.

Les cinq dernières places, qui n’ont pas encore été débloquées sont celles réservées aux bébés. «Ça avait son niveau de difficulté d’installer cinq poupons en organisation temporaire avec tout ce que ça prend. Avec tout ce que ça demander, on ne voulait pas s’embarquer là-dedans. Ça aurait nécessité beaucoup plus d’espace de toute façon», raconte la directrice. En plus, dans les installations des Amis d’Alex, cinq bébés s’y retrouvent et devront être relocalisés dans une autre salle pendant la construction.

Mme Leblanc souhaite un début des travaux au CPE en automne. Actuellement, les plans sont en attente d’approbation par le ministère de la Famille. Après cette étape, Pitatou pourra lancer un appel d’offres. Dans le meilleur des mondes, la directrice espère que les installations soient prêtes au printemps prochain.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article