X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Projet de Medway : une assemblée citoyenne s’organise 

durée 6 juin 2022 | 15h32
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Le mégaprojet que souhaite réaliser le Groupe Medway sur des terrains de la rue Saint-Louis, au centre-ville de Rivière-du-Loup, ne laisse personne indifférent et des citoyens souhaitent se faire entendre. Une assemblée citoyenne sera organisée sur le sujet le jeudi 9 juin prochain, à 19 h, au Collège Notre-Dame. 

    C’est eu égard au peu d’informations diffusées par la Ville et le promoteur, et à l’absence de consultations, dans un contexte d’urgence où les citoyens craignent d’être placés devant le fait accompli, que ceux-ci ont décidé de se mobiliser, explique Pierre Landry dans une communication envoyée aux médias ce lundi 6 juin. 

    «Le but de cette rencontre est de faire le point quant aux informations disponibles et d’amorcer une discussion franche et ouverte avec les citoyens et citoyennes présents», écrit-il.  

    Il ajoute que plusieurs citoyens se posent des questions quant à la nature de ce projet qui vise l’implantation en plein centre-ville d’un immeuble de condos locatifs et de locaux commerciaux de neuf étages comprenant 400 espaces de stationnement, de même que plusieurs autres en surface.

    «Avant que la Ville n’accepte un projet d’une telle envergure, les citoyens de Rivière-du-Loup sont en droit de recevoir de l’information claire et pertinente. Ils ont aussi le droit de s’exprimer et de se questionner face à des impacts définitifs et permanents sur leur centre-ville, en évaluant le pour et le contre», soutient M. Landry. 

    «Collectivement, ils ont aussi le droit de participer au choix de projets viables. Ce droit des citoyens semble avoir été peu considéré lorsqu’on sait qu’il appert que la Ville de Rivière-du-Loup aurait été au fait de plusieurs aspects du mégaprojet Medway et, ce, depuis plusieurs mois», ajoute-t-il. 

    Le 1er juin, des avis de demande de démolition d’immeuble ont été placardés sur trois immeubles de la rue St-Louis. Ces avis ont, qui concernent les bâtiments du 27-29, du 31-33 et du 35 rue St-Louis, ont aussi été publiés dans le journal Info Dimanche comme le demande la loi. 

    Les citoyens qui souhaitent s’opposer aux démolitions peuvent d’ailleurs le faire d’ici le 13 juin prochain. Les demandes peuvent être transmises par la poste, mais elles doivent parvenir aux autorités à cette date au plus tard. Il est aussi possible d’acheminer les demandes par courriel aux soins de la greffière à l’adresse suivante : [email protected]

    Rappelons que le 2 juin, après que de nombreux citoyens de la région se soient prononcés sur les demandes de démolition, Medway a envoyé une déclaration aux médias de la région. La direction y mentionne qu’elle souhaite améliorer ses processus de communication avec les citoyens et que des rencontres avec les citoyens concernés seront organisées. 

     

    commentairesCommentaires

    3

    • PMD
      Pierre M. Drayaf
      temps Il y a 6 mois
      Ça serait le fun que les gens intéressés et qui voient d'un bon œil ce projet, puissent aussi donner leurs commentaires et faire valoir leurs points....et j'en suis.
    • MPD
      Michel-P Desjardins
      temps Il y a 6 mois
      Je considère que le projet '',Medway'' à Rivière-du-Loup est un très bon et beau projet. Le seul point qui est à mon avis un peu discutable, c'est la hauteur de neuf étage. Pour ce qui est du reste, je suis en accord pour la vitalité de notre ville et surtout du centre ville. Il faut arrêter de mettre du bois dans les roues de tous les promoteurs. Si vous avez le goût de vivre en campagne, allez-y. Moi je préfère les villes de petites tailles qui se développent. Pensons aux générations futures. Certains dirons que ces logements seront pour les riches, tant mieux, cela fera de la place pour les gens moins fortunés......surtout en cette période de pénurie de logements. Revitalisons notre centre ville avec une belle passerelle au dessus des chutes et mettons nous d'accord pour promouvoir ces projets de développement.
    • SD
      Sammy Dalva
      temps Il y a 6 mois
      Pour être parfaitement clair, j’habite Montréal et je passe mes étés depuis une trentaine d’années, ici dans le Bas du Fleuve, Ce projet qui n’est qu’un début de la « Montréalisation » du Rivière du Loup, va irrémédiablement transformer votre ville et la circulation sera bordélique. Mais malheureusement la Ville étant avide des taxes et le promoteur un beau chanteur de pomme, vos chances de modifier ce projet, sans une mobilisation active sont minces.
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h29

    «On veut faire une différence, que sa voix soit entendue» -Dany Larrivée

    La Municipalité de Notre-Dame-des-Neiges présentera une résolution le 12 décembre lors de sa prochaine séance du conseil afin de soutenir l’auteur Victor-Lévy Beaulieu. En novembre dernier, le Neigeois a partagé un communiqué de presse mentionnant qu’il était contraint de refuser le Prix de la langue française décerné lors de la foire du livre à ...

    Publié à 6h01

    Un parc canin pour la population des Basques

    Notre-Dame-des-Neiges mettra sur pied un parc canin dans le secteur de la Grève Morency qui sera accessible à toute la population des Basques en 2023. Le projet estimé entre 50 000 et 60 000 $ permettra à des centaines de propriétaires de faire dépenser l’énergie de leurs chiens. «Les gens sont impatients, ont hâte», souligne Dany Larrivée, ...

    8 décembre 2022 | 6h59

    Un nouveau mode de taxation ne fait pas l’unanimité à Saint-Mathieu-de-Rioux

    Le conseil municipal de Saint-Mathieu-de-Rioux a adopté le 5 décembre un nouveau système de taxation qui entrera en vigueur en 2023. Une première moitié de la taxation sera perçue selon la valeur foncière des propriétés et l’autre moitié sera divisée par le nombre d’immeubles imposables sur le territoire. Il s’agit d’une taxe spéciale pour ...