Publicité

29 avril 2022 - 11:51 | Mis à jour : 12:31

Le préfet Michel Lagacé envisage des recours judiciaires contre la radio CIEL-FM

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, affirme que des écrits Facebook de l’ex-maire de Saint-Paul-de-la-Croix, Simon Périard, relayés par la station de radio CIEL-FM de Rivière-du-Loup, lui «portent un préjudice grave et sont une atteinte réelle à [sa] réputation». En point de presse le vendredi 29 avril, M. Lagacé a confirmé qu'il analyse actuellement les démarches légales à sa disposition au regard de ces propos qualifiés «d'erronés et non fondés».

Les informations publiées sur les réseaux sociaux et ensuite diffusées le lundi 25 avril par cette station de radio louperivoise prétendaient que le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup recevait un salaire de 40 000 $ par année pour le poste de président des parcs éoliens et qu’il versait son salaire en totalité à la Société d’économie mixte et d’énergie renouvelable (SÉMER). Elles évoquaient aussi un conflit d’intérêts potentiel dans des investissements sous la forme d’obligations dans la SÉMER.

Un communiqué de presse a été publié le 26 avril par la MRC de Rivière-du-Loup pour rétablir les faits concernant la compensation versée par le parc éolien Viger-Denonville à la MRC pour services rendus par le préfet en tant que président. Michel Lagacé indique que la compensation annuelle de 24 000 $ est versée intégralement au Fonds Viger-Denonville de la MRC de Rivière-du-Loup pour soutenir des projets d’organismes communautaires. Depuis 2013, cela représente un montant de 222 600 $, d’après les chiffres ventilés par la MRC de Rivière-du-Loup.

Le citoyen ayant publié ces informations sur sa page Facebook nommée «Simon Périard Observateur politique» a depuis effacé sa publication et émis un rectificatif ainsi que des excuses, il y a deux jours.

«Devant le principe de précaution et de validation de l’information avant diffusion, je m’étonne que l’animateur de la radio de l’émission matinale a avoué candidement qu’il avait en sa possession la version finale […] et qu’il la partage à ses auditeurs sans avoir validé le contenu auprès du principal intéressé, surtout lorsque le contenu s’attaque à la réputation d’une personne et qu’il signale à la radio que si M. Périard l’a écrit, c’est qu’il l’a vérifié et que c’est vrai», a lancé M. Lagacé lors de son point de presse.

Il poursuit : «Je ne reçois personnellement aucune rémunération de la présidence des deux parcs, que ce soit Viger-Denonville ou Nicolas-Riou. La seule rémunération que je reçois, c’est pour la présidence de la Régie de l’énergie du Bas-Saint-Laurent. En l’occurrence, cela représente 3 184 $ pour l’année 2021. Ça aussi, c’est de nature publique.»

Impliqué depuis 1988 en politique municipale, Michel Lagacé dit avoir passé une semaine éprouvante. Il affirme se rendre disponible en semaine et la fin de semaine afin de répondre aux questions des journalistes et des médias portant sur divers enjeux régionaux. «Ma réputation est précieuse et importante. La réputation d’un élu, c’est ce qui demeure après son passage en politique.»

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup a rappelé que les citoyens ayant des préoccupations peuvent signaler la situation aux instances comme à l’Unité permanente anti-corruption ou à la Commission municipale, qui sont outillées pour mener les enquêtes requises. «Je dirais qu’il en est de même aussi en ce qui a trait à la SÉMER, où l’acharnement de certains amènent des dommages économiques et commerciaux importants qui mettent à mal les opérations et la réputation de la SÉMER.»

Le préfet a toutefois refusé de répondre aux questions des médias présents lors du point de presse du 29 avril étant donné les démarches judiciaires qui pourraient suivre. Rejoint par Info Dimanche à la suite de la sortie publique du préfet, le directeur exécutif de la station de radio CIEL-FM, Martin Simard, n’a voulu émettre aucun commentaire à ce sujet. L'ex-maire de Saint-Paul-de-la-Croix, Simon Périard, n'a pas voulu offrir de réaction publiquement dans ce dossier.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Si tous les chiffres que personne ne veut dévoiler était clairement montrés au public et sans cachoterie comme actuellement, ca enlèverait tout soupcon envers toute personne qui tourne autour de la semer. Et personne ne serait accusé de rien , il ne faut jamais oyblier que la vériténius affranchit et non le mensonge.

    Robert Dubé - 2022-04-29 14:20