Publicité

28 avril 2022 - 09:40 | Mis à jour : 11:57

Sursis de deux ans pour le 3e secondaire à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le conseil d’administration du Centre de services scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup a accordé le 27 avril un délai de 24 mois à l’école des Vieux-Moulins de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup afin que des solutions viables à long terme soient identifiées pour maintenir le 3e secondaire. Cette nouvelle est bien accueillie par la communauté qui doit maintenant se retrousser les manches.

«Nous sommes très heureux de la belle écoute du conseil scolaire. C’est de bon augure pour notre école et pour d’autres communautés qui pourraient se retrouver dans une situation semblable […] Nous avons une marchandise à livrer et des conditions à respecter. Le délai supplémentaire nous donne un peu d’air, mais les 24 mois ne seront pas de trop», a réagi la mairesse de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, Josée Ouellet.

Elle estime qu’il est important que toute la communauté mette la main à la pâte pour éviter que l’école ne se retrouve dans la même situation d’ici cinq ans. Au cours des prochaines semaines, un sondage sera réalisé auprès des parents et des élèves pour connaître leurs besoins en services éducatifs et cours à options. Josée Ouellet ajoute que de la promotion doit aussi être réalisée afin de mieux faire connaître l’offre de l’école des Vieux-Moulins au secondaire.

«C’est une belle chance que nous avons eue. Le centre de services scolaire n’avait pas tout faux, c’est sain que cette démarche soit faite et que notre école soit amenée à se surpasser encore une fois», complète Mme Ouellet.

Le CSS indique qu’il soutiendra le comité de sauvegarde afin d’évaluer les solutions qui seront proposées pour s’assurer qu’elles puissent être pérennes. D’ici là, une allocation supplémentaire sera allouée pour soutenir la réussite en français et en mathématiques.

De son côté, la présidente du Syndicat de l’enseignement du Grand-Portage (SEGP), Natacha Blanchet, affirme que les enseignants ont été soulagés par ce sursis. «Il reste à voir comment le CSS va déployer les services supplémentaires. C’est une belle victoire, mais ça montre aussi que la décision de modifier les services était précipitée et n’avait pas lieu d’être. Personne n’avait été avisé ou associé à cette réflexion […] C’était un pied dans l’engrenage pour fermer le secondaire à cette école et c’était une brèche dangereuse», ajoute Mme Blanchet. Cette dernière confirme que la situation sera suivie de près par le SEGP.

Selon un communiqué de presse transmis par le CSS, le sursis de deux ans sera effectif jusqu’au 30 juin 2024. Les solutions devront quant à elles être présentées avant le 20 décembre 2023. Un comité de sauvegarde travaillera en collaboration avec la Municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et la MRC de Rivière-du-Loup dans ce dossier.

Sept élèves sont inscrits en 3e secondaire à l’école des Vieux-Moulins pour la prochaine année scolaire. La démarche amorcée par le CSS s’inscrit dans le cadre de sa Politique de maintien ou de fermeture d’école et de modification de certains services éducatifs dispensés dans une école. D’après le CSS, elle se base «notamment sur une analyse de l’évolution démographique de chaque école, des inscriptions pour l’année à venir et des demandes de choix d’écoles faites par les parents. Amorcée au printemps dernier, cette analyse a démontré que le statu quo à l’École des Vieux-Moulins n’est plus viable à long terme.»

Des classes multiniveaux seront mises en place pour la prochaine année par l’équipe-école, confirme la porte-parole du Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, Geneviève Soucy. Selon cette dernière, la volonté et la mobilisation du milieu a pesé lourd dans la balance pour le conseil d’administration. Le statut quo était intenable, souligne Mme Soucy.  

Une séance publique d’information et de consultation s’était déroulée le 11 avril dernier à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup. Toutes les personnes de la communauté souhaitant participer à la démarche ont aussi pu transmettre un avis écrit avant le 22 avril.

Pour l’année scolaire 2022-2023, Saint-Hubert compte 26 élèves inscrits en secondaire 1 et 2, dont 5 demandes pour l’École secondaire de Rivière-du-Loup. Il restera donc 21 élèves à l’école des Vieux-Moulins, dont 9 en secondaire 1 et 12 en secondaire 2.

» À lire aussi : La communauté de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup se mobilise pour sauver son 3e secondaire

Publicité


Publicité

Commentez cet article