Publicité

21 avril 2022 - 11:41

Marche pour le climat à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Un peu plus d’une cinquantaine de personnes, tant de la communauté étudiante que du corps enseignant du Cégep de Rivière-du-Loup, se sont rassemblées au 80, rue Frontenac vers 10 h 30 afin de prendre part à une marche pour le climat organisée dans le cadre du mouvement pour l’environnement initié par l’association étudiante.

Les cours ont d’ailleurs été suspendus par le Cégep de Rivière-du-Loup en ce 21 avril, permettant à de nombreux enseignants de se joindre à la mobilisation. Les étudiants avaient d’ailleurs voté un mandat de grève pour la tenue de cette journée.  

Munis de pancartes arborant des slogans écologistes, les marcheurs ont déambulé sur la rue Frontenac jusqu’au boulevard Armand-Thériault, avant de gagner la rue Saint-Pierre en direction de la rue Fraser. Ils se sont ensuite rendus sur la rue Lafontaine afin de retourner à leur point de départ. Tout au long de leur trajet, les étudiants et les enseignants ont ramassé des déchets.

«Au Cégep de Rivière-du-Loup et dans notre association étudiante, une de nos priorités, c’est l’environnement et l’écologie. On veut être là pour notre Terre, essayer de faire des changements au niveau du Cégep et de nos étudiants. Des petites actions que tu fais pendant la journée, comme recycler, ça aide beaucoup», indique Miranda Smith, présidente de Association générale des étudiants du Cégep de Rivière-du-Loup. Cette dernière confirme qu’il y a une volonté de réactiver la mobilisation et les activités au Cégep de Rivière-du-Loup, après deux ans de pause et de discussions virtuelles.

«L’environnement c’est la priorité, je pense. C’est la maison dans laquelle on habite, donc il faut l’entretenir et lui faire attention. Si les étudiants ont décidé de manifester, je trouve cela vraiment important de les appuyer dans ce mouvement parce que je suis d’accord avec eux», indique l’enseignante de philosophie, Mélanie Langlais, qui s’est jointe à la marche, comme plusieurs de ses collègues.

Des activités destinées aux étudiants sont prévues tout au long de la journée, dont un diner végé gratuit à la Coop du Cégep de Rivière-du-Loup. Le mouvement pour le climat était organisé dans le cadre du Jour de la terre, qui est célébré le 22 avril.

À noter qu’en septembre 2019, une marche pour le climat avait attiré environ 500 personnes au centre-ville de Rivière-du-Loup. Les organisateurs ont demandé aux décideurs politiques de s’engager concrètement dans la lutte aux changements climatiques. Il s’agissait à ce moment d’un mouvement national inspiré par la militante suédoise Greta Thunberg.

Publicité


Publicité

Commentez cet article