X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Rivière-du-Loup marche pour le climat

durée 27 septembre 2019 | 13h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    La marche pour le climat du 27 septembre a attiré environ 500 personnes au centre-ville de Rivière-du-Loup. Des citoyens de tous les horizons, membres d'organismes communautaires, travailleurs et étudiants se sont rassemblés au Centre culturel Berger afin de demander aux décideurs politique de s'engager concrètement dans la lutte aux changements climatiques. 

    «S'il y a 53 collectivités au Québec en train de marcher, c'est parce qu'on veut montrer que toute la province appuie cette démarche. Le but c'est de montrer que toute la population est derrière ça. Ce n'est pas une question de générations, de ruralité ou de partisanerie. Actuellement, on a besoin que tout le monde se mobilise», explique le co-organisateur de la marche pour le climat de Rivière-du-Loup, Frank Malenfant. 

    D'autres marches se déroulaient simultanément dans la région, notamment à Trois-Pistoles et à La Pocatière. Cinq commerces louperivois ont d'ailleurs fermé leurs portes afin de permettre à leurs employés de participer à la marche. 

    Diverses affiches aux messages environnementaux plus diversifiés les uns que les autres étaient portées par les manifestants, dont «Greta a parlé. À nous d'agir !», de l'étudiant au Cégep de Rivière-du-Loup, Étienne Lajoie-Asselin. «On dit que chaque geste compte, mais les gestes qui compte le plus, c'est quand nous sommes tous mobilisés. On veut envoyer un message clair au gouvernement et aux grandes industries qu'on est tannés de leur inaction ou de leurs actions nocives pour l'environnement. On veut que ça change et on va leur montrer», explique-t-il. 

    Les candidats de la majorité des partis politiques dans la course aux élections fédérales étaient présents pour l'occasion, soit Louis Gagnon du Bloc québécois, Bernard Généreux du Parti conservateur du Canada, Hugo Latulippe du Nouveau parti démocratique et Aladin Legault-D'Auteuil du Parti libéral du Canada. La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet a aussi pris part à la marche, accompagnée de quelques conseillers. 

    Le mouvement de la marche pour le climat, inspiré par la militante suédoise Greta Thunberg, demande que les décideurs politiques appliquent ce que le consensus scientifique et politique mondial requiert pour limiter l'impact des changements climatiques, soit notamment la réduction de l'émission des gaz à effet de serre. 

    commentairesCommentaires

    8

    • AO
      André Ouellet
      temps Il y a 4 ans
      Bravo aux jeunes et moins jeunes de Rivière-du-Loup. Vous semez l'espoir!
    • T
      Thérèse
      temps Il y a 4 ans
      Si chacun des manifestants fait à chaque jour un geste concret pour préserver l'environnement ce sera un bon début. Et vous, qu'avez-vous fait de différent et de plus écologique aujourd'hui ?
    • H
      Hé..oh!
      temps Il y a 4 ans
      Cette nouvelle religion (écologisme) qui met de l'avant son dieu (la terre et le climat) a de plus en plus d'adeptes. Et comme dans les autres religions fausses du passé et actuel, les adeptes sont endoctrinés et suivent sans examiner quoi que ce soit. Et dans quelques années ils vont peut-être réaliser.......
    • PP
      Pierre Paul
      temps Il y a 4 ans
      Ouff ,je ne connais personne sur ces photos. thanks god
    • G
      G.Duquette
      temps Il y a 4 ans
      Prendre soin de l'environnement et faire des petits geste pour préserver cet environnement n'est pas une religion c'est le bon sens. Pour ceux qui croient que l'environnement peut tolérer toute la pollution émise par les activités humaines, Eh bien libre à vous de vous enfermer dnas un garage et de faire tourner le moteur de votre véhicule.

      L'ère de l'individualisme crasse fait en sorte que si cela ne vous touche pas directement, nul besoin de faire un effort. Malheureusement, vos geste et mes gestes vous touchent directement. C'est pourquoi, la société émet des lois et règlements pour que le bien collectif (ici l'environnement) soit protégé des actions dictée par l'individualisme crasse des gens, des entreprises et industries qui ne pensent qu'à une chose MOI, Moi, MOI.
    • RL
      René Lapointe
      temps Il y a 4 ans
      @ Hé,,oh:
      J'aurais aimé savoir ce que l'on va réaliser? Tu devrais continuer ton commentaire parce que toi tu dois savoir.
    • RL
      René Lapointe
      temps Il y a 4 ans
      @ Pierre Paul,
      Pourquoi ce commentaire?????
    • R
      Realiste
      temps Il y a 4 ans
      Cibole c’est valeur j’achète souvent des fromages,pain et autres pabiol pour les voyages de fin d’année pour c’est bon petit étudiant pour des voyages à l’étranger République dominicaine ,Turquie etc. Je comprends qu’ils n’en ferons plus pour respecter l’environnement félicitations je suis fier de nos jeunes et maintenant je vais investir mon argent pour d’autres causes.felicitations pour vos sacrifices.
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h54

    Inauguration de la piste d’hébertisme de Saint-Mathieu-de-Rioux

    Le maire de Saint-Mathieu-de-Rioux, Roger Martin, et quelques membres du comité de développement de la Municipalité, ont procédé le 19 juin à l’inauguration d’une piste d’hébertisme. Située à proximité de l’école l’Oiseau-Chanteur, les élèves auront souvent l’occasion d’en profiter.  «C’est un super beau projet qu’on a mis à terme», souligne ...

    Publié à 6h30

    Quelques nouveautés à découvrir cet été au Témiscouata

    La saison estivale est maintenant à nos portes et la MRC de Témiscouata vous invite à planifier dès maintenant vos prochaines excursions dans la région!  Voici quelques nouveautés à découvrir…  Présenté au BeauLieu Culturel du Témiscouata du 18 juillet au 10 août prochains, ce spectacle mettra en lumière l’histoire de Marie Melford Blanc ...

    Publié à 6h00

    Vivre Les Basques cet été

    La MRC Les Basques, c’est la nature, la culture, l’accès au fleuve Saint-Laurent, les bons repas entre amis et les couchers de soleil à couper le souffle. La MRC des Basques a de quoi surprendre avec son territoire côtier et agricole qui regorge de petits trésors à découvrir au fil des randonnées à vélo, à pied ou en auto. Cet été, découvrez deux ...