Publicité

18 mars 2022 - 06:03 | Mis à jour : 09:27

La lutte aux nids-de-poule recommence à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Avec les redoux apparaissent aussi les nids-de-poule. De nombreux internautes ont profité de l’annonce des chantiers routiers qui seront menés par la Ville de Rivière-du-Loup pour demander qu’un peu d’amour soit donné à des artères problématiques. Les équipes de colmatage sont déjà au travail, confirme le chef de division au Service des travaux publics de la Ville de Rivière-du-Loup, Marc-Antoine Faucher.

«Nous avons commencé les opérations à temps plein au cours de la dernière semaine. Les nids-de-poule ressortent surtout quand il y a un redoux. Avec le soleil, même s’il fait -2 degrés Celsius dans l’air, la chaussée peut monter jusqu’à 10 degrés Celsius et ça fait beaucoup de gels de et de dégels», explique M. Faucher. Les cols bleus apposent de l’asphalte froid hors de la saison estivale. Il évalue à environ 20 000 $ à 30 000 $ ces interventions.

Lors des dégels, l’eau s’infiltre dans les interstices de l’asphalte, créant de l’expansion ou de la contraction et la surface est endommagée au passage des véhicules. Marc-Antoine Faucher cible d’ailleurs quelques «points chauds» à Rivière-du-Loup. Les équipes des travaux publics sont régulièrement appelées à intervenir sur la rue Saint-Elzéar, le boulevard Cartier, la rue Fraser, le Chemin des Raymond (près de l’intersection avec la rue des Arrivages) et le boulevard de l’Hôtel-de-Ville, entre les rues Saint-Pierre et Joly.

Les rues Témiscouata, Lafontaine et la côte Saint-Jacques, qui étaient problématiques il y a quelques années, ont été refaites de fond en comble, ce qui aide le Service des travaux publics lors de ses interventions. «Nous avions de la difficulté à reprendre le dessus il y a cinq ans, c’était comme une roue sans fin […] La situation s’est beaucoup améliorée comparativement à 2015-2016. Lors de cette année, nous avions eu 1 200 appels en lien avec la chaussée endommagée et depuis deux ou trois ans, nous recevons environ 250 appels», ajoute Marc-Antoine Faucher.

«Si je suis conservateur, lorsque les fondations de la route sont refaites, les travaux sont bons pour 10 à 20 ans. La rue Lafontaine a été refaite il y a cinq ans et elle est encore belle, donc nous pouvons concentrer nos énergies ailleurs», complète M. Faucher.

INVESTISSEMENTS MAJEURS

La Ville de Rivière-du-Loup investira plusieurs millions de dollars en 2022 pour faire l’entretien et la réfection des routes sur son territoire. Dans le quartier Saint-Ludger, un montant de plus de 1,6 M$ seront investis pour faire le pavage d’une partie de la rue Alfred-Fortin entre les rues Témiscouata et Joseph-Viel. Une autre somme de 305 000 $ sera utilisée pour refaire une section d’environ 500 mètres du chemin des Raymond, à partir du viaduc (qui surplombe la voie de contournement), vers l’est.

Lors de la prochaine séance du conseil de Ville de Rivière-du-Loup, les élus adopteront d’autres investissements importants pour des projets routiers. Plus de 4,3 M$ sont prévus pour la réfection d’une partie de la rue Saint-Elzéar, entre les rues St-Pierre et Lafontaine. La Ville de Rivière-du-Loup décrétera également une dépense et un emprunt de près de 1,9 M$ pour la réfection de la Joly, entre Desjardins et Lafontaine.

Pour informer le Service des travaux publics de la présence de nids-de-poule, i, est possible de joindre la ligne téléphonique 418 862-NIDS (6437), d'utiliser l'application mobile VilleRDL ou de remplir le formulaire en ligne : villerdl.ca/fr/ville/administration/nous-joindre. 

» À lire aussi - Travaux routiers : plusieurs chantiers à venir à Rivière-du-Loup 

Publicité


Publicité

Commentez cet article