Publicité

10 juillet 2021 - 06:53

Internet haute vitesse : 5300 nouveaux foyers seront branchés au KRTB

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 5

De nouvelles municipalités des MRC de Rivière-du-Loup, du Témiscouata, des Basques et de Kamouraska ont reçu la confirmation qu’elles pourront finalement avoir accès à Internet haute vitesse d’ici septembre 2022. Les gouvernements fédéral et provincial ont confirmé le branchement à venir de 5300 nouveaux foyers au KRTB grâce à un partenariat avec Vidéotron, ce vendredi 9 juillet. 

Cette annonce a été réalisée à Rivière-du-Loup dans le cadre de l’Opération haute vitesse Canada-Québec qui vise le branchement de 9 586 foyers au Bas-Saint-Laurent d’ici moins d’un an et demi. 

Avec les 5300 foyers annoncés vendredi, les élus fédéraux et provinciaux estiment que l’Internet haute vitesse rejoindra tous les résidents de la région. Une nouvelle qui réjouira des milliers de personnes qui attendaient toujours une confirmation que leur municipalité allait être desservie par l’un des géants des télécommunications. 

Plus tôt cette année, des annonces similaires, bien qu'étaient de moins grande envergure, avaient été effectuées par les entreprises Bell et Telus. Aujourd’hui, c’est maintenant au tour de Vidéotron de participer au déploiement de l’Internet haute vitesse grâce à un investissement total de 39,64 M$, dont 34 M$ proviennent des deux paliers de gouvernement. 

«C'est une excellente nouvelle pour la région du Bas-Saint-Laurent et pour l'ensemble de la ruralité au Québec. La pandémie nous a démontré à quel point l'accès à Internet haute vitesse est devenu essentiel pour nos communautés, non seulement pour rapprocher virtuellement les gens, mais aussi pour le travail, les études et le commerce», a fait savoir la ministre fédérale du Revenu national, Diane Lebouthillier, aux côtés des députés Denis Tardif et Marie-Eve Proulx de la Coalition Avenir Québec. 

Le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, était aussi présent pour l’annonce. Il s’est dit fier de contribuer à connecter les foyers de la région. «Notre entreprise est présente dans les foyers du Bas-Saint-Laurent depuis déjà bon nombre d'années et l'annonce d'aujourd'hui nous permettra de connecter davantage de citoyens à notre réseau», a-t-il dit soulignant qu’une bonne connectivité Internet est essentielle à la compétitivité des entreprises, un aspect qui lui tient à cœur. 

TOUS LES CITOYENS DESSERVIS? 

Est-ce que tous les citoyens du KRTB seront enfin desservis? Il faudra patienter pour en avoir le cœur net. Chose certaine, au cours des prochaines semaines, Vidéotron procédera à l'inventaire des territoires visés pour confirmer le nombre exact de foyers qui n'ont actuellement pas accès à Internet haute vitesse et qui seront ainsi couverts par le déploiement des services. Chaque entreprise doit d’ailleurs effectuer ce processus. 

«Nous sommes prêts à bonifier les contrats si des foyers sont oubliés. D’ici la fin 2021, on va aussi rendre une carte publique. Les gens pourront confirmer s’ils seront branchés et par qui. Ce sera notre dernier filet pour s’assurer que tout le monde ait accès à un service», a expliqué Gilles Bélanger, adjoint parlementaire du premier ministre du Québec pour le volet Internet haute vitesse. 

M. Bélanger précise du même coup que les entreprises comme Vidéotron, Telus et Bell devront respecter leurs engagements pris avec les gouvernements, sans quoi des pénalités financières pourraient être imposées. «C’est l’obligation du fournisseur de brancher à 100 %. C’est sa responsabilité. Nous pouvons les mettre en défaut et décider de faire appel à d’autres entreprises si jamais ils ne branchaient pas à temps ou si ça ne fonctionnait pas. On entre en mode exécution», a-t-il précisé. 

La signature des devis de performance réjouit le député de la circonscription de Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas. «Ça donne le signal que c’est sérieux et que les entreprises devront réellement respecter l’échéancier qui est septembre 2022 […] Les besoins étaient criants et il y avait des inégalités entre les municipalités du territoire. L’annonce d’aujourd’hui montre un pas concluant dans la bonne direction.»

LES MUNICIPALITÉS

Dans la MRC de Rivière-du-Loup, les municipalités de Cacouna, L'Isle-Verte, Notre-Dame-du-Portage, Rivière-du-Loup, Saint-Antonin, Saint-Arsène, Saint-Cyprien, Saint-Épiphane, Saint-François-Xavier-de-Viger, Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et Saint-Modeste sont ciblées par cette annonce.

Dans la MRC de Témiscouata, Biencourt, Dégelis, Lac-des-Aigles, Lejeune, Pohénégamook, Rivière-Bleue, Saint-Athanase, Saint-Eusèbe, Saint-Honoré-de-Témiscouata, Saint-Marc-du-Lac-Long, Saint-Michel-du-Squatec, Saint-Pierre-de-Lamy
et Témiscouata-sur-le-Lac bénéficieront des services haute vitesse de Vidéotron. 

Notons que les résidents de 18 municipalités ou territoires du Kamouraska, dont Saint-Alexandre et Saint-André, sont concernés par cette nouvelle. C’est aussi le cas des municipalités de Saint-Mathieu-de-Rioux et Saint-Simon-de-Rimouski dans la MRC des Basques. 

L'Opération haute vitesse Canada-Québec assurera la couverture de 148 000 foyers, notamment par des ententes sans précédent avec six des plus grandes compagnies de télécommunications. Cela est possible grâce à un investissement, à parts égales, de 826,3 millions de dollars des gouvernements du Canada et du Québec.  

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Auclair???Lots Renversés???St-Juste-du-lac???

    Guy St-Hilaire - 2021-07-12 06:56
  • Une fois la haute vitesse passé, il devrait avoir une obligation de couverture cellulaire aussi.

    Sebastien Ouellet - 2021-07-11 11:16
  • Allo,nous sommes encore dans l.oubli region des Basques,,St.Clement,,st jean de dieu,,

    gilles ouellet - 2021-07-10 19:29
  • Je ne vois pas dans l'article où il est mention des vitesses possibles ?

    Jimmy Lavoie - 2021-07-10 17:13
  • Bonne nouvelle, ma blonde va pouvoir aller sur son facebook au chalet et mon neveu va pouvoir aller ''gamer'' mais si je calcule bien c'est 34 millions en subventions pour 5300 foyers, ce qui revient à $6415 / foyer. J'espère que le gouvernement à prévu d'avoir un retour sur son investissement sur les abonnements...

    François D'Amours - 2021-07-10 15:42