Publicité

31 mai 2021 - 11:11 | Mis à jour : 11:43

Pénurie de places en services de garde : le Témiscouata investit 461 250 $ en incitatifs

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Confrontée à des besoins criants de places en services de garde, la région du Témiscouata a pris le taureau par les cornes. Divers partenaires se sont alliés au CPE les Calinours et à la MRC de Témiscouata pour mettre en place des incitatifs totalisant plus de 461 250 $ destinés à ouvrir rapidement 150 places supplémentaires en services de garde en milieu familial.

Au cours des derniers mois, le CPE les Calinours au Témiscouata, a été confronté à la fermeture de près de la moitié de ses services de garde en milieu familial. Alors qu’en situation d’équilibre, entre 50 et 60 personnes gèrent un service de garde en milieu familial au Témiscouata, le CPE les Calinours dénombre 32 responsables en services de garde (RSG) sur son territoire, ce qui exerce une pression importante sur le réseau.

Tous les partenaires souhaitent donc que les incitatifs permettront d’ouvrir de nouvelles places subventionnées en services de garde aussi tôt que d’ici trois semaines. «Il nous manque facilement entre 20 et 25 ressources en milieu familial pour offrir 150 places de plus, ce qui représente la liste d’attente actuellement. On veut offrir des places rapidement à la population, c’est vraiment notre porte de sortie en raison des besoins criants. Au Témiscouata, on a décidé de se retrousser les manches, nous n’avons pas attendu des nouvelles du provincial ou du fédéral, on avait la capacité de mettre des choses en place», a expliqué le directeur du CPE les Calinours au Témiscouata, Denis Blais.

Le conseil des maires de la MRC de Témiscouata a adopté à l’unanimité une résolution visant à injecter dans ce partenariat d’envergure une somme de 187 500 $ en contribution non remboursable. «La MRC de Témiscouata vit une période critique pour les parents et ceux qui cherchent une place en garderie […] C’est un incontournable qui va permettre de faciliter la vie des parents pour développer notre région et améliorer notre attractivité», a commenté Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata.

INCITATIFS

Les personnes intéressées à devenir responsables en services de garde en milieu familial pourront ainsi bénéficier d’un soutien financier de 50 % des dépenses d’aménagement, de matériel et de jeux avant taxes, jusqu’à concurrence de 5 000 $ de contribution de la part de la MRC. De plus, elles pourront aussi obtenir une subvention d’une place vacante reconnue par le CPE au cours de la première année d’opération de 38 $ par jour jusqu’à une contribution combinée totale de 7 500 $. Le projet devra être reconnu par le bureau coordonnateur du CPE les Calinours afin d’être admissible. Les responsables en services de garde (RSG) en milieu familial ainsi recrutés devront s’engager à le maintenir pour une période minimale de 36 mois suivant l’ouverture.

De plus, la formation obligatoire de 45 heures lors de la reconnaissance d’un service de garde en milieu familial est offerte gratuitement par le CPE les Calinours, tout comme une trousse de départ (détecteur de monoxyde de carbone, extincteur, trousse de premiers soins, thermomètre et couvre-sonde) d’une valeur de 150 $. Les formations annuelles seront gratuites pour les deux premières années.

L’ensemble des 19 municipalités du Témiscouata sont concernées par ce projet. Certaines municipalités partenaires offrent des incitatifs supplémentaires aux personnes qui se lanceront. La SADC de Témiscouata a mobilisé une aide totalisant 12 prêts du Fonds stratégie jeunesse et du Fonds d’investissement sur une période de 2 ans pour une enveloppe disponible totale de 210 000 $. Desjardins offrira également 10 bourses de 1 000 $ aux dix premières RSG qui ouvriront leurs portes dans le cadre de cette entente.

Rivière-Bleue a mis en place un programme d’aide aux entreprises totalisant 25 000 $ afin de venir en aide à un maximum de cinq projets. À Témiscouata-sur-le-Lac, un montant de 10 500 $ sera divisé en six pour soutenir ces nouvelles entreprises. Les modalités seront gérées par le CPE les Calinours. À Packington, deux bourses de 2 000 $ seront offertes aux premières personnes qui reviendront RSG. 

Les personnes qui souhaitent devenir responsable d’un service de garde en milieu familial sont invitées à contacter Martine Lévesque au CPE Les Calinours au 418-854-0255 poste 521. Elles pourront également recevoir gratuitement du support des conseillers de la SADC et la MRC de Témiscouata pour la gestion de leur service et pour développer leur projet.

Aussi confrontée à cette réalité, la Ville de Rivière-du-Loup a elle aussi lancé en avril dernier une offensive afin de recruter 15 responsables en services de garde en milieu familial, avec une aide financière totalisant 15 000 $. 

» À lire aussi : 

Publicité


Publicité

Commentez cet article