Publicité

16 novembre 2020 - 11:22

La fermeture de l’aréna Jacques-Dubé alimente le débat

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Le comité du non en lien avec la consultation référendaire à Témiscouata-sur-le-Lac a réagi à la fermeture définitive de l’aréna Jacques-Dubé pour des raisons de sécurité. Sa représentante officielle, Ginette Bégin, a laissé sous-entendre que la Ville a peut-être manqué à sa responsabilité. Le maire Gaétan Ouellet a parlé d’une nécessité avec l’arrivée de la neige.

«Assurer la sécurité des usagers est extrêmement important, mais prévenir la détérioration abusive de ses infrastructures est une responsabilité de la Ville», a mentionné Mme Bégin. «Pourquoi l’annonce de fermeture définitive a été faite par la directrice générale et non par le maire de Témiscouata-sur-le-Lac ?», a-t-elle questionné.

«C’est de très mauvais gout de mélanger le référendum avec la sécurité, de mettre la sécurité des gens en doute. La décision a été prise à l’unanimité par les membres du conseil municipal, dont Annette Rousseau qui est contre le projet d’aréna et de centre récréatif. On ne pouvait pas attendre, la Ville a pris ses responsabilités», a répliqué M. Ouellet.

«C’est peut-être un mauvais ‘’timing’’, mais nous n’avions pas le choix avec la neige qui va s’accumuler sur le toit. On ne peut plus déneiger, on ne peut même pas avoir un humain sur le toit», a souligné le maire.

Ginette Bégin a rappelé que les rapports indiquent que la charpente et le bâtiment sont bons mais des réserves se situent au niveau des revêtements. Le maire Ouellet a expliqué que des plaques de tôle peuvent se détacher et que l’isolant à l’intérieur du toit est imbibé d’eau augmentant le niveau de risque. Quant au dernier rapport d’inspection, il est disponible sur le site web de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac.

Le comité du non demande tout de même à la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac de rendre public tous les rapports d’inspection réalisés sur l’infrastructure de l’aréna Jacques-Dubé par des firmes externes depuis 2010. «Celui de septembre 2019 a été consulté par Mme Bégin et Mme Rousseau, elles ont probablement aussi eu accès aux autres d’avant. Mais pour moi, ce sont les derniers qui comptent vraiment», a conclu Gaétan Ouellet.

Rappelons que la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac a informé sa population le 13 novembre dernier qu’elle procédait à la fermeture définitive de l’aréna Jacques-Dubé, et ce, par mesure de sécurité pour ses usagers ainsi que pour son personnel.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article