Publicité

13 avril 2020 - 14:31 | Mis à jour : 14:45

COVID-19 : tests négatifs pour les employés de duBreton 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La direction de l’entreprise Viandes duBreton de Rivière-du-Loup a confirmé, lundi après-midi, que les tests passés par deux «équipiers» pour savoir s’ils avaient contracté la COVID-19 au cours des derniers jours se sont avérés négatifs. 

Les résultats ont été obtenus en avant-midi. Ainsi, la quinzaine de personnes qui étaient en quarantaine préventive à la maison ont été invitées à reprendre le travail dès demain [mardi], a confirmé Julie Lamontagne, conseillère aux communications. 

Rappelons que l’entreprise avait déclenché «un plan de contingence», après qu’un premier employé ait indiqué qu’il ne se sentait pas très bien, mercredi dernier. Puisqu’il présentait des symptômes correspondant à ceux de la COVID-19, toutes les personnes qui avaient été en contact étroit avec lui, dans le cadre du travail ou des pauses par exemple, avaient été identifiées, rencontrées et retournées à la maison de façon préventive. 

L’entreprise a mentionné avoir été proactive dans la situation qui a visiblement évoluée par la suite, puisqu'un deuxième employé a lui aussi été testé au cours des derniers jours.

Le protocole de quarantaine a été déclenché dès que la direction a été mise au courant du risque potentiel. «Notre plan de contingence a été adapté pour cette situation précise (COVID-19) dès le début du mois de mars», avait indiqué Mme Lamontagne le 9 avril. 

«Nous sommes en contact étroit avec la santé publique depuis le tout début pour faire valider nos mesures de sécurité mises en place. Nous avons également l’appui une firme médicale qui nous épaule dans la mise en place des mesures et qui nous conseille dans la marche à suivre dans la situation actuelle. Nous ne pouvons pas nous permettre d’improviser», avait-elle ajouté. 

Notons que les opérations de l’entreprise n’ont pas été perturbées. La direction a notamment redéployé les équipes de façon à limiter les impacts sur la production. 

Lundi, l’entreprise a d'ailleurs souhaité remercier ses équipiers pour leur collaboration à travers cette situation «hors de l’ordinaire». «Cette solidarité fait plaisir à voir», a déclaré Julie Lamontagne, soulignant que l’entreprise continue à faire preuve de vigilance.  
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article