Publicité
7 mars 2020 - 14:20 | Mis à jour : 14:29

Le comité Sauvons l'Héritage affiche un signal d'alarme

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

Le comité citoyen Sauvons l’Héritage a posé un autre geste de contestation dans la matinée du 7 mars à Trois-Pistoles. La grande affiche du camping municipal a été remplacée par les slogans «SOS» et «Sauvons notre héritage» écrits blanc sur rouge en bordure de la route 132.

Quelques citoyens de Trois-Pistoles et des Basques ont participé à cette initiative, soutenue par le Syndicat international des marins canadiens, en accord avec le Club de chasse et pêche de Trois-Pistoles, qui gère l’emplacement de l’affiche. Le mécontentement perdure depuis le mois de novembre. Le gouvernement du Québec a refusé à ce moment de contribuer financièrement aux travaux en cale sèche estimés à environ 5 M$ afin de permettre au navire l’Héritage 1, qui relie Trois-Pistoles aux Escoumins, de traverser le fleuve à l’été 2020. Il évoque des inquiétudes quant à l’âge du navire (46 ans) et les investissements requis pour en assurer la fiabilité. Le regroupement Sauvons l’Héritage exige des réponses dès maintenant au sujet du financement des travaux requis sur le navire.

Selon le député de René Lévesque Martin Ouellet, le service de traverse entre Trois-Pistoles et les Escoumins compte 39 000 utilisateurs par année et permet aux deux régions de retirer des retombées économiques de 5 M$.

La mobilisation se poursuit dans la région des Basques. Le 26 novembre, de nombreux panneaux du ministère des Transports du Québec ont été altérés de façon à indiquer que le service de traverse n'est pas «fermé», mais plutôt «coulé par la CAQ». Les panneaux n’ont pas été endommagés, mais des éléments y ont plutôt été ajoutés.

Afin de maintenir la pression sur le gouvernement du Québec, le comité Sauvons l’Héritage organise une manifestation à Québec devant l’Assemblée nationale le 9 mars prochain à 11 h. Du transport à partir de Trois-Pistoles sera offert gratuitement aux participants.

Le comité travaille actuellement de concert avec les partis d’opposition ainsi que plusieurs organisations populaires, syndicales et de nombreux commerçants afin de partager sa mobilisation.

» À lire aussi : Québec ne financera pas les réparations de l'Héritage 1


 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Les nouveaux ( Carrés rouges ) ...

    Elvis Creton - 2020-03-09 22:10

  • Je trouve triste de déployer autant d'énergie sur une mauvaise cible ❗️

    À moins d'errer, votre stratégie serait de brailler assez fort et assez longtemps pour écœurer le gouvernement en place dans l'espoir qu'il achète la paix avec l'argent du peuple 😡 😡 😡 plutôt que de prioriser l'intérêt public. ✅

    L'intérêt public, limité à " patcher " un bateau ❓

    Ce n'est pas une façon de sauver une région, encore moins d'assurer son développement. ❗️❗️❗️

    Qu'attendez-vous pour :

    - Créer une opération non de survie, ❗️ ne sentant que la fin de vie, ❗️ mais une Opération de développement durable ✅ des 2 rives du St-Laurent, ✅ symbolisée par les régions de 3 Pistoles et les Escoumins, ensembles ? 👍 😄 ✅

    La vraie question que vous auriez dû vous poser au départ et que vous devriez vous poser, sans plus tarder, devrait être la suivante, ou au moins s'y rapprochant :

    - On veux-tu se contenter de sauver un " supposé " héritage 😡 😡 😡 ou " bedon " avoir comme objectif de se garantir un avenir durable, 😄 ❤️ ✅ porteur ✅ et, ultimement se retrouver, ✅ tous ensemble, ✅ avec un gros héritage, ✅ un Vrai, ✅ dans 50 ans ? ✅ ✅ ✅

    - En sus, On veux- tu que dans 50 ans nos " descendants ", au lieu de se dire qu'on avait pensé " qu'à nous autres " 😡 se rappellent de nous ✅😄 👍 pour de bonnes raisons ? 😄 👍 ✅

    À mon humble avis, pour paraphraser un illustre premier ministre, Çà, ça rejoint l'intérêt public. ❤️ ✅

    Septuagénaire de Québec - 2020-03-08 03:31