Publicité
2 novembre 2019 - 12:29 | Mis à jour : 16:40

Bris majeurs à l'église Saint-Patrice

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 4

Les forts vents qui ont fait bouger le clocher de l'église Saint-Patrice, vendredi, ont causé d'importants dommages, forçant la fermeture des lieux jusqu'à nouvel ordre. 

Le président de la Fabrique, Hubert Lafortune, a confirmé samedi avant-midi que les bris, localisés dans le joint se situant au-dessus de la section des cloches, étaient «majeurs». «La situation est plus grave qu'en 2017, a-t-il déclaré. Le clocher a levé et il n'est pas retombé à sa place.»

M. Lafortune a tout de même précisé que les travaux qui avaient été effectués il y a deux ans, également après un épisode de vents violents, avaient tenu le coup. «Ce sont d'autres pièces, plus vieilles, qui ont cédé. L'église a 110 ans après tout.»

Samedi matin, des spécialistes sont montés dans le clocher de plus de 200 pieds afin de déterminer de quelle façon ils allaient pouvoir le sécuriser. C'est par la suite qu'un plan sera établi pour la réparation. On en connaitra alors aussi davantage sur les coûts des travaux. Chose certaine, la facture sera élevée. 

«L'église sera complètement fermée la semaine prochaine et le périmètre de sécurité restera en place. Les résidents de la rue Beaubien, évacués vendredi, ont toutefois regagné leur maison aujourd'hui», a ajouté Hubert Lafortune. 

ÉGLISE SAINT-FRANÇOIS

C'est donc dire que toutes les cérémonies prévues l'église Saint-Patrice au courant des prochains jours ne seront pas annulées, mais bien déplacées à l'église Saint-François. C'est notamment le cas d'une importante messe commémorative prévue ce dimanche. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Un cloché d'église est concu pour tombé sur l'église en cas de pépin... si on regarde le cloché tombé a st-pie, malgré qu'il soit sur le coté de l'église (car il en avais 2 ) le cloché est quand meme tombé sur l'église. Il n'y a donc aucun risque réel pour le voisinage !

    Enlever une parti de la fleche serais une idé effectivement moin couteuse que de la réparé, ce ne serais pas un affront a l'image catholique car historiquement les église n'avais pas de fleche, ils avais un croché mais moin haut et carré (voir église/cathedral gothique exemple notre dame de paris avant 1900 qui n'avais aucune fleche a l'epoque)

    Citoyen - 2019-11-03 01:47
  • Je pense sincèrement qu'une décision devra être prise prochainement, car des gros vents il va y en avoir encore. Il ne faut pas attendre. Humble suggestion......on coupe le clocher juste en haut des cloches à la 2e ouverture et on recouvre le bout. Aujourd'hui avec le type de grues à grand mat, çà ne devrait pas être une grosse job et certainement moins coûteux que d' essayer de le garder et de le remettre à l'angle normal. Je vous invite à voir ce qui est arrivé à St-Pie hier......un des 2 clochers est tombé.

    Michel P. Desjardins - 2019-11-02 21:06
  • Deux fois en deux ans, il serait temps qu'une décision soit prise afin d'éviter une catastrophe. J'ai filmé sur plusieurs angles le clocher de l'église et il m'est venue à l'esprit que la meilleurs solution serait de démanteler la flèche qui cause problème à toute la structure afin de préserver ce monument historique. Cela n'affectera pas la beauté de cette église et permettrais de la conserver pour plusieurs décennies.

    Gaétan Plourde - 2019-11-02 18:02
  • Par chance que le clocher de l'église St-François résiste car il est encore plus exposé au vent par sa hauteur et sa situation géographique. On se souvient que sa croix a été enlevée il y a qq années. Et dire qu'on parle de la démolir..pourtant ,est ben pratique quand celle de St-Patrice doit être fermée.
    René L.

    René L. - 2019-11-02 15:42