Publicité
20 juillet 2018 - 15:30

Deuxième appel d’offres pour une ressource intermédiaire dans les Basques

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Après une tentative infructueuse en avril dernier, le CISSS du Bas-Saint-Laurent a lancé un deuxième appel d’offres pour trouver un fournisseur de 15 places en ressources intermédiaires sur le territoire des Basques.

Cet appel d’offres vise à combler la perte de 15 places en ressources intermédiaires libérées par la Villa des Basques de Trois-Pistoles, qui remplissait ce mandat avant de mettre fin à leur entente avec le CISSS. Le premier appel d’offres, qui s’est terminé le 10 avril, n’avait pas permis de trouver un fournisseur.

La clientèle qui fait l’objet de cette demande est en perte d’autonomie liée au vieillissement. La résidence devra être située dans la municipalité de Trois-Pistoles. «Cela pourrait être quelqu’un qui décide qu’il les aménagements nécessaires et qui veut se développer en tant que ressource intermédiaire, ou encore quelqu’un qui décide de se lancer dans le domaine», explique Ariane Doucet-Michaud, responsable des communications pour le CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Les soumissions feront ensuite l’objet d’une analyse par un comité de sélection du CISSS. Elles seront reçues jusqu’à 14 h le 30 juillet.

 

» À lire aussi : Le CISSS cherche une ressource intermédiaire dans les Basques

 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Triste de constater qu’un établissement offrait ces services mais que le nouveau propriétaire de Québec ne pense qu’au fric et laisse tomber ces gens. On ouvre pas un centre en claquant les doigts surtout avec les normes excessives du gouvernement. On devrait enlevver une quinzaines de bureaux inutiles au foyer/hôpital q’utiluse Le CLSC et l’offrir à ces aînés ce serait beaucoup plus utile.

    Mike - 2018-07-20 16:11