Publicité

15 septembre 2015 - 10:29

La Ville de Rivière-du-Loup rejette un appel d’offres pour la gestion des matières résiduelles

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Rivière-du-Loup – C’est le jour de la marmotte à la Ville de Rivière-du-Loup concernant ses appels d’offres. Elle a rejeté, en séance du conseil lundi, toutes les soumissions concernant la collecte et le transport des matières résiduelles sur son territoire pour la période de 2016 à 2020.

Cette décision a été prise par le greffier de la Ville Me Georges Deschênes, après avoir eu recours à des avis légaux. Selon l’analyse des juristes, il y avait des «motifs sérieux» pour rejeter ces soumissions. «Elles étaient toutes non-conformes aux exigences du devis», s’est contenté de commenter Me Deschênes.

Deux entreprises appartenant au même propriétaire ont fait parvenir leurs soumissions à la Ville de Rivière-du-Loup, séparées par un écart de plus de 630 000$. Selon nos informations, un soumissionnaire dans ce dossier aurait transmis une mise en demeure à la Ville.

Le maire Gaétan Gamache s’est gardé de tout commentaire à ce sujet à sa sortie de la séance du conseil, lundi soir. La Ville retournera en appel d’offres sous peu.

Le 6 juillet dernier, le conseil municipal de Rivière-du-Loup avait résolu de ne retenir aucune soumission pour l’entretien ménager des bâtiments municipaux, soupçonnant un stratagème de collusion.

Publicité


Publicité

Commentez cet article