Publicité

Dans l'objectif de François Drouin

9 août 2022 - 14:08

La régionalisation de Québec Solidaire

On a souvent reproché à Québec Solidaire d’être un parti tourné vers les grands centres, Montréal principalement. À cela le parti a répondu avec des tournées des régions. Il n’y a rien comme se faire voir le co-chef au Bas-Saint-Laurent, en Estrie ou en Abitibi-Témiscamingue drapé dans une soutane de régionaliste pour se donner une bonne conscience régionale.

Mais quand vient le temps d’annoncer une candidature vedette à Rivière-du-Loup, alors qu'on demande aux médias locaux d'attendre la confirmation officielle à 15 h, les instances du parti offrent la primeur à un quotidien montréalais pour 11 h et diffuse ensuite un communiqué à 13h.

Je fais ici un parallèle avec l’annonce du réalisateur Hugo Latulippe chez les néodémocrates en 2019. Le NPD qui avait présenté son candidat vedette lors d’un grand rassemblement à Montréal avait néanmoins eu la décence de dévoiler l'aspirant député lors d’une conférence de presse tenue la veille, à Rivière-du-Loup.

Avec Myriam Lapointe-Gagnon, QS vient de s’enrichir d’une solide candidate, une figure publique et pertinente, sollicitée par d’autres partis politiques. Mais chez les hautes sphères de QS le jupon de la montréalisation dépasse toujours un peu de la soutane. Dommage pour l’organisation locale.

On vient de faire passer l’intérêt du parti qui a tout à gagner d’une telle candidature avant celle de la candidate. Dommage. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: