X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La pelote basque revit à Trois-Pistoles après une décennie d’absence

durée 22 juin 2024 | 06h57
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Les joueurs de pelote basque de la région peuvent ressortir leurs paletas poussiéreuses de la garde-robe puisque, après 10 ans, le sport renait à Trois-Pistoles. Dans les 
derniers mois, la Ville a effectué des travaux pour remettre à niveau l’infrastructure 
sportive et, tout récemment, un club a été officiellement formé et enregistré.

    La renaissance du club de pelote basque concorde avec la reprise des activités du Parc de l'aventure basque en Amérique (PABA) par la Ville de Trois-Pistoles, en collaboration avec l’organisme à but non lucratif l’Escale maritime. 

    «C’est surtout de ne pas laisser mourir une infrastructure qui est quand même unique en son genre au Canada, puis en Amérique du Nord», a confié la directrice des loisirs de la Ville de Trois-Pistoles, Geneviève Renart. 

    Depuis les débuts de la bâtisse, en 1996, des Pistolois pratiquaient la pelote sur la cancha qui avait été aménagée. Il était donc impensable pour la Ville de Trois-Pistoles de redonner vie au PABA sans faire revivre le sport qui faisait partie intégrante de son histoire. 

    REVALORISER LE TERRAIN

    Pour Pascale St-Amand, membre du conseil d’administration du Club de pelote basque de Trois-Pistoles et joueuse depuis plus de 20 ans, le retour du sport «est très très excitant». 
Elle souligne que les mordus du sport ont continué à jouer dans les dernières années, mais que l’infrastructure désuète gâchait un peu leur 
plaisir.

    À l’automne 2023, la Ville a donc commencé à donner un vent de fraicheur au terrain de pelote basque. Le mur de jeu, le fronton, a été peint. Le secteur, envahi par des pigeons, a été nettoyé. Les estrades ont été réparées et repeintes. Des filets ont aussi été installées afin de ne pas perdre la pelote dans l’herbe et qu’elle se refroidisse. «Juste ça, pour nous, c’est le bonheur total», se réjouit Mme St-Amand.

    Cet été, la Ville entretiendra la cancha en réparant les craques causées à la surface de jeu par le changement des saisons au fil des ans. La tête du fronton, devenue molle, sera aussi remplacée. «Quand la balle arrive sur cette section, elle meurt, elle ne rebondit pas», explique Mme Renart. L’année «1996» et le logo basque seront aussi ajoutés.

    ACTIVITÉS ESTIVALES

    Près de 10 000 $ ont été investis par la Ville pour rajeunir  l’infrastructure, et déjà, ils portent fruit. Le club a prévu de nombreuses activités afin de recruter des joueurs et des partisans. 
    Le 23 juin, dans le cadre des célébrations de la Fête nationale, des initiations, des démonstrations et des parties officielles sont prévues de 
15 h à 18 h. Le 5 aout, une soirée festive sera organisée pour apprendre à jouer à la pelote de 18 h à 19 h, puis d’essayer le sport de 19 h 30 à 20 h 30. Des membres de l’association Chistera Globetrotters iront visiter les Pistolois le 11 aout afin de faire découvrir cette variante de pelote basque.

    En dehors de ces dates, les intéressés peuvent découvrir et s’initier au sport tous les samedis matins dès 10 h au PABA. Pour faciliter le recrutement, la participation au club, cette année, est gratuite. 

    «On pense que le sport a sa place à Trois-Pistoles», soutient Pascale St-Amand. Pour le moment, le club commence lentement mais sûrement. Il espère toutefois retrouver son air d’aller, éventuellement, avec la création de ligues féminines, masculines et mixte, puis à l’organisation et participation à des tournois, dont certains d’envergure internationale.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 juillet 2024 | 10h57

    Leïla Beaudoin se battra pour une première ceinture le 17 aout 

    Le combat de la boxeuse Leïla Beaudoin aura une saveur particulière, le 17 aout prochain à Québec. Non seulement l’athlète se battra à nouveau devant ses proches et amis, à la maison au Centre Vidéotron, elle aura aussi la chance de mettre la main sur un premier titre en boxe professionnelle.  Son promoteur Eye of the Tiger a confirmé ce vendredi ...

    16 juillet 2024 | 6h00

    Un affrontement Océanic-Remparts au Centre Premier Tech 

    Les amateurs de hockey de la région auront une belle opportunité, le 23 aout. Un match préparatoire de la LHJMQ, disputé entre l’Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec, est organisé au Centre Premier Tech à 19 h. L’organisation des Albatros du Collège Notre-Dame a partagé la belle nouvelle dans les derniers jours, profitant de l’occasion ...

    15 juillet 2024 | 15h22

    Big Wolf’s Backyard Ultra : Marco Poulin est le dernier homme debout après 355 km 

    Il lui aura fallu 53 heures de course et d’efforts soutenus, mais Marco Poulin a finalement réussi à conserver son titre de champion du Big Wolf’s Backyard Ultra de Cacouna. Comble de bonheur, l’athlète originaire de Sherbrooke a été couronné dans le cadre d’une édition historique, le record du parcours ayant été dépassé de plusieurs heures et ...