X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Vélo de montagne : plusieurs projets en développement au KRTB

durée 24 mars 2024 | 06h50
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Le vélo de montagne a la cote actuellement au KRTB. Non seulement les amateurs sont nombreux et enthousiastes, ils bénéficieront bientôt d’installations réfléchies et développées pour eux aux quatre coins du territoire. Des projets importants qui permettront à la région de se positionner avantageusement dans le domaine entre trois pôles déjà reconnus, soit Québec, la Gaspésie et le Nouveau-Brunswick.

    Que ce soit à Saint-Mathieu-de-Rioux, à Notre-Dame-du-Portage ou encore à Dégelis, le développement de projets liés à la pratique du vélo de montagne est lancé à vitesse grand V sur le territoire. Plusieurs dossiers de grande envergure y sont travaillés et les prochains mois s’annoncent prometteurs avec l’ouverture de nouveaux sentiers de qualité. 

    PARC DU MONT ST-MATHIEU 

    Au Parc du Mont-Saint-Mathieu, la direction travaille depuis plusieurs années maintenant sur la réalisation d’un grand projet prévu en trois phases. Lors d’une première étape, évaluée à 1,5 M$, le projet du Parc du Mont-Saint-Mathieu prévoit l’aménagement d’un sentier d’ascension de vélo de montagne, quatre sentiers de descente, ainsi qu’un sentier de type cross-country où débutants et experts pourront s’amuser et se divertir. Un aménagement de type véloparc est aussi dans les plans.

    «C’est un très gros projet. En tout, on parle de 46 km de vélo qui permettront d’exploiter les côtés est et ouest de la montagne, ainsi que le plateau au sommet», a partagé la directrice générale, Annie Couture. 

    Jusqu’ici, le Parc du Mont-Saint-Mathieu a reçu une aide financière de 300 000 $ du ministère du Tourisme, en octobre, ainsi qu’une subvention de 200 000 $ de Tourisme Bas-Saint-Laurent en mars. D’autres subventions sont attendues afin de compléter le financement du projet global, lequel permettra à la direction de rentabiliser les infrastructures en place de façon annuelle et de devenir une destination quatre saisons. 

    NOTRE-DAME-DU-PORTAGE 

    À Notre-Dame-du-Portage, deux passionnés, Simon Faucher et Adam Andersen, travaillent  eux aussi depuis plusieurs années, de concert avec la Municipalité, afin de développer un projet ambitieux sur les terres municipales dans le grand secteur du chalet des sports.  

    Ce printemps, 5,3 kilomètres de sentiers spécialement aménagés seront inaugurés à la suite d’investissements totalisant 330 174 $, dont 185 932 $ du programme d’aide pour les sentiers et les sites de pratique d’activités de plein air du ministère de l’Éducation. L’ouverture officielle est prévue pour le mois de juin, au grand plaisir des amateurs. 

    «On a mis le paquet sur la qualité», a récemment confié Simon Faucher, impatient de présenter le fruit de leur travail.

    Déjà, les promoteurs envisagent une deuxième phase à réaliser plus tard ce printemps. Un montant de 85 000 $ a déjà été remis par Tourisme Bas-Saint-Laurent pour y arriver. Une troisième et dernière phase est aussi prévue et pourrait être travaillée à l’automne ou au printemps prochain. 

    DÉGELIS 

    Enfin, à Dégelis, des travaux sont effectués depuis 2021 afin d’aménager un centre de vélo de montagne au sein du Centre de plein air GDS. Cet été, une troisième phase de travaux sera réalisée. Au total, des investissements d’environ 400 000 $ permettront aux amateurs de profiter d’une quinzaine de kilomètres de sentiers, incluant une descente, une montée, une «jumpline» et une voie d’accès au sommet de la montagne située au sein du camping municipal. De quoi ravir les passionnés. 

    «C’est un très beau projet développé par la Ville», s’est réjouie Isabelle Pelletier, directrice des loisirs à Dégelis. «Notre objectif, c’est d’ouvrir l’automne prochain, ou au plus tard au printemps et à l’été 2025.»

    Elle souligne que Dégelis attend toujours des confirmations afin d’attacher le financement de sa dernière phase. Jusqu’ici, la MRC de Témiscouata, le gouvernement du Québec et Tourisme Bas-Saint-Laurent font partie des partenaires.

    UNE DISCIPLINE POPULAIRE

    Que ce soit dans les MRC de Rivière-du-Loup, du Témiscouata ou des Basques, les efforts mis dans le développement de ces projets ne seront pas faits en vain, selon Simon Faucher. Le passionné confirme que le sport est en vogue et en pleine progression au Québec. Le développement technologique des vélos, ainsi que l’aménagement de sentiers beaucoup plus complexes, travaillés et réfléchis, lesquels incluent maintenant des modules de bois, des sauts, des virages surdimensionnés, expliquent selon lui le mouvement positif actuel. 

    Quant à l’aspect de la compétitivité entre les sites, les intervenants ne croient pas que la multiplication des projets nuira à l’offre de l’un ou l’autre. Au contraire, ils sont en contact et ils y voient tous une complémentarité qui pourrait permettre à la région de se démarquer au niveau provincial. 

    «On veut faire du Bas-Saint-Laurent une destination en vélo de montagne et on va tous s’aider mutuellement», a confirmé Simon Faucher. Il soutient que les adeptes se déplacent beaucoup et aiment essayer différentes infrastructures. À ce niveau, la région pourra se positionner avantageusement entre Québec et la Gaspésie.

    En 2023, le Bas-Saint-Laurent comptait déjà 409 km d'itinéraires cyclables et 131 km de sentiers de vélo de montagne, selon Tourisme Bas-Saint-Laurent. Ce n’est visiblement que le début. 

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h31

    Beaucoup de succès pour des équipes de curling locales 

    Le Club de curling de Rivière-du-Loup a été représenté de très belle façon lors de compétitions disputées à travers le Québec au cours des derniers jours. Trois équipes ont grimpé sur le podium, remportant des médailles d’or, d’argent et de bronze.  Du côté de la relève, une équipe de jeunes joueurs juniors a participé à la toute première Finale ...

    19 avril 2024 | 6h02

    Les boxeurs régionaux à l’honneur le 4 mai

    La boxe régionale brillera de plein feu dans quelques semaines à Rivière-du-Loup. Cinq ans après la tenue du premier gala de sa Trilogie des Conquérants, l’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup revient en force avec le deuxième chapitre de cette série, le samedi 4 mai, à 19 h 30, à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup.  Une quinzaine de ...

    18 avril 2024 | 22h54

    Les 3L atteignent la finale de la LNAH 

    Les 3L de Rivière-du-Loup auront l’opportunité de jouer pour le championnat des séries de la Ligue nord-américaine de hockey. L’équipe a atteint la finale – une première depuis le printemps 2018 – en vainquant les Pétroliers de Laval lors du 5e match de la série demi-finale, jeudi soir sur la route. Sous-estimés avant le début de cette série, les ...