X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les 3L blanchis devant plus de 2 160 personnes

durée 10 octobre 2023 | 11h13
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Les 3L de Rivière-du-Loup ont accueilli une foule historique de 2 162 personnes pour leur match d’ouverture, ce vendredi 6 octobre au Centre Premier Tech. Malheureusement, leur performance, elle, ne restera pas dans les annales. L’équipe a subi un revers de 3-0 aux dépens des Pétroliers de Laval.

    Malgré des efforts répétés, l’équipe locale n’a jamais réussi à trouver le premier but qui allait enflammer la foule dès la première période. Ce sont plutôt les visiteurs qui ont fait preuve d’opportunisme en marquant à deux reprises en moins d’une minute.

    Les Pétroliers ont ajouté à leur avance en troisième période. Dans l’autre camp, les 3L ont été incapables de profiter des chances créées au cours des 60 minutes de jeu. 

    «On avait les pieds dans la mélasse en début de match, contrairement à Laval qui avait de bonnes jambes après avoir joué [hier]. Plus le match a avancé, plus on a été capables de bien patiner avec eux», a analysé l’entraineur-chef, Éric Haley.

    «Maintenant, offensivement, je pense qu’on a eu assez de chances de marquer pour revenir dans le match plus d’une fois. Cette touche-là, avec les rondelles libres, on n’a juste pas été capables de l’avoir ou d’être là pour la mettre dedans malheureusement.»

    Selon l’entraineur d’expérience, les 3L n’auront pas d’autres choix que de garder la pédale au plancher tout au long de la saison, s’ils souhaitent connaitre du succès. Ils devront aussi s’améliorer en avantage numérique. Lors de ce premier match, l’équipe n’a pas marqué en six occasions avec l’avantage d’un homme. 

    «Cette année, ça va être serré à tous les matchs. Bien faire les petits détails, gagner les batailles devant le filet, profiter des chances qui vont se présenter…tout ça sera primordial. Il faudra avoir des mains, mais faut aussi travailler fort et avoir de la hargne. Il faut bâtir là-dessus», a-t-il dit.

    Naturellement, la performance des 3L n’est pas celle qu’ils souhaitaient offrir aux partisans présents. La foule n’avait pas été aussi imposante depuis les séries du championnat de 2018. Des centaines de jeunes athlètes ont répondu à l’invitation de l’organisation en profitant d’une gratuité. 

    «Ce n’est pas ce qu’on voulait donner à nos fans. On a beaucoup de nouveaux [joueurs] qui apprennent à jouer ensemble. On a été là toute la game, mais on n’a pas été opportunistes. Il faut la mettre dedans», a déclaré le capitaine, Louick Marcotte. 

    «Il faut apprendre à se trouver. C’est ça qui manquait ce soir : l’exécution. Mais ça va venir», a-t-il ajouté. 

    Malgré la déception et la frustration, les 3L voient du positif sur lequel bâtir. Les joueurs interrogés après le match sont certains que ce n’est qu’une question de temps avant que la chimie s’installe. Pas de panique, ont-ils dit. 

    «Il y a de quoi de beau qui s’en vient. Il ne faut juste pas abandonner. C’est le match 1 sur 36», a philosophé le Louperivois Nathan Ouellet. «Je pense vraiment qu’on peut rebondir et construire sur ce qu’on a fait. On a eu des chances. On a été bons en désavantage. L’avantage numérique, ça ne peut que s’améliorer. Il faut juste réussir à finir les jeux.»

    Même son de cloche du côté du Louperivois d’adoption, Simon Chevrier. «C’était la première game de l’année et on n’a pas eu le résultat souhaité. Revenez, ça ne sera pas comme ça à chaque fois. C’est impossible», a-t-il lancé à l’endroit des partisans. 

    DÉFAITE CRÈVE-CŒUR 

    Samedi soir, à Thetford Mines, les 3L ont bien bataillé, mais ils ont tout de même baissé pavillon au compte de 3 à 2 en tirs de barrage contre l’Assurancia de Thetford Mines. Tirant de l’arrière par un but en fin de match, les 3L n’ont pas abandonné et ils ont finalement réussi à créer l’égalité grâce à Christophe Lalonde avec moins de deux minutes à jouer. Maxime St-Cyr avait été le premier marqueur des Louperivois en première période. 

    En fusillade, Christophe Lalonde, Maxime St-Cyr et Louick Marcotte n’ont pas déjoué le gardien adverse. Devant le filet des 3L, Tristan Côté-Cazenave a cédé lors du troisième tir de barrage. Il a terminé la rencontre avec une belle performance de 34 arrêts. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    14 avril 2024 | 13h17

    Victoire des 3L devant près de 3 200 partisans

    Les 3L de Rivière-du-Loup sont venus à bout des Pétroliers de Laval par la marque de 7 à 5 le 13 avril, devant une foule de 3 182 partisans au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup. L’équipe louperivoise mène maintenant la série 3 à 1. «C’est la première fois que je jouais devant une foule comme ça à Rivière-du-Loup. C’était incroyable. Je suis ...

    12 avril 2024 | 14h35

    Une Perce-Neige aux championnats provinciaux

    La patineuse artistique Anna Gagnon de Témiscouata-sur-le-Lac a participé à la finale provinciale des championnats STAR Michel-Proulx à Lévis du 4 au 7 avril derniers. S’étant qualifiée lors de la finale régionale, elle était la seule représentante du CPA Les Perce-Neige du Témiscouata. Anna a livré une belle performance dans la catégorie STAR 5 ...

    9 avril 2024 | 9h35

    Série 3L-Pétroliers : la LNAH suspend plusieurs joueurs 

    La Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) a annoncé la suspension de quatre joueurs, dont un membre des 3L, à la suite du match qui a opposé la troupe louperivoise aux Pétroliers de Laval, samedi dernier, au Centre Premier Tech.  Chez les Pétroliers, Chris Cloutier, Danyck Calgaro et Derek Parker devront s’absenter pour une période prolongée. ...