X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Saison terminée pour les 3L de Rivière-du-Loup 

durée 30 mars 2023 | 13h09
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Les 3L de Rivière-du-Loup sont éliminés. Même si l’équipe s’est bien battue, elle n’a pas été en mesure de revenir dans la série de premier tour l’opposant aux Marquis de Jonquière. Le groupe a été balayé en quatre matchs.

    Le 30 mars, devant plus de 1 200 spectateurs, les 3L n’ont pas connu une vilaine performance, malgré le revers de 4 à 2. Quelques secondes ont toutefois fait la différence, alors que les visiteurs ont profité d’un double avantage numérique pour inscrire leurs deux derniers buts et ainsi s’offrir une solide option sur la victoire. 

    Quelques minutes auparavant, au début du deuxième engagement, les Louperivois avaient réussi à niveler la marque à 2-2 et ils pouvaient espérer le meilleur scénario. En troisième période, malgré des tentatives répétées, ils ne sont pas parvenus à revenir dans le match. 

    Les défenseurs Marc-Olivier Crevier-Morin et Victor Beaulac ont finalement été les seuls à trouver le fond du filet pour la cause locale. Devant le filet, Émilien Boily a bloqué 24 des 28 lancers dirigés vers lui. 

    «Aujourd’hui, on s’est donné, on a manqué un peu d’opportunités à certaines occasions, mais je pense qu’on aurait dû avoir plus», a confié l’attaquant Janick Asselin à propos de la quatrième défaite.  

    «Notre saison, mais surtout nos séries, ce n’est pas représentatif de l’équipe que nous avons. Toute l’année, ça n’a pas bien tourné pour nous […] Contre les Marquis, ç’aurait pu être 2-1 pour nous avant le match, mais c’était 3-0. Aller chercher une victoire ou deux aurait pu changer bien des choses.»

    Après la rencontre, joueurs et entraineurs s’entendaient d’ailleurs pour dire que l’équipe méritait un meilleur sort contre Jonquière. Les 3L ont été dans le coup lors des quatre matchs disputés, mais leur incapacité à sceller l’issue d’une rencontre ou encore de maintenir une avance leur a joué des mauvais tours. 

    «Je rejouerais les quatre matchs de la série avec le même plan, le même groupe, a partagé l’entraineur-chef Éric Haley. Il y a eu plein d’occasions où on avait la victoire entre les mains. On avait un groupe plus jeune, moins expérimenté, alors on a échappé des matchs importants.»

    «Dans toutes les ‘’games’’, on a eu l’opportunité d’aller chercher des victoires, a-t-il répété. Vraiment. Il y a eu des bons bouts de matchs ou on a été dominants. Et ça vient du travail, du travail d’équipe. Les gars étaient unis. Et ça me dit que ce n’est pas seulement un groupe de vedettes qui peut réussir dans cette ligue, un groupe uni et travaillant aussi.»

    Il estime avoir vu plusieurs belles choses de ses joueurs. Il a d’ailleurs tenu à leur dire une fois le match terminé. «Ce groupe-là a appris à la dure, alors je pense qu’il y a beaucoup de potentiel pour le futur. Le plus important, c’est ce qui a été bâti : un esprit d’équipe très fort. Les gars se sont tenus à toutes les games. Pour ça, je suis fier d’eux.»

    Simon Chevrier, qui a adopté la ville de Rivière-du-Loup, a lui aussi confié être excité pour la suite des choses avec les 3L. Il a aussi remercié les partisans pour les encouragements tout au long de l’année et leur présence en grand nombre pendant les séries. 

    «Toute la série, on méritait mieux. On 
s’est présenté à toutes les games. On était là pour gagner. Donc évidemment, on ne dira jamais que c’est le résultat souhaité. On n’est 
pas contents.»

    «Maintenant, c’est du passé et on sait que l’avenir sera positif […] Merci aux gens d’avoir été là. Ils étaient derrière nous. On m’en parlait un peu partout et ils étaient contents de venir à l’aréna. Merci d’avoir continué de nous soutenir», a-t-il dit. 

    DU POSITIF POUR L’AVENIR 

    De son côté, le directeur général Fabien Dubé était émotif après le match. Devant les journalistes, il a tenu à louanger les efforts de ses joueurs. Il a rappelé que la majorité d’entre eux ne se connaissaient pas avant le début de la saison. Plusieurs n’avaient même aucune expérience dans la LNAH. 

    «Je suis fier. On a bâti cette équipe de la base. On savait que c’était un processus. Personne n’a parlé de championnat, de top 4, de positions au classement…On voulait bâtir une identité, un groupe de joueurs qui étaient fiers de porter ce gilet-là. Et personne ne peut dire le contraire aujourd’hui. Ces gars-là se sont présentés toute l’année. Ils n’ont jamais abandonné. Ils y croyaient. Parce que c’est ça notre équipe et que ça va payer à long terme.»

    Selon lui, l’équipe aura une chance de passer au prochain niveau avec un bon repêchage et l’ajout de certains joueurs avec un bon bagage. «Il faut rentrer des joueurs qui ont du vécu. On avait la plus jeune moyenne d’âge de la ligue cette saison, dix joueurs qui disputaient leurs 
premières séries éliminatoires. On ne ciblera 
pas certains éléments, mais je pense qu’on doit rentrer un peu de tout. C’est ça le plan et ce l’était déjà.»

    Rappelons que Éric Haley et Fabien Dubé sont tous les deux sans contrat en vue de la 
prochaine saison. Le duo, passionné, n’a pas caché vouloir être de retour afin poursuivre le travail amorcé.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    15 mai 2024 | 6h30

    Les athlètes honorés au Gala des Portageurs

    Le Cégep de Rivière-du-Loup a célébré la fin de la saison sportive lors du Gala des Portageurs, qui s’est tenu le jeudi 2 mai. L’évènement a rassemblé les athlètes et le personnel entraineur pour honorer les performances de l'année, tant sur le terrain qu’à l'extérieur, mettre en lumière l’engagement et le talent et marquer le passage à une nouvelle ...

    14 mai 2024 | 16h21

    Louis April prend le 2e rang du Demi-Marathon de Lévis chez les 19 ans et moins

    Louis April, un athlète membre de l’équipe de crosscountry des Portageurs du Cégep de Rivière-du-Loup, a offert une grande performance lors du récent Demi-Marathon de Lévis, le 5 mai. Le coureur originaire de Saint-Clément a pris le 2e rang de l’épreuve chez les 19 ans et moins.  Louis April a franchi les 21,1 kilomètres de l’épreuve avec un ...

    14 mai 2024 | 6h55

    Place aux Essais olympiques de natation pour deux Loups-Marins

    Deux nageuses du Club de natation Les Loups-Marins de Rivière-du-Loup, Raphaëlle Tremblay et Alyssa Ouellet, participent ces jours-ci aux Essais olympiques de natation. Cette compétition, la plus grosse des quatre dernières années au pays, rassemble la crème des athlètes canadiens à Toronto du 13 au 19 avril. Raphaëlle Tremblay prendra part ...