X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

50e anniversaire

Tournoi Provincial Pee-Wee Neige : une histoire possible grâce à une implication bénévole continue

durée 28 janvier 2023 | 06h59
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    S’il est aujourd’hui possible de fêter le 50e anniversaire du Tournoi Provincial Pee-Wee Neige de Rivière-du-Loup, c’est que plusieurs centaines de personnes motivées et passionnées se sont impliquées de près ou de loin dans son organisation au cours des dernières décennies. Une grande et belle course à relais qui a jusqu’ici fait le bonheur de milliers de jeunes joueurs de hockey québécois et qui se poursuit toujours aujourd’hui.

    Aline Boucher a été présidente de l’évènement entre 1992 et 2003, à l’exception de 1995. Elle a été impliquée à différents niveaux dans l’organisation sur une période de plus de 30 ans, tant à l’hébergement, qu’au transport ou encore au sein du conseil d’administration lui-même. 

    Pour elle, il ne fait aucun doute que le succès du tournoi repose depuis ses débuts sur le bénévolat et le dévouement de nombreuses personnes et familles, en plus de la collaboration de plusieurs partenaires financiers. C’est vrai aujourd’hui, et ce l’était peut-être encore davantage à l’époque où les athlètes étaient hébergés par les familles de la région, rappelle-t-elle. 

    «Les gens s’impliquaient beaucoup à l’époque. C’était toute une organisation, mais c’était possible parce qu’on travaillait en équipe et qu’on prenait ça à cœur. Tout le monde mettait l’épaule à la roue. On fonçait dans la bonne humeur, dans l’harmonie. On s’amusait», a-t-elle raconté au sujet de ses années de direction.

    «On a fait face à des tempêtes et à toutes sortes de choses, mais on a toujours continué d’avancer. On a connu de belles années. C’était de l’ouvrage, un travail de longue haleine, il n’y avait pas beaucoup de temps d’arrêt, mais on avait aussi beaucoup de plaisir. C’était un évènement majeur», a-t-elle rappelé, soulignant être restée en contact avec plusieurs personnes rencontrées durant cette période.

    Mme Boucher se souvient encore aujourd’hui à quel point les gens étaient fiers de la tenue du tournoi chez eux à Rivière-du-Loup. L’évènement était reconnu pour son ambiance festive et il était un lieu de rendez-vous apprécié des amateurs locaux. Des équipes de l’extérieur venaient aussi tous les ans, puisqu’elles appréciaient leur expérience.

    «C’était une grande fête!», a résumé Mme Boucher. «Il s’est fait de très belles choses à ce tournoi et l’ambiance était formidable, surtout quand tous les sièges du Stade de la Cité des Jeunes étaient pleins.»

    Elle se dit fière que l’évènement fête aujourd’hui 50 ans d’histoire. Le tournoi ravive chez elle des souvenirs et toutes sortes d’émotions. «Quand on travaille aussi fort pour quelque chose, quand on y met autant de temps, on a à cœur que ça continue et que ça fonctionne. Je suis heureuse que le tournoi soit toujours présent. Il amène d’importantes retombées pour la région.»

    LA TRADITION SE POURSUIT 

    Dans l’histoire de la compétition, une quinzaine de personnes ont suivi les traces de Réjean Ouellet qui a été le premier président du tournoi entre 1972 et 1974. Parmi eux, deux sont restés à la tête du conseil d’administration plus de 10 ans : Aline Boucher et Dany Plourde. 

    M. Plourde, qui a repris le flambeau en 2008, est toujours à la barre de l’évènement pour célébrer son 50e anniversaire. Il s’agira d’une 14e organisation pour lui cette année, un sommet dans l’histoire de la compétition.

    Sous son aile, certains changements ont été apportés, dont l’arrivée de la Mascotte Garnotte en 2011, la présentation du tournoi à la fin janvier depuis 2014, et l’abolition du paiement de l’entrée en 2017. 

    «Je suis fier du travail accompli, mais surtout fier de contribuer à perpétuer la tradition du plus vieil évènement, toutes catégories confondues, dans la région», a confié celui qui confirme déjà son retour l’an prochain. 

    Dany Plourde a lui aussi de très bons souvenirs du tournoi, notamment de sa participation en 1980 comme gardien de but. «Nous avions atteint la finale consolation. Les estrades étaient complètement bondées pour ce match-là. C’était fou!», s’est-il remémoré. 

    Depuis 2007, M. Plourde a été à la tête d’une cinquantaine d’évènements sportifs, un sommet inégalé dans la région. «Je le fais pour les jeunes et l’amour du sport», a-t-il dit, estimant être chanceux de pouvoir compter sur de belles équipes autour de lui. 

    UNE HISTOIRE RICHE 

    Le Tournoi Pee-Wee Neige de Rivière-du-Loup a vu le jour en 1972. C'est à la suite de quelques rencontres entre les dirigeants du hockey mineur de l'époque que l'on décida finalement d'opter pour cette activité qui répondrait à une double vocation; amuser les 400 jeunes joueurs locaux et amasser de l'argent pour eux en organisant un tournoi de hockey.

    La première compétition fut organisée à la fin février au Stade de la Cité des Jeunes. Elle attira 18 équipes provenant des régions du Kamouraska, du Témiscouata et de Rivière-du-Loup. Un succès qui incita les organisateurs à répéter l’expérience l’année suivante.

    Il fallut cependant attendre en 1974 avant de voir émerger un premier véritable bureau de direction du Tournoi Pee-Wee Neige, alors sous l’administration du président Régent Ouellet. C’est à ce moment que le tournoi prit véritablement son envol et qu'il devint une sorte d'institution dans la ville de Rivière-du-Loup.

    En 1975, cette fois sous la direction d’Aurèle Lévesque, le tournoi obtint son statut provincial auprès de la Fédération de Hockey sur glace du Québec. Pour une première fois, des équipes de Rimouski, Montmagny, Saint-Romuald et quelques-unes de la grande région de Québec firent la route vers Rivière-du-Loup. 

    Depuis cette époque, la tradition se poursuit. Le tournoi s’est d’ailleurs bâti (et a conservé) une réputation enviable en province, même si plusieurs changements importants ont été apportés avec les années. Disputé sur les glaces du Stade de la Cité des Jeunes et du nouveau Centre Premier Tech depuis 2006, la compétition a accueilli 50 équipes cette même année (35e édition), un record qui tient toujours aujourd’hui. 

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    14 avril 2024 | 13h17

    Victoire des 3L devant près de 3 200 partisans

    Les 3L de Rivière-du-Loup sont venus à bout des Pétroliers de Laval par la marque de 7 à 5 le 13 avril, devant une foule de 3 182 partisans au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup. L’équipe louperivoise mène maintenant la série 3 à 1. «C’est la première fois que je jouais devant une foule comme ça à Rivière-du-Loup. C’était incroyable. Je suis ...

    12 avril 2024 | 14h35

    Une Perce-Neige aux championnats provinciaux

    La patineuse artistique Anna Gagnon de Témiscouata-sur-le-Lac a participé à la finale provinciale des championnats STAR Michel-Proulx à Lévis du 4 au 7 avril derniers. S’étant qualifiée lors de la finale régionale, elle était la seule représentante du CPA Les Perce-Neige du Témiscouata. Anna a livré une belle performance dans la catégorie STAR 5 ...

    9 avril 2024 | 9h35

    Série 3L-Pétroliers : la LNAH suspend plusieurs joueurs 

    La Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) a annoncé la suspension de quatre joueurs, dont un membre des 3L, à la suite du match qui a opposé la troupe louperivoise aux Pétroliers de Laval, samedi dernier, au Centre Premier Tech.  Chez les Pétroliers, Chris Cloutier, Danyck Calgaro et Derek Parker devront s’absenter pour une période prolongée. ...