X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Stéphane et Mathieu Malenfant sont champions du monde 

durée 7 novembre 2022 | 13h52
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Stéphane Malenfant et son fils Mathieu, tous les deux de Saint-Louis-du-Ha! Ha!, ont remporté les grands honneurs des plus récents Championnats du monde de ballon sur glace, disputés à Kingston en Ontario, le 5 novembre.  

    L’équipe du duo (Team Canada) a été couronnée après une victoire de 4 à 2 contre Team NB, une formation du Nouveau-Brunswick, lors du match ultime dans la catégorie mixte. Il s’agissait d’ailleurs d’une lutte au sommet, puisque les deux adversaires ont terminé la compétition avec une fiche identique de sept victoires, une défaite et un match nul. 

    «C’était l’équipe favorite pour l’emporter. En finale, on perdait 2 à 0, mais nous sommes revenus de l’arrière. C’était une grosse victoire», a partagé Stéphane Malenfant, lundi. 

    S’ils n’ont pas participé aux buts de leur équipe lors de ce match sans lendemain, ce n’est pas dire que Stéphane et Mathieu Malenfant ont joué les spectateurs pour Team Canada. L’ainé a terminé la compétition avec deux buts, alors que son fils a récolté deux mentions d’aide. 

    Soulignons que Stéphane Malenfant en était à une septième participation aux Mondiaux de ballon sur glace, toujours avec le même noyau de joueurs. C’était cependant une première expérience avec son fils. «De vivre ça ensemble, c’était spécial, a-t-il partagé. C’était une belle fin de semaine.» 

    En 2017, les deux athlètes avaient aussi vécu ensemble l’euphorie de la victoire lors du Championnat européen de ballon sur glace, alors disputé en Italie. 

    MÉDAILLE DE BRONZE

    Plusieurs autres athlètes du Témiscouata étaient en action lors de cette fin de semaine à Kingston. L’équipe féminine Amigo Québec, laquelle était formée de Rosemarie Michaud, Corinne Bolduc et Marie-Soleil Dumont, a notamment conclu son parcours avec la médaille de bronze. Favorite, elle tentait de défendre son titre acquis il y a 4 ans.  

    La formation québécoise, qui a terminé le tournoi au sommet du classement avec une fiche de sept victoires, une défaite et un match nul, s’est inclinée en tirs de barrage contre une autre équipe canadienne, lors de la partie demi-finale contre une autre équipe canadienne. Le groupe s’est ensuite bien repris pour battre le Reign, une équipe américaine, lors de la finale de bonze. Une victoire de 2 à 0 grâce à un blanchissage de Rosemarie Michaud. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    25 mai 2024 | 6h31

    Une deuxième journée de motocross intérieur à Rivière-du-Loup

    Les Louperivois retournent en arrière d’au moins 16 ans cette fin de semaine. Un copier-coller de la soirée du vendredi se déroulera ce samedi 25 mai dans le cadre de la 42e édition du traditionnel Motocross intérieur Bérubé GM. Un second spectacle à ne pas manquer au Centre Premier Tech. Les amateurs mordus de motocross sont choyés. Ils ont la ...

    23 mai 2024 | 6h55

    Tristan Charest est prêt pour une compétition explosive 

    Le 42e Motocross intérieur Bérubé GM de Rivière-du-Loup prévoit donner tout un spectacle aux amateurs de sports motorisés d’ici et d’ailleurs, les 24 et 25 mai. Chez les professionnels, les spectateurs auront à l’œil deux coureurs locaux : Karl Normand et Tristan Charest. Le premier est un vétéran qui en a vu d’autres. Le second fait partie de la ...

    22 mai 2024 | 6h48

    Les 3L comptent poursuivre la progression malgré les défis de l’expansion 

    Le repêchage d’expansion de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) amènera certainement son lot de défis pour les décideurs des six équipes actuelles du circuit. Pour les 3L de Rivière-du-Loup, malgré la perte potentielle de certains joueurs établis, la direction compte mettre les efforts nécessaires afin que l’équipe poursuive sa trajectoire ...