Publicité

12 septembre 2022 - 08:47 | Mis à jour : 08:50

Les Braves en avance 2-0 dans la série finale 

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Après une longue attente, les Braves Batitech ont redémarré le rouleau compresseur pour prendre les devants 2-0 dans la série finale grâce à des victoires de 11 à 1 et de 7 à 4 contre la jeune équipe du Bérubé GM de Trois-Pistoles, cette fin de semaine. 

Vendredi soir, au Témiscouata, le lanceur étoile Matt Marsh a été une fois de plus intraitable en blanchissant l’adversaire en six manches de travail tout en passant 15 frappeurs dans la mitaine. Il a d’ailleurs eu une séquence de 12 retraits sur des prises consécutifs.

L’attaque des Braves Batitech s’est occupée du reste. Dès la 1ere manche, Félix Castonguay et Étienne Bergeron ont frappé des simples productifs pour donner les devants aux siens 2 à 0. En 2e manche, les locaux ont doublé leur avance sur un triple de Samuel Pearson et un ballon-sacrifice de Dany Paradis-Giroux.

En 4e manche, Matt Marsh a aidé sa propre cause avec un simple de deux points dans une manche au cours de laquelle le Témiscouata s’est donné une avance insurmontable de 8 à 0.

Les visiteurs ont inscrit leur seul point en début de 7e manche face au releveur Patrick Ouellet. Pour Trois-Pistoles, Tristan Michaud-Thériault a lancé cinq manches accordant 10 points et 12 coups sûrs dans la défaite. Pendant ce temps, Matt Marsh remportait la victoire ne concédant que quatre coups sûrs.

En attaque, Samuel Pearson et Dany Paradis-Giroux ont frappé trois coups sûrs en trois présences chacun tout en produisant deux points. Pour les visiteurs, Ludovic Saucier et Marc-Antoine Michaud ont frappé deux coups sûrs.

À TROIS-PISTOLES 

Samedi, du côté de Trois-Pistoles, Félix Castonguay a lancé six manches et a frappé un coup de circuit pour mener les Braves Batitech du Témiscouata vers un seconde victoire consécutive. 

Tirant de l’arrière 1-0 en 3e manche, les locaux ont répliqué pour créer l’égalité sur un ballon sacrifice de Jacob April, mais les Braves Batitech sont immédiatement revenus à la charge sur un double de deux points de Michaël Morin.

Coriaces, les joueurs du Bérubé GM ont de nouveau créé l’égalité, tout d’abord sur un simple de Thomas Morin et par la suite sur un double d’Élie Belzile. Les Braves ont toutefois chassé les fantômes du mythique Stade Paul-Émile-Dubé en début de 7e manche. 

Avec deux retraits, Félix Castonguay a profité de la présence de Samuel Pearson sur les sentiers pour catapulter la balle de l’autre côté de la clôture et produire ce qui allait devenir les points de la victoire. Étienne Bergeron en a rajouté une couche avec un simple de deux points pour faire 7-3. Trois-Pistoles a bien tenté de revenir une autre fois dans le match, mais Dany Paradis-Giroux est venu fermer la porte avec les trois derniers retraits.

Au monticule, Félix Castonguay a concédé trois points sur huit coups sûrs pour inscrire la victoire. Dans le camp adverse, Gabriel Cyr a œuvré pendant six manches et deux tiers encaissant le revers. Il a accordé sept points, dont cinq mérités sur 10 coups sûrs.

Avec cette victoire, les Braves Batitech prennent les devants 2 à 0 dans la série finale 4 de 7. La prochaine rencontre aura lieu ce mardi, 20 h, à Témiscouata-sur-le-Lac.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article